Conversion d’un incroyant à l'Islam au mois de Ramadan
Fatwa No: 56006

Question

Un homme s'est converti à l'Islam le 26 du mois de Ramadhân. Doit-il jeûner ? Quel conseil me donnez-vous pour le guider ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons  :

 

Un incroyant qui se convertit à l'Islam pendant le mois de Ramadan, doit jeûner le reste du mois sans rattraper les jours de jeûne antérieurs à sa conversion. Dans l'ouvrage al-Muwatta', il est dit : «On demanda à l’imam Mâlik, qu’Allah lui fasse miséricorde, la sentence relative à celui qui embrasse l'Islam le dernier jour du mois de Ramadan : doit-il rattraper le mois de Ramadan au cours duquel il s'est converti ? L'Imam a dit : 'Il ne doit pas rattraper les jours antérieurs à sa conversion, mais seulement jeûner les jours suivants. Il me semble préférable qu'il rattrape le jour durant lequel il s’est converti à l'Islam'»

 

En outre, dans l'ouvrage al-Mughni, Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : «Si un incroyant se convertit à l'Islam au mois de Ramadan, il jeûne le reste du mois ; et cela est unanimement reconnu. Mais il ne doit pas jeûner les jours antérieurs à sa conversion. C’est aussi l'opinion d’al-Che`bi, Qatâda, Mâlik, al-Awzâ`i, al-Châfé`i, Abû Thawr, qu’Allah leur fasse à tous miséricorde, ainsi que des Hanafites. `Atâ', qu’Allah lui fasse miséricorde, quant à lui, a souligné qu'il doit rattraper les jours du mois antérieurs à sa conversion, alors qu'al-Hassan a approuvé l'opinion des doctrines précédentes. En effet, les jours antérieurs  étaient du temps de son incroyance et il ne doit pas les rattraper, de même que le mois de Ramadan précédent. En ce qui concerne le jour de sa conversion à l'Islam, il doit éviter tout ce qui rompt le jeûne et le rattraper, et c’est ce que disent Ahmad, al-Madjâchun et Is-hâq, qu’Allah leur fasse miséricorde ».

 

Etant donné ce qui précède, il incombe à cet homme de jeûner les jours qui restent du mois de Ramadan ou de les rattraper s'il ne les a pas jeûnés et il était plus prudent de jeûner le jour de sa conversion.
Il convient également de lui enseigner les préceptes de sa religion et plus particulièrement les cinq piliers de l’Islam si vous en êtes capable. Votre récompense sera, par la volonté d’Allah, proportionnelle à l’effort que vous fournirez à cet égards.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation