Remplacer le Ramadan par des jours de jeûne surérogatoires
Fatwa No: 459499

Question

Assalam alykoum,J’aimerais savoir si le fait de jeûner toute l’année les lundis et jeudis, puis les trois jours dans le mois (13,14 et 15) puissent remplacer le mois du ramadan classique ? Et si nous pouvons interrompre le jeûne durant l’un de ses jours pour une raison qui nous paraîtrait importante ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Le jeûne du mois de Ramadan constitue l'un des piliers de l'Islam, et le jeûne des autres jours ne peut pas le remplacer, que ce soit les jours de pleine lune ou les lundis et jeudis ou n’importe quel autre jour. Plus encore s'il a jeûné toute l'année sauf le mois de Ramadan, son jeûne n’est pas suffisant pour le dégager de l’obligation de jeûner ce mois précis. Allah, exalté soit-Il, dit : «[…] celui qui parmi vous est présent en ce mois qu’il le jeûne, le malade et le voyageur rattraperont leurs jours ultérieurement […]. » (Coran 2/185)
Il est recommandé (Mustahab) de jeûner les trois jours de pleine lune ainsi que les lundis et les jeudis de chaque mois. Il est permis à celui qui n’a pas pu jeûner le mois de Ramadan pour une raison valable de rattraper le même nombre de jours en jeûnant uniquement les jours de pleine lune et les lundis et jeudis.
En ce qui concerne le jeûne du lundi, du jeudi et des trois jours de pleine lune, s’il n’est pas fait à titre de promesse votive (Nadhr), il s’agit d’un jeûne surérogatoire qu’on peut arrêter de le faire même si on n’a pas une excuse valable. S’il est fait à titre de promesse votive, la règle de base concernant le Nadhr est qu’on doit le respecter. Donc celui qui fait une telle promesse est tenu de l’honorer, et il ne lui est pas permis d’y renoncer, sauf s’il a une excuse valable.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation