La femme

  1. La femme
  2. Santé et physique

Mes sœurs, accepteriez-vous d'être maudites ?

Mes sœurs, accepteriez-vous d
10223 1307

Mes sœurs, je vous adresse ces mots par compassion, en souhaitant de tout mon coeur que vous les accepteriez…

 
Chères sœurs, certaines musulmanes peuvent se comporter avec laxisme à propos d'une question qu'elles croient anodine, car elles ne réalisent pas que, par un tel acte, elles se sont exposées au courroux et à la malédiction d'Allah, Exalté soit-Il, malgré leur aspiration au Paradis et leur volonté d’échapper à l'Enfer. La malédiction, ô sœurs, est l'exclusion et le bannissement de la miséricorde d'Allah, le Très Haut.
 
En fait, je crois qu'aucune femme raisonnable n’accepterait d'être maudite par Allah, le Très Haut, matin et soir, et de comparaître devant Lui en étant maudite. Comment ne serait-elle pas maudite alors que la pratique en question est une obéissance au diable et une désobéissance au Miséricordieux. Allah, Exalté soit-Il, nous informa à propos des ruses du diable (sens du verset) : « je leur commanderai, et ils altèreront la création d’Allah.» (Coran 4/119). La création d'Allah, Exalté soit-Il, c’est la nature saine et originelle qu’Allah, Exalté soit-Il, accorda à l’homme lorsqu’Il le créa.
 
Allah, Exalté soit-Il, indique qu'il créa l'homme dans la meilleure forme (sens du verset) : «Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite.» (Coran 95/4)
 
Pourquoi certaines se précipitent-elles donc à changer la forme créée par Allah, le Très Haut, d'autant plus que ce changement est une cause de l'exclusion de Sa miséricorde, Exalté soit-Il ?
 
Ô sœurs, ce changement, qui est appelé dans le jargon juridique musulman An-Nams, l'épilation des sourcils, consiste en la modification de ces derniers, en particulier leur amincissement, leur délimitation, leur désépaississement et autres. Cet acte, anodin aux yeux de certaines, éloigne pourtant de la miséricorde d'Allah, le Très Haut. Le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit dans ce sens:
 
« Allah a maudit celle qui taille les sourcils et celle qui se les fait tailler, celle qui pratique le tatouage et celle qui se fait tatouer, celle qui met de faux cheveux (aux autres femmes) et celle qui s'en fait mettre, ainsi que celles  qui se liment les dents pour s'embellir ». (Boukhari)
 
Comme vous pourrez le constater, les actes mentionné dans ce nobles hadith ont tous un point commun : ils exposent celles qui les commettent au châtiment d'Allah, Exalté soit-Il, et à l'exclusion de Sa miséricorde. Prenez-y donc garde.
 
Chères sœurs, à quoi bon une prétendue beauté si elle cause la malédiction d'Allah ? Mes sœurs, comment pouvez vous appeler « beauté » une obéissance au diable, une modification de la création d'Allah, Exalté soit-Il, une désobéissance au Miséricordieux, un gaspillage du temps et des biens entrainant la négligence de la prière prescrite et par dessus tout une des principales causes de la malédiction d'Allah? Faites donc attention, chères sœurs, et soyez raisonnables.
 
Mes sœurs, ne vous laissez pas tromper par le grand nombre de celles qui ont choisi cette voie. Par un simple regard porté sur celle qui s'est taillé les sourcils, vous découvrirez le grand bienfait qu'Allah, Exalté soit-Il, vous a accordée. En réalité, votre voile protège votre beauté et votre pudeur et symbolise votre obéissance au Seigneur des mondes, alors que d'autres se sont exposées à Sa malédiction. Vous avez obéi à Allah, Exalté soit-Il, alors que d'autres ont obéi au diable. Ceci peut-il être comparé à cela ?
 
Mes sœurs, prenez garde à ce que la mort ne vous surprenne alors que vous commettez ces graves péchés. La mort vous a cette fois épargnées et surpris d’autres, mais ayez la certitude que votre tour viendra et à ce moment le regret ne vous sera d'aucun secours. Procédez donc à un repentir sincère pendant qu'il est temps; et sachez que celui qui se repent avant l'agonie, Allah accueillera favorablement son repentir (sens du verset) :
 
«Dis : 'Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui Celui qui pardonne, le Très Miséricordieux. » (Coran 39/53)
 
Chère sœurs, après avoir pris connaissance de tout ce qui précède, accepteriez-vous d'être maudites ?

Articles en relation