Il n'y a pas de mal à remettre le rattrapage de ses jours de jeûne manqués jusqu'à sa guérison
Fatwa No: 77601

Question

J'aimerais que vous m'aidiez. Durant le mois de Ramadan précédent, je n'ai pas jeûné 25 jours en raison d'une inflammation des voies urinaires et du côlon. Malheureusement, mon côlon est toujours inflammé jusqu'à aujourd'hui et le mois du Ramadan approche sans que j'aie pu rattraper mes jours de jeûne manqués de l'année précédente. Je ne sais pas quoi faire alors que ma maladie du côlon perdure et que je suis toujours en train de la traiter. Pouvez-vous m'aidez ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « […] Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours. […] » (Coran 2/184) Ces autres jours désignent les jours se trouvant entre les deux mois de Ramadan et il est interdit de laisser passer le mois de Ramadan suivant avant de rattraper ses jours de jeûne sans excuse légitime. Par contre, celui qui a une excuse légitime tel celui dont la maladie perdure, comme dans votre cas, il n'y a pas de mal pour lui à tarder à rattraper ses jours de jeûne manqués jusqu'à ce qu'Allah, exalté soit-Il, lui accorde la guérison.

Enfin, si des médecins de confiance affirment que sa maladie est incurable et que la personne atteinte de cette maladie est incapable de jeûner, il doit alors nourrir un nécessiteux en compensation pour chaque jour de jeûne manqué en lui donnant environ 750 grammes de la nourriture de base habituellement consommée par les gens du pays tel que le froment, le riz ou autre.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation