La permission pour celui qui observe une retraite spirituelle de téléphoner à sa famille depuis son lieu de retraite
Fatwa No: 54592

Question

Une personne qui observe une retraite spirituelle à la mosquée durant la dernière décade du mois de Ramadan a-t-elle le droit de téléphoner un nombre limité de fois à sa famille pour avoir de leurs nouvelles, et ce non pas de la cour de la mosquée, mais du lieu des ablutions par exemple ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La personne qui observe une retraite spirituelle peut téléphoner à sa famille pour avoir de ses nouvelles même s'il téléphone de l'intérieur de la mosquée. Safiyya, , a rapporté : « Je rendis visite au Prophète () une nuit alors qu'il était en retraite spirituelle. Je discutai avec lui puis je me levai pour partir et le Prophète () se leva avec moi et m’accompagna […] » (Boukhari, Mouslim). Ce hadith indique la permission de parler à sa famille durant la retraite spirituelle même à l'intérieur de la mosquée. Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il est permis à celui qui fait une retraite spirituelle de parler en cas de besoin et de s’adresser à autrui. » (Al-Mughnî)

 

Etant donné ce qui précède, il est permis de téléphoner aux membres de sa famille pour s'assurer qu'ils vont bien, et cela n'invalide pas la retraite spirituelle. Il incombe cependant à celui qui effectue une retraite spirituelle de s'occuper des actes d'adoration et d’éviter ce qui ne le regarde pas.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation