Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Lundi, Novembre 29, 2021
Rabee' Al-Aakhir 24, 1443
Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas...

More

Alors que nous entrons dans le mois de Shawaal, n’abandonnons pas notre rythme et nos différentes pratiques cultuelles instaurés au cours du mois de Ramadan. Ce mois pour certains d’entre nous est l’occasion de se r&ea...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

Louange à Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis de vivre jusqu’au Ramadan, le mois du Coran, du jeûne, de la prière nocturne et des actes d’obéissance ; un mois qui comprend une nuit meilleure que mill...

More

Il est devenu clair pour la majorité des spécialistes en psychologie et experts du comportement que l’intelligence émotionnelle est beaucoup plus importante que l’intelligence académique, c’est-à-d...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

L'Islam incite à la fraternisation et à l'amour mutuel

Jeudi 31/03/2016 Imprimez

Allah, exalté soit-il, dit : « Les croyants ne sont rien moins que des frères ». (Coran 49/10)
Dans un hadith qudusî on trouve cette parole : « Ceux qui s'aiment en Allah seront sur des chaires de lumière, ils seront enviés par les envoyés et les martyrs » ; et dans une version rapportée par l'Imam Mâlik : « Ont mérité mon amour ceux qui se sont aimés pour Moi, ceux qui se sont réunis pour Moi, se ont visités pour Moi et ceux qui se sont offerts des cadeaux pour Moi ».
Abû Dâwud a rapporté de 'Umar ibn al-Khattâb que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Il y a parmi les serviteurs d'Allah des gens qui ne sont ni des prophètes ni des martyrs et qui pourtant seront enviés par ces derniers le Jour du Jugement pour leur position auprès d'Allah » ; puis on dit : « Ô Prophète d'Allah qui sont-ils ? », il répondit : « Ce sont des gens qui se sont aimés pour Allah sans liens de parenté entre eux et c'est un amour qui n'est pas basé sur un intérêt économique. Par Allah leurs visages sont lumière et ils sont eux-mêmes illuminés, ils ne craignent pas ce dont les gens ont peur, ils ne sont pas attristés par ce qui attristent les gens ». Puis le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a lu ce verset de la sourate "Yûnus" : « En vérité, les bien-aimés d'Allah seront à l'abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés. » (Coran : 10/62)

L'Islam incite à se serrer la main et à être affable lors des rencontres :

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Si deux musulmans se rencontrent, le plus aimé auprès d'Allah sera le premier des deux qui saluera l'autre et le plus affable des deux vis-à-vis de l'autre ; et s'ils se serrent la main, Allah descendra sur eux cent miséricordes ; quatre-vingt-dix pour celui qui aura tendu la main en premier et dix pour l'autre ». (Rapporté par al-Bayhaqî, Tabarani et al-Bazzar)

Cela s'explique par le fait que la poignée de main est comme une alliance. En effet, parmi les conditions de la foi on trouve la fraternité et le respect du pacte d'alliance. Ainsi, si le musulman rencontre son frère et lui serre la main, c'est comme s'il confirmait l'alliance fraternelle qui existe entre eux, et chaque fois qu'ils se rencontrent ils renouvellent cette alliance, et ainsi Allah renouvelle la récompense de cette poignée comme il renouvelle la récompense de celui qui Le loue pour le remercier d'un bienfait qu'Il lui a donné. Et s'ils se séparent et que surviennent des problèmes entre eux, l'alliance fraternelle se renouera à leur prochaine rencontre. L'initiateur de ce renouvellement d'alliance aura quatre-vingt-dix miséricordes sur les cent descendues par Allah, et ce, pour sa volonté de préserver absolument la fraternité et l'alliance entre musulmans et pour son empressement à vouloir renouveler ces deux choses.

L'Islam incite à l'entraide, l'assistance mutuelle et au maintien des liens au sein de la Djamâ'a :

Allah, exalté soit-Il, dit : « Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. » (Coran 5/2). Parmi les directives du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) qui vont dans ce sens on trouve :
« Le croyant envers son frère croyant est comparable à un édifice dont les briques se soutiennent les unes les autres. » Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) croisa ses doigts. (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
« Les croyants sont à l'image d'un seul homme, s'il souffre de l'œil, c'est tout son corps qui ressent cette douleur, et s'il souffre de la tête, c'est tout son corps qui a mal ». (Rapporté par Mouslim)
« Quiconque soulage la détresse d'un musulman, Allah soulagera sa détresse ici-bas et dans l'au-delà. Quiconque dissimule les défauts d'un musulman, Allah dissimulera ses défauts ici-bas et dans l'au-delà. Allah soutient son serviteur tant que ce dernier soutient son frère ». (Rapporté par Abû Dawûd)

« Le musulman est un miroir pour son frère. Le musulman est le frère du musulman, il préserve ses intérêts et le protège autant faire se peut ». (Rapporté par Abû Dawûd)

« Celui qui appelle à une bonne action se voit attribuer la même récompense que celui qui l’accomplit. » (Rapporté par at-Tirmidhî)

« A vraiment combattu dans le sentier d’Allah celui qui a équipé un combattant ou qui a pris soin de la famille d’un combattant durant son absence ». (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

« Secours ton frère, qu’il soit oppresseur ou opprimé. » Alors un homme s’étonna : « Ô Messager d'Allah ! Je lui viens en aide lorsqu’il est opprimé mais comment le secourir s’il est oppresseur ? » Et le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) de répondre : « Tu l’empêches de commettre l’injustice, et tu lui auras ainsi porté secours » (Rapporté par Al-Boukhari).

L'Islam incite les musulmans à se visiter les uns les autres

Selon Abû Hurayra le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
« Un homme était allé rendre visite à un frère dans un village voisin, en chemin Allah envoya un ange (sous forme humaine) à cet homme. - L'ange dit : "Où vas-tu ?" - L’homme répondit : "Je vais rendre visite à un frère dans ce village. " - L’ange lui demanda : "Y vas-tu pour lui demander un service ? " - L’homme dit : "Je vais le voir car je l’aime en Allah ". - L’ange lui dit : "Alors, je t'informe que je suis un ange d’Allah, et je t’annonce qu’Allah t’aime comme tu as aimé ton frère". » (Rapporté par Mouslim)

« Celui qui rend visite à un malade ou à un frère à lui en Allah est appelé par un appeleur : "Béni sois-tu ! Bénie soit ta marche et puisses-tu t’installer dans une demeure du Paradis ! " » (Rapporté par at-Tirmidhî). 
 

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.