Prescription relative à celle qui n’a pas jeûné parce qu'elle ne savait pas si ses menstrues s’étaient terminées avant ou après l’aube
Fatwa No: 69323

Question

Une jeune fille dont la période de menstrues est habituellement de dix jours n’a pas jeûné le neuvième jour de ses menstrues convaincue que ces dernières n'étaient pas encore terminées. Cependant, elle a remarqué durant la journée que sa période de menstrues était terminée, mais elle ne sait pas si elle s'est terminée avant ou après le lever de l'aube. Doit-elle rattraper le jeûne de ce jour ou doit-elle jeûner deux mois d'affilée ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Cette femme dont la période de menstrues était terminée, mais qui ne savait pas si cela s’était passé avant ou après le lever de l'aube aurait dû jeûner le jour durant lequel sa période de menstrues s'est terminée puis rattraper son jeûne. Toutefois, elle n'a aucune expiation à faire si elle n'a pas jeûné ce jour-là.

 

Le Malékite al-Dusûqî a dit en commentaire du livre intitulé Charh al-Dardîr Li-Mukhtasar Khalîl : « C'est-à-dire que si la femme ne sait pas après le lever de l'aube si sa période de menstrues s'est terminée avant ou après ce moment, elle doit alors jeûner en raison de la possibilité qu'elle soit redevenue pure avant le lever de l'aube puis elle doit rattraper son jeûne en raison de la possibilité qu'elle soit redevenue pure après son lever. Le livre intitulé al-Madjmû' mentionne : "Il apparaît qu'elle n'ait pas d'expiation à faire si elle n'a pas jeûné." »

 

Partant de cela, cette femme a aujourd'hui l'obligation de rattraper le jour de jeûne durant lequel ses menstrues se sont terminées, mais n'a pas à jeûner deux mois d'affilée ni faire aucune autre expiation. Elle ne doit pas non plus rattraper les prières, sauf celles pour lesquelles elle est certaine qu'elle n'avait plus ses menstrues avant la fin de leur temps, car du point de vue de la Charia, la femme est considérée purifiée de ses menstrues au moment où elle s'en rend compte et non avant.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation