Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Dimanche, Septembre 19, 2021
Safar 12, 1443
Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et d...

More

Chers coreligionnaires en vie. Je m’appelle ‘Abdallah, même si mon nom, ma couleur, ma situation ou mon âge importent peu. Ou plutôt, ce dernier point est très important, car c’est là peut-être ...

More

Alors que nous entrons dans le mois de Shawaal, n’abandonnons pas notre rythme et nos différentes pratiques cultuelles instaurés au cours du mois de Ramadan. Ce mois pour certains d’entre nous est l’occasion de se r&ea...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Ramadan est un immense stage, auquel participent plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde, dans une ambiance de stimulation positive, de limpidité spirituelle, de sérénité et de quiétude, se préparant ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

L’attitude des pieux prédécesseurs à l’égard des prières nocturnes et la façon dont ils les pratiquaient en permanence

Dimanche 02/08/2009 Imprimez

Les ancêtres pieux se plaisaient à prier pendant la nuit et manifestaient leur plus grande joie pour cette pratique.

Abd Allah ibn Wahb, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit: « Tout objet de plaisir ne procure qu’un seul plaisir, à l’exception de la pratique cultuelle qui, elle, procure trois plaisirs : celui que vous éprouvez quand vous la faites : celui que vous éprouvez quand vous vous en souvenez et celui que vous constaterez quand vous en serez récompensé.»

Muhammad ibn al-Mounkadir, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : « Les seuls plaisirs que la vie d’ici-bas procure sont au nombre de trois : les prières nocturnes, la rencontre avec les frères et l’accomplissement de la prière en en groupe. »

Thabit al-Banani, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : « Rien ne me plaît plus que les prières nocturnes ».

Yazid ar-Raqqashi, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit: « Les longues prières nocturnes donnent la quiétude aux dévots et la longue soif leur procure de la joie au moment de leur rencontre avec Allah. »

Moukhlid ibn Houssayn, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit: « Je ne m’étais jamais réveillé sans trouver Ibrahim ibn al-Adhan, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  en train de prier et d’invoquer Allah. Ce qui me faisait de la peine. Et puis, j’ai trouvé consolation dans ce verset : "Telle est la grâce d’Allah qu’Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l’énorme grâce".» (Coran: 57/21)



Abou Asim an-Nabil, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : « Abou Hanifa était surnommé le piquet en raison de la fréquence de ses prières ». À ce propos, il a été rapporté que Qasim ibn Maïn, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  a dit : « Abou Hanifa se mit à prier au cours d’une nuit en récitant ce verset : « L’Heure, plutôt, sera leur rendez-vous, et l’Heure sera plus terrible et plus amère.»  (Coran: 54/46) et il ne cessa de le répéter, de pleurer et d’exprimer son humilité jusqu’au matin. »

Ibrahim ibn Shammas, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  a dit : « Je voyais Ahmad ibn Hanbal prier la nuit alors qu’il n’était qu’un jeune garçon.»

L’imam Al-Boukhari, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  se levait toutes les nuit et priait et récitait dans ses prières nocturnes entre la moitié et le tiers du Coran et terminait la lecture du Coran à l’aube toutes les trois nuits.

L’érudit Ibn Abd al-Hadi, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  décrit les prières nocturnes de Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyya en ces termes : « Au cours de la nuit, il se tenait à l’écart des hommes pour rester seul avec son Seigneur, se montrer humble et s’attacher en permanence à la lecture du Coran; Il répétait toutes sortes de pratiques cultuelles nocturnes. Quand il entrait en prière, il tremblait et se penchait tantôt à droite tantôt à gauche. »

Ibn Radjab, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  dit à propos de son maître l’imam Ibn al-Qayyim: « Il était un dévot prieur et il s’adonnait à des prières extrêmement longues. Je n’ai pas trouvé son pareil dans sa dévotion et sa connaissance du Coran, du hadith et des réalités de la foi ».

Al-Hafiz ibn Hadjar, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  a décrit son maître al-Hafiz al-Iraqi en ces termes : « J’ai séjourné (longtemps) auprès de lui et je ne l’ai pas vu omettre la prière nocturne. Mieux, cela faisait partie de ses habitudes».

Ali ibn Bakkar, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, possédait une esclave qui lui préparait son lit. Quand elle avait fini, il venait le toucher avec sa main et disait : « Au nom d’Allah, tu es bon. Au nom d’Allah, tu es doux, par Allah, je ne me couche pas sur toi cette nuit-ci. Et puis, il se mettait à prier jusqu’à l’aube.»

Soufyan ath-Thawri, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde,  a dit: «  Mangez peu pour pouvoir accomplir les prières nocturnes ». Ma’aqal ibn Habib, qui vit des gens manger avec gourmandise, dit : «  Je ne pense pas que ces gens-là pourront accomplir les prières nocturnes ce soir. »

Muhammad ibn al-Mounkadir, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : «  Je me suis battu pendant quarante ans pour pouvoir maîtriser mon âme ».

Thabit al-Banani, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : «  Je me suis battu pendant vingt ans pour pouvoir observer les prières nocturnes et je m’en suis réjouis pendant vingt ans.»

Un homme a dit à Ibrahim ibn al-Adham :

«  Je ne peux pas prier la nuit. Prescris-moi un remède. »  -   « Ne Lui désobéis pas le jour car Il t’installe devant Lui la nuit. Ta position devant Lui la nuit est un honneur qu’Il t’accorde. Or, un rebelle ne mérite pas un tel honneur. »

Un homme a dit à Al-Hasan al-Basri : « Ô Abou Sa’id : «  Je passe la nuit en un bon état de santé et j’aimerais bien pouvoir prier et je fais même les ablutions, mais je ne prie pas. Pourquoi ? « Ce sont tes péchés qui t’entravent. » Dit al-Hasan. Ailleurs, celui-ci  (Qu'Allah lui accorde Sa miséricorde) dit : «  Certes les péchés commis peuvent empêcher leur auteur de prier la nuit et de jeûner le jour ».

Un homme  dit à Al-Hassan Al-Basri   (qu’Allah lui fasse miséricorde): « Pourquoi ceux qui prient la nuit ont-ils les plus beaux visages ? » - Il lui répond : « Car ils sont restés seuls avec Allah - à l’adorer -, donc il leur a donné de sa lumière ».

Le fait de prier la nuit affecte le cœur et l’illumine, Ata Al-khourassani a dit : «le fait de prier la nuit fait revivre le corps, illumine le cœur et la vue, donne de la force aux membres ; et lorsque l’homme se lève pour prier la nuit, il se réveille le matin étant joyeux, ressentant la joie dans son cœur, et s’il dort et ne prie pas, il se réveille en étant triste comme s’il a perdu quelque chose, et il a effectivement perdu ce qui lui est le plus bénéfique ».

Al-Foudayl ibn Iyadh dit : «  Si tu ne peux pas jeûner le jour et prier la nuit, sache que tu es un frustré bien attaché par tes péchés.»

 

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.