Le jeûne de celui qui embrasse sa fiancée
Fatwa No: 43658

Question

Je suis revenu d’un long voyage pendant le mois de Ramadan et j’ai rencontré ma fiancée pendant la journée (de Ramadan). Je l’ai malheureusement serrée dans mes bras et je l’ai embrassée alors que nous jeûnions. Rien d’autre ne s’est passé entre nous, il n’y a pas eu de désir ni d’éjaculation. Quel est le jugement ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

La fiancée reste une femme étrangère à son fiancé jusqu'à ce qu’un contrat de mariage remplissant les conditions et piliers du mariage islamique soit contracté. Ainsi, il est interdit avant le contrat de mariage de s’isoler avec sa fiancée, de la regarder, et à fortiori de l’embrasser ou de la serrer dans ses bras, que ce soit avec désir ou non. Vous devez, vous et votre fiancée, vous repentir, et de ne plus recommencer.

Quant à votre jeûne, il est valide sauf si l’un de vous a éjaculé. Si l’un d’entre vous a éjaculé, alors son jeûne est invalide et il faut obligatoirement le rattraper. Pour ce qui est de la récompense, il n’y a pas de doute que ces actes diminuent la récompense du jeûne et en affecte son impact. Le Prophète () a dit : « Il se peut qu’un jeûneur n’obtienne de son jeûne que la faim et la soif. » (Ahmad)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation