Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Lundi, Novembre 29, 2021
Rabee' Al-Aakhir 24, 1443
Alors que nous entrons dans le mois de Shawaal, n’abandonnons pas notre rythme et nos différentes pratiques cultuelles instaurés au cours du mois de Ramadan. Ce mois pour certains d’entre nous est l’occasion de se r&ea...

More

A l’approche du mois de Ramadan, nous louons Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis, vous et nous, d’atteindre ce mois béni et nous L’implorons, exalté soit-Il, de nous aider à le jeûner et &agrav...

More

Le corps humain est envahi par de nombreuses substances nocives et toxiques qui s’accumulent dans ses tissus. La majorité de ces substances se trouve dans la nourriture, surtout de nos jours où la prospérité dans mai...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Il est devenu clair pour la majorité des spécialistes en psychologie et experts du comportement que l’intelligence émotionnelle est beaucoup plus importante que l’intelligence académique, c’est-à-d...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

La femme enceinte et le jeûne

Lundi 22/08/2011 Imprimez

Question :  Assalam Alaikom wa Rahmatullah wa Barakatoh

Je suis au début de ma grossesse, plus précisément au deuxième mois et j'allaite encore alors que je jeûne. Je me sens très peu épuisée lors de la journée du mois de Ramadan –louange à Allah-, mais du repas de la rupture du jeûne au Sohour je souffre d'un épuisement et d'une fatigue intenses. Je sens que j’ai besoin de me reposer. Que me conseillez-vous?
Qu'Allah vous récompense pleinement !
 
Réponse:
Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète.
Chère sœur,
Assalamo alikom wa Rahmatullah wa Barakatoh.
Concernant votre état, je vois que, alors que vous allaitez votre bébé, vous êtes en même temps  à nouveau enceinte, et ce  lors de la période du jeûne. Nous avons déjà dit que puisque vous vous nourrissez bien, ne souffrez d’aucun épuisement ou contraction de l'utérus, il n'y a pas de mal à ce que vous allaitiez votre bébé alors que vous êtes enceinte. Mais ce dont vous vous plaignez actuellement dépasse vos capacités physiques, me semble-t-il.
 Ce que je trouve convenable vous concernant, c'est que vous arrêtiez de jeûner. En effet  vous avez une excuse de point de vue religieux car Allah, Exalté soit-Il, n’impose à une âme que ce qu’elle peut supporter. Veillez à bien vous alimenter et buvez beaucoup de liquides.
 Qu'Allah vous accorde le succès.
----------------------------------
Ceci était la réponse de la femme médecin Dr. Samia An-Namla, gynécologue et obstétricienne, et ci-dessous la réponse du conseiller religieux Cheikh Ahmad Madjiid Hindaawi: 
Vous avez dit que vous allaitiez un enfant- louange à Allah- et qu'Allah, Exalté soit-Il, vous a accordé une autre grossesse. Louange à Allah pour ce grand bienfait. Nous vous félicitons pour votre grossesse ainsi que pour la progéniture qu'Allah, Exalté soit-Il, vous a octroyée et nous demandons à Allah, Exalté soit-Il, d’en faire une bonne progéniture. Vous vous devez de réciter l'invocation qui suit et qui est un verset coranique (sens du verset) :" Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux "(Coran 25/ 74). Ceci outre la grande récompense que vous aurez (in chaa Allah) pour l'éducation de votre enfant et pour votre grossesse ;  d'autant plus que le Messager (Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam) nous a incités à augmenter le nombre des individus de sa communauté. Il a ordonné également aux hommes de sa communauté d'épouser les femmes prolifiques et affectueuses, car il se prévaudra de leur grand nombre par rapport à celui des autres communautés le Jour de la Résurrection. Nous demandons à Allah, Exalté soit-Il, de vous aider à éduquer vos enfants et assumer vos devoirs envers eux, chose que vous devez accomplir de façon prioritaire et avec le plus grand soin. Qu'Allah vous accorde sa miséricorde et vous prodigue de Sa grâce.
 Concernant votre question, il n'y a aucun doute qu'il vous est permis de ne pas jeûner. Si le jeûne affecte votre santé – comme vous l'avez dit plus haut-, votre état nécessite que vous ne jeûniez pas comme l'a indiqué la femme médecin spécialiste car vous souffrez de fatigue, d’épuisement, de langueur et d’un manque d’énergie au moment de la rupture du jeûne et cela démontre l’accablement qui est le vôtre à cause du jeûne.
D’ailleurs Il n'est pas stipulé que le jeûne vous soit particulièrement pénible pour que soyez dispensée de jeûner. Et si vous ressentez cette fatigue après le repas de rupture du jeûne, il vous est permis du point de vue religieux de ne pas jeûner ; nul grief à vous faire, car il s'agit là d'une dispense qu'Allah, Exalté soit-Il, a indiquée dans son Livre et que le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a mentionnée dans le hadith suivant : "Allah dispense le voyageur de la moitié de la prière (C'est-à-dire que le voyageur peut raccourcir ses prières) etil le dispense dujeûne lui et la femme enceinte et celle quiallaite"(At-Termidhi). Le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a indiqué qu'Allah, Exalté soit-Il, n'impose pas à la femme enceinte ni à celle qui allaite de jeûner s’il leur est nécessaire de ne pas jeûner. Qui plus est, si une femme trouve que le fait de ne pas jeûner l'aidera à mieux allaiter son bébé et que le fait de jeûner affectera cet allaitement, il lui est alors permis de ne pas jeûner.
Si vous avez pris connaissance de cela, sachez donc que le jeûne dans votre état actuel n'est pas recommandé et qu'il est même blâmable de jeûner s'il affecte votre santé ainsi que celle de l’enfant que vous élevez, ainsi que votre grossesse. Ainsi, si le jeûne nuit à votre corps ou conduit à coup sûr à un dommage par la suite, il vous est alors interdit de jeûner car Allah, Exalté soit-Il, interdit à l'homme de nuire à sa propre personne ; et ce n'est pas un acte pieux de jeûner dans les cas où Allah, Exalté soit-Il, prescrit de ne pas jeûner, et où la personne a une excuse valable.
Il est bon pour vous de savoir que si vous ne jeûnez pas, vous ne devrez pas nourrir de pauvres en compensation des jours que vous n'avez pas jeûné et qu'il vous suffira de rattraper ces jours manqués après le mois de Ramadan avec la permission d'Allah, Exalté soit-Il. Vous pouvez rattraper ces jours séparément ; autrement dit si vous ne jeûnez pas pendant dix jours ou pendant tout le mois, vous devez rattraper tous les jours manqués, mais il n'est pas stipulé de les jeûner de manière successive ; il vous est permis de les jeûner de manière intermittente et de retarder le rattrapage jusqu'à ce que vous retrouviez vos forces et votre vitalité.
 Nous demandons à Allah, Exalté soit-Il, de vous réjouir, de vous faciliter la tâche, de vous aider à jeûner le mois de Ramadan, d'agréer vos bonnes actions et de vous accorder le succès en faisant ce qu'Il aime et agrée.
 Et c’est Allah qui accorde le succès.

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.