Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Dimanche, Novembre 28, 2021
Rabee' Al-Aakhir 23, 1443
Chers coreligionnaires en vie. Je m’appelle ‘Abdallah, même si mon nom, ma couleur, ma situation ou mon âge importent peu. Ou plutôt, ce dernier point est très important, car c’est là peut-être ...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Que le salut et la bénédiction d’Allah soient sur Son noble Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons. Les textes du Livre et de la Sunna encouragent le musul...

More

Il est devenu clair pour la majorité des spécialistes en psychologie et experts du comportement que l’intelligence émotionnelle est beaucoup plus importante que l’intelligence académique, c’est-à-d...

More

Louange à Allah, le Fort, le Puissant. Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Le jeûne en Islam est une prescri...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Erreurs à ne pas commettre durant la retraite spirituelles

Dimanche 16/08/2009 Imprimez

Parmi les erreurs à éviter durant la retraite spirituelle en générale et durant celle faite au cours du mois de Ramadan en particulier, nous attirons l'attention sur les suivantes:

 

1-    Le fait que certaines personnes fassent de cette retraite spirituelle une occasion de rencontrer des amis, de bavarder et de plaisanter avec eux. Vous voyez ainsi un groupe d'amis chercher à se retirer dans une même mosquée ou dans un certain coin de la mosquée dans ce but. Ceci contredit l'objectif de la retraite qui est de s'isoler, de s'éloigner de toutes les préoccupations et des séductions de la vie d'ici-bas et de se consacrer entièrement à l'adoration d'Allah, Exalté soit-Il, en s'isolant du monde pour se retrouver seul avec Lui et se réjouir de L'invoquer.

 

2-    Le fait d’exagérer dans ce qui est permis, par exemple de manger et de boire de façon excessive. La personne qui se retire du monde doit s’astreindre à manger et boire aussi peu que possible et se contenter de quantités qui l'aideront uniquement à accomplir ses actes d'adoration. Une nourriture légère attendrit le cœur et favorise l'humilité de l'âme, bannit la paresse et l'engourdissement. Celui qui mange beaucoup ne peut trouver de plaisir à invoquer Allah, Exalté soit-Il.

 

 

3-    Le fait de transformer la retraite religieuse en une occasion de se vanter et d'aspirer aux louanges des gens. Certains disent : "Nous avons accompli la retraite à la Kaaba ou dans telle ou telle mosquée" ou d’autres paroles de ce genre pour s'attirer les louanges et l'admiration. Le serviteur a le devoir de dissimuler ses actes et de les accomplir avec désintéressement de ce que les gens  en pensent et et en toute sincérité envers Allah, en recherchant ainsi la satisfaction d'Allah, Exalté soit-Il,  car les actes ne valent que par l’intention qui les sous-tend et chaque personne est rétribuée en fonction de cette intention. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset):

« Qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs cœurs sont pleins de crainte (à la pensée) qu’ils doivent retourner à leur Seigneur » (Coran:  23/60)

Celui qui a formulé l'intention d’accomplir la retraite religieuse pour l'amour d'Allah, Exalté soit-Il, souhaite que sa retraite soit acceptée par Allah. Celui qui le fait pour être loué par les gens, son acte sera destiné à ceux pour lesquels il l'aura accompli. Ce qui aiderait le serviteur à faire une retraite spirituelle réussie serait de se retirer dans une mosquée où il ne connaîtrait personne et où personne ne le connaîtrait. Il vaudrait mieux, pour une personne ayant formulé l'intention de se retirer, de n'en rien dire à personne pour que son acte soit plus sincère et plus susceptible d’être agréé.

 

4-    Le fait de dormir beaucoup et de ne pas bien utiliser son temps : la personne qui s'est retirée n'a pas abandonné sa femme et ses enfants pour dormir dans la mosquée mais pour se consacrer à l'adoration et à l'obéissance d'Allah. La personne qui se retire doit réduire, autant que possible, ses heures de sommeil et changer son programme quotidien.

 

5-    Le fait de sortir souvent du lieu de retraite pour des raisons non considérées comme nécessaires, comme de se rendre de façon répétée au marché pour se procurer de quoi manger et boire alors que l’on pouvait ne sortir qu’une seule fois. La majorité des Oulémas soutiennent que la sortie de la personne en retraite de la mosquée sans raison valable invalide sa retraite. Prenez donc garde et ne sortez que pour une nécessité impérieuse.

 

 

6-    Certaines personnes en retraite ne se soucient pas de la propreté et du caractère sacré de la mosquée. Elles peuvent abandonner des restes de nourriture et de boisson sans nettoyer. Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit: "Le fait de cracher dans la mosquée est un péché qu'il faut expier en enterrant le crachat". (Boukhari et Mouslim). La personne en retraite doit nettoyer et maintenir en ordre l'endroit où elle se retire.

 

7-    Il se peut que des personnes en retraite, notamment dans la mosquée de la Kaaba et du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, n'accomplissent pas le Taraawiih (prières surérogatoires faites après celle du ‘Ichaa durant le mois de Ramadan) avec le reste des fidèles surtout durant les dix derniers jours du mois de Ramadan et se contentent de la prière de Qiyaam (prière surérogatoire faite avant la prière d’Al-Fadjr). Ces personnes perturbent les fidèles par leurs bavardages inutiles, et tombent ainsi dans deux erreurs: le délaissement des Taraawiihs en commun et la perturbation des fidèles. Les personnes en retraite doivent ainsi les éviter.

 

8-    Certaines personnes en retraite manifestent leur sérieux, leur détermination et leur ardeur les premiers jours mais cela ne dure pas, à part quelques-uns, et elles commencent à perdre de leur vigueur en raison de la fréquentation des gens et de leur accoutumance au lieu. La personne en retraite doit maintenir son niveau d'ardeur et doit persister dans son sérieux et ses efforts dans les actes d’obéissance jusqu'à la dernière minute de sa retraite, dans l'attente de la nuit du Destin dont la date a été cachée par Allah dans cet objectif.

 

9-     Certaines personnes en retraite manquent à leurs devoirs envers leurs familles et leurs enfants, et les négligent, et il se peut que leur absence du foyer familial entraîne des dommages et des problèmes aux lourdes conséquences, comme des écarts de conduite de la part des enfants. Si la retraite est une Sunna Mostahabba, la protection de la famille et des enfants est un devoir qui ne doit être négligé à aucun prix. Il est illogique et inadmissible que la personne délaisse un acte obligatoire pour préserver une Sunna. Nul doute que le fait de s’acquitter des deux serait meilleur, si possible, sinon il faut privilégier ce qui est obligatoire.

 

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.