La sentence relative au fait de donner pour la Zakat de rupture du jeûne plus que ce qui est requis
Fatwa No: 55628

Question

Est-ce que je peux donner pour Zakat al-Fitr une somme plus grande que celle requise, pour moi, mon épouse et mes enfants ? La Zakat sur l'or doit-elle être prélevée sur mes biens ou ceux de mon épouse, sachant que nos salaires sont identiques ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons  :

 

Le montant de la Zakat al-Fitr est d’un ` versé par l'homme pour lui-même et ceux qui sont à sa charge. Donner davantage volontairement est un bien. Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : «Allah saura gré à quiconque se porte volontaire pour accomplir une œuvre pie, car Il sait tout» (Coran 2/158). C’est l’avis de la majorité des oulémas. Les Mâlékites ont cependant déconseillé de donner pour la Zakat de Fitr plus que ce qui est requis par la Charia, voyant dans ce comportement une Bid’a  (hérésie) .

 

Dans son commentaire de l’ouvrage Mukhtassar Khalîl, al-Cheikh al-Dardîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : «Il est recommandé de ne pas donner plus qu’un `. Il est même déconseillé de donner plus, car c’est ce qui a été déterminé par la Charia. Donner plus serait une hérésie, comme le Tasbîh (glorification d'Allah, exalté soit-Il) plus de trente-trois fois ».

 

En ce qui concerne la Zakat sur l'or, elle incombe au propriétaire des bijoux en or. Toutefois, il n'y a pas d'inconvénient à ce que cette Zakat soit payée par autrui, si le mandant et le mandataire l'acceptent. Ainsi, il n'y a pas d'inconvénient à ce que votre épouse verse votre Zakat à votre place ou que vous vous acquittiez de la Zakat à sa place.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation