Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Dimanche, Septembre 19, 2021
Safar 12, 1443
Louange à Allah, exalté soit-Il, Seigneur de l’univers. Qu'Allah accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Voici une esq...

More

Il nous arrive souvent de négliger les premiers jours du mois de Ramadan faute de nous y être suffisamment préparés et parce que nous ne ressentons ni la valeur du jeûne, ni le plaisir de la récitation du Coran...

More

A l’approche du mois de Ramadan, nous louons Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis, vous et nous, d’atteindre ce mois béni et nous L’implorons, exalté soit-Il, de nous aider à le jeûner et &agrav...

More

Abû Hurayra, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Jusqu’à sa mort, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) entreprenait une retraite spirituelle pendant le dernier tiers du mois de Ramadan. L’ann&...

More

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers ! Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Nous vous proposons, chers lec...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Cha’bân est un mois négligé par bon nombre de gens

Mardi 26/04/2016 Imprimez

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Cha’bân est un mois qui se trouve entre Radjab et Ramadan et que les gens oublient ». Commentant ce hadith, Ibn Radjab a dit : « Ceci prouve qu’il est fort recommandé de remplir son temps avec les actes d’obéissance, car Allah, exalté soit-Il, aime cette attitude. De leur côté, certains prédécesseurs aimaient passer le temps entre les prières du Maghrib et de ‘Ichâ` en prière, disant que c’était une heure où les gens négligeaient d’accomplir des actes de dévotion ».

Ceci met l’accent sur le mérite d’évoquer Allah, exalté soit-Il, à une heure où ceux qui invoquent Allah font défaut, si bien que Abû Sâlih a dit : « Allah, exalté soit-Il, apprécie celui qui L’évoque dans un marché », car c’est un lieu où les gens négligent l’accomplissement des actes de dévotion.

Les mérites d’accomplir des actes de dévotion aux moments où ils sont négligés :
- Les actes de dévotion accomplis sont alors davantage dissimulés, et il est meilleur de dissimuler l’accomplissement des actes de dévotion surérogatoires, et notamment le jeûne.

- Ils sont alors accomplis avec plus de difficulté. Il est établi que les meilleures œuvres sont les plus pénibles pour l’âme, vu le nombre réduit de ceux qui les accomplissent. Voilà pourquoi le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « […] celui qui fera une bonne action aura la récompense de cinquante d'entre vous. Vous trouvez des gens qui vous aident à faire le bien, tandis qu’eux n’en trouveront pas » (Tirmidhî et Abû Dâwûd).

- Celui qui est le seul à être obéissant au milieu de gens désobéissants et négligents voit, grâce à lui, les calamités être épargnées à l’ensemble des gens. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« S’il n’y avait eu parmi vous de jeunes dévots, des vieillards en prosternation, des enfants qui tètent et des bestiaux qui pâturent, le châtiment vous aurait atteint durement » (al-Tabarânî, al-Bazzâr, al-Bayhaqî et Abû Ya’lâ : da’îf).

Selon certaines traditions : « Allah, exalté soit-Il, épargne, grâce à l’homme pieux, les calamités à sa femme, à ses enfants, à sa progéniture et à son entourage ».

Comme Cha’bân constitue le préambule du mois de Ramadan, le jeûne et la récitation du Coran y sont recommandés, afin de s’y préparer, tout comme durant le mois qui le suit. Salama ibn Kuhayl a affirmé : « On dit que Cha’bân est le mois des récitants du Coran », et al-Hasan ibn Sahl de renchérir : « Cha’bân dit à Allah, exalté soit-Il : 'Seigneur, Tu m’as placé entre deux mois éminents. Qu’est ce qui me reste ?'. 'Je t’ai octroyé la récitation du Coran', répondit Allah, exalté soit-Il ».

Interrogé sur la disposition religieuse du jeûne au cours du mois de Cha’bân, le Cheikh Muhammad ibn al-‘Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, a répondu : « Le jeûne au cours du mois de Cha’bân et sa multiplication constituent une sunna, à tel point que Aïcha, qu'Allah soit satisfait d'elle, a dit : 'Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ne jeûnait jamais aussi fréquemment qu’au cours du mois de Cha’bân'. Ce hadith nous montre l’importance de jeûner fréquemment au cours de ce mois. Selon les oulémas, le jeûne de Cha’bân est comparable à la prière surérogatoire par rapport à la prière prescrite. Voilà pourquoi le jeûne de Cha’bân et des six jours du mois de Chawwâl est une sunna, accomplie tout comme la prière surérogatoire avant et après la prière prescrite ».

Par ailleurs, le jeûne de Cha’bân prépare l’âme au jeûne du mois de Ramadan pour le lui rendre plus facile.

Remarque :
Les actes de dévotion sont plus récompensés s’ils sont accomplis dans des moments, des lieux et des conditions privilégiés, et alors que les gens sont négligents.
 

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.