Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Lundi, Novembre 29, 2021
Rabee' Al-Aakhir 24, 1443
Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas...

More

Alors que nous entrons dans le mois de Shawaal, n’abandonnons pas notre rythme et nos différentes pratiques cultuelles instaurés au cours du mois de Ramadan. Ce mois pour certains d’entre nous est l’occasion de se r&ea...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

Louange à Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis de vivre jusqu’au Ramadan, le mois du Coran, du jeûne, de la prière nocturne et des actes d’obéissance ; un mois qui comprend une nuit meilleure que mill...

More

Il est devenu clair pour la majorité des spécialistes en psychologie et experts du comportement que l’intelligence émotionnelle est beaucoup plus importante que l’intelligence académique, c’est-à-d...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Vertu de la conciliation des personnes (1ère partie)

Dimanche 04/03/2012 Imprimez

Faire prévaloir la concorde entre les membres de la société est un effort louable qui dénote des grandes qualités morales de celui qui l'entreprend. D'ailleurs, la Charia n'a cessé d'insister sur ce point comme en témoignent les versets et hadiths suivants :
"Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. " (Coran : 8/1). Et parmi les hadiths on trouve celui-ci : "Pour chacune de vos phalanges, vous êtes redevable chaque jour d’une aumône (sadaqa). Réconcilier deux personnes est une sadaqa, aider un homme à monter sur sa monture ou à porter sur elle ses bagages est une sadaqa, une bonne parole est une sadaqa, chaque pas fait sur le chemin de la mosquée pour s'acquitter de la prière est une sadaqa, dégager les choses nuisibles de la route est une sadaqa également". [Boukhari et Mouslim (les termes sont ceux de Boukhari)].

Etant donné l'importance de cette grande vertu, l'Islam lui a consacré une partie de la Zakat qui doit être payée aux débiteurs qui s'endettent pour réconcilier des gens. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : "La meilleure aumône (sadaqa) est celle dépensée pour la réconciliations des gens". Rapporté par Tabaranî dans Al-Mu’jam al-Kabîr.

Les poètes quant à eux ont fait l'éloge de la réconciliation :

Toutes les grandes vertus se résument à deux :
La magnification du commandement d'Allah le Tout Puissant et la poursuite des efforts visant à faire prévaloir la concorde.

En effet, le maintien de la concorde entre les personnes constitue une branche à part de la foi qui a pour objectif la dissipation des rancunes, la restauration de la lucidité des esprits et l'étouffement des feux de la tentation. Évoquant cette branche le Tout Puissant dit : "Il n'y a rien de bon dans la plus grande partie de leurs conversations secrètes, sauf si l'un d'eux ordonne une charité, une bonne action, ou une conciliation entre les gens. Et quiconque le fait, cherchant l'agrément d'Allah, à celui-là Nous donnerons bientôt une récompense énorme." (Coran 4/114).
Aussi l'Islam exhorte-il le croyant à faire du maintien de la concorde entre les individus une priorité dans cette vie, car sans elle la nation ne peut constituer une unité cohérente où chacun est soucieux de sauvegarder les intérêts de l'autre et de faire cause commune avec lui. Le but de l’Islam est de faire de la communauté musulmane un seul corps, qui, dès que l'un de ses membres est malade, tout le reste du corps souffre d'insomnie et de fièvre. Il est à noter que l'absence du climat de concorde présage du démantèlement de la nation et de la rupture des liens qui l'unissent.
C'est pourquoi l'Islam considère la réconciliation plus méritoire que de nombreux actes cultuels. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : "Voulez-vous que je vous informe d’une action plus méritoire que la prière, le jeûne et l’aumône ?" "Oui", répondirent-ils. "C’est, dit- il, la réconciliation entre les gens, alors que la discorde est un comme un rasoir". Rapporté par Ahmed, Abou Dawoud et Tirmidhî qui le dit bon et authentique hadith.
Dans An-Nihaya, livre qui s’intéresse au vocabulaire du hadith, on trouve cette explication du mot
"rasoir" (al-hâliqa) : « La discorde s’apparente à un rasoir ; elle ne rase pas les cheveux mais détruit la religion. Effectivement, la discorde conduit à l’inimitié et lorsqu'un climat d'inimitié prévaut il s'ensuit inévitablement des destructions généralisées qui mènent à la corruption de la religion, la rupture des rapports entre proches parents, l'injustice, etc. » Fin de citation.
La réconciliation réussie est celle qui passe par le colmatage des brèches, la suppression des causes ayant conduit aux différends et aux conflits portant sur une affaire de ce bas monde.
Certains oulémas estiment que ce n'est pas la prière, le jeûne et les aumônes obligatoires qui sont voulus ici mais leurs équivalents surérogatoires. Al-Kary fait valoir qu'il pourrait s’agir, et Allah sait mieux, d’une réconciliation qui a porté sur un litige qui allait conduire à une effusion de sang, un pillage ou une violation de domicile. Dans ce cas, la réconciliation est meilleure que les cultes susmentionnés sous leurs formes obligatoires étant donné qu'il y a possibilité de les compenser au cas où ils sont négligés, car ils font partie des droits exclusifs d'Allah qui sont pour Lui plus aisés que ceux de Ses serviteurs.
Pour al-Tayyibi, ce hadith exhorte et encourage tout ce qui est de nature à favoriser la réconciliation et à faire éviter les inimitiés, car la réconciliation entraîne davantage d'attachement à la religion et plus d'unité entre les musulmans alors que les inimitiés provoquent une fissure dans la religion. Dès lors celui qui se dépense pour favoriser la réconciliation et dissiper les inimitiés recevra une récompense plus considérable et plus méritoire que celle reçue par le jeûneur assidu qui ne cherche que sa propre promotion spirituelle".

De tous ces hadiths il ressort que notre grande religion cherche à tout prix la réconciliation. D'ailleurs, comment peut-il en être autrement alors que le Tout Puissant indique que c'est la meilleure voie : "Ce n'est pas un péché pour les deux s'ils se réconcilient par un compromis quelconque, et la réconciliation est meilleure…" (Coran : 4/128).
A suivre …

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.