Par combien sont multipliées les bonnes actions durant le mois de Ramadan ?
Fatwa No: 88979

Question

J'aimerais savoir par combien sont multipliées les bonnes actions durant le mois de Ramadan et en dehors de ce mois. Durant le mois de Ramadan, une bonne action est-elle multipliée par dix ou par soixante-dix ? En effet, en Inde, il est bien connu qu’on dit que la bonne action est multipliée par soixante-dix alors que dans les pays arabes, on dit qu'elle est multipliée par dix. Quel est l'avis correct ? J'aimerais également savoir à combien de prières équivaut une prière accomplie à la mosquée sacrée de la Mecque et à la mosquée du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) à Médine ? Enfin, de combien de rak'âts la prière surérogatoire est-elle composée ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La règle de base concernant la récompense des bonnes actions est que celle-ci est multipliée tantôt par 10, tantôt par 700 et tantôt par un nombre indéterminé de fois, selon le Coran et la Sunna. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

 

·         « Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant [...] » (Coran 6/160)

 

·         « Ceux qui dépensent leur biens dans le sentier d'Allah ressemblent à un grain d'où naissent sept épis, à cent grains l'épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d'Allah est immense, et Il est Omniscient. » (Coran 2/261)

 

·         « Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c'est à Lui que vous retournerez. » (Coran 2/245)

 

Seul Allah, exalté soit-Il, sait par combien a été multipliée la récompense d’une bonne action, et Sa largesse est immense.

 

Quant au mois de Ramadan, nous ne connaissons aucun hadith authentique qui fait mention de la mulitplication des bonnes actions durant ce mois béni mis à part un hadith da'îf (faible) ou il est dit :

« Celui qui accomplit un acte obligatoire durant ce mois est tel celui qui accomplit 70 actes obligatoires en dehors de ce mois. » (al-Bayhaqî, ibn 'Asâkir) Ibn Hadjar, qu’Allah lui fasse miséricorde, le déclara da'îf dans son livre intitulé al-Talkhîs tout comme al-Albânî, qu’Allah lui fasse miséricorde, dans plusieurs de ses livres au point de dire qu'il est Munkar et Mawdû' (apocryphe).

 

Enfin, une prière à la mosquée de Médine équivaut à 1000 prières dans une autre mosquée et une prière à la mosquée Sacrée de La Mecque équivaut à 100 000 prières dans une autre mosquée comme l'indique le hadith authentique rapporté par al-Tabarânî, qu’Allah lui fasse miséricorde, et d’autres.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation