Celui qui a la ferme intention de jeûner le vendredi et le samedi ensemble puis jeûne le vendredi sans jeûner le samedi
Fatwa No: 41445

Question

J’ai commencé à jeûner les six jours du mois de Chawwâl. J’ai commencé à jeûner du lundi jusqu’au mercredi et je n’ai pas jeûné le jeudi. Ensuite j’ai jeûné le vendredi et j’avais l’intention de jeûner le samedi mais pour une certaine raison je ne l’ai pas fait. Mon jeûne du vendredi (qui a été jeûné isolément) est-il valide ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’'Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Il est détestable de jeûner le vendredi seul même dans le cadre des six jours du mois de Chawwâl.

Cependant si une personne jeûne un vendredi avec l’intention de jeûner les six jours, son jeûne est valide et est comptabilisé parmi ces six jours. Le caractère détestable (du jeûne du vendredi seul) est annulé si une personne jeûne ce jour en étant résolu à jeûner les cinq jours suivants (pour totaliser six jours) puis décide de ne pas jeûner. C’est l’avis prépondérant des savants qui sont d’avis qu’il est détestable de jeûner le vendredi seul.

Al-Chirwânî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Si une personne a la ferme intention de jeûner le vendredi et le samedi ensemble ou le samedi et le dimanche ensemble, puis ne jeûne que le premier jour et s’avise de ne pas jeûner le second, le caractère détestable disparait-il ou pas ? C’est un point qui demande réflexion, mais ce qui parait le plus correct est que le caractère détestable ne disparait pas, car le fait d’avoir l’intention de le jeûner isolément n’est pas une condition pour affirmer que cela est détestable. Ainsi, si la personne jeûne le samedi, il est détestable de s’en tenir qu’à ce jour et de ne pas le faire suivre (ou précéder) d’un autre, qu’elle ait eu l’intention de le jeûner seul ou pas (c’est l’avis de ‘Alî al-Chabrâmallisî). Cependant, cela contredit ce que l’on trouve dans le Madjmû’ : “Il incombe que l’intention de jeûner les deux jours fasse disparaitre le caractère détestable de le jeûner seul s’il advient que la personne ne fasse pas suivre le premier jour de jeûne du second, même sans excuse. Sinon, on devrait juger détastable l’acte après qu’il ait été accompli car il est impossible de le juger tel (détestable) pendant son accomplissement vu que la personne a l’intention (durant son accomplissement) de jeûner le jour suivant, et cela est improbable” ».

L’avis pour lequel al-Nawawî opte est également celui pour lequel nous optons.

Vu que vous avez délaissez le jeûne du samedi en ayant une excuse, alors nous espérons avec la grâce d’Allah, exalté soit-Il, et Sa  miséricorde que le caractère détestable disparaisse.

Et Allah sait mieux.  

Fatwas en relation