Insuline et jeûne
Fatwa No: 347968

Question

Assalam alaykoum,
Je suis diabétique, le médecin m'a prescrit une piqure que je mets une fois par semaine qui m'aide beaucoup, le produit de cette piqure reste dans mon corps et agit toute la semaine, est-ce que je peux faire le jeûne du Ramadan en sachant que je suis encore jeune, j’ai 47 ans.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous implorons Allah, exalté soit-Il, de vous guérir. Vous pouvez jeûner et ce, même si le médicament injecté est toujours présent dans votre corps pendant le jour de jeûne. Ceci n’a aucune incidence sur la validité de votre jeûne tout comme les aliments ingérés par le jeûneur avant l’aube n’ont aucun effet sur son jeûne. De plus, si cette piqûre n’est pas de nature nutritive, alors le fait de se l’administrer pendant le jeûne n’invalide pas ce dernier, comme c’est le cas de l’injection d’insuline pour les diabétiques, car elle ne contient pas d’aliments et n’est pas équivalente à un nutriment.
On interrogea le cheikh Ibn Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, au sujet d’une femme diabétique qui doit s’injecter de l’insuline un quart d’heure avant la rupture du jeûne et sur le fait de savoir si cette injection invalidait son jeûne ; Il répondit : « Cette injection n’invalide pas le jeûne car seules celles qui dispensent de manger et de boire le font. »
Ainsi, si l’injection que vous vous administrez est de nature nutritive, alors le fait de l’injecter pendant la journée du jeûne invalide ce dernier et il n’est pas permis de se l’injecter durant les journées de jeûne obligatoire, s’il est possible de retarder cela jusqu’au soir, pour ne pas invalider le jeûne obligatoire. Et si cela s’avère impossible d’un point de vue médical, il n’y a alors pas de mal à se l’injecter durant la journée de jeûne, mais on doit alors le rattraper.


Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation