Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Mercredi, Avril 24, 2019
Sha'baan 19, 1440
A l’approche du mois de Ramadan, nous louons Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis, vous et nous, d’atteindre ce mois béni et nous L’implorons, exalté soit-Il, de nous aider à le jeûner et &agrav...

More

1- Réunions coraniques Organisez avec vos enfants des réunions quotidiennes tout au long du mois de Ramadan, que vous consacrerez à la récitation d’une des 30 parties du Coran, car certes les musulmans ne connaissen...

More

Les jours se ressemblent comme s’ils étaient des jumeaux, ils passent devant les yeux de leurs spectateurs comme un bataillon qui a ses propres caractéristiques et uniformes. De même que dans un petit village les saisons se ...

More

« Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Coran 2/183). Le Ramadan est là. Nous avons essayé de voir dans ...

More

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du di...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Avantages sanitaires du jeûne

Mardi 24/07/2012 Imprimez

1- La relation entre le jeûne et le système immunitaire, puisque l'indicateur fonctionnel des cellules lymphatiques est dix fois supérieur chez les jeûneurs. Ces cellules lymphatiques défendent le corps contre les êtres minuscules et les corps étrangers qui l'attaquent. De plus, le pourcentage des cellules responsables de l’immunité qualitative augmente beaucoup. Il s'agit là d'une sorte de cellules lymphatiques dites "les lymphocytes T ou les cellules T". De même, certaines sortes d'anticorps, responsables de la destruction des corps agressant l’organisme, augmentent.
2- La relation entre le jeûne, d’une part, et la prévention contre l'obésité et le remède aux dangers de celle-ci, d’autre part. L'obésité peut provenir d'un déséquilibre dans le métabolisme ou de tensions environnementales, psychologiques et sociales. Le jeûne islamique est le barrage empêchant toutes ces causes car la stabilité psychologique et mentale est réalisée par le jeûne. Cela est dû à l'ambiance de foi qui entoure le jeûneur et à l'abondance des actes cultuels accomplis lors du jeûne, à l'évocation d'Allah, exalté soit-Il, à la récitation du Noble Coran, à l'évitement des tensions et de la colère ainsi qu'au fait de dominer ses penchants et désirs, tout en orientant les énergies psychiques et physiques de manière positive et profitable. Par ailleurs, le jeûne traite les maladies résultant de l'obésité comme l'artériosclérose ou l'hypertension et certaines maladies cardiaques.
3- Les médecins continuent de croire que le jeûne affecte ceux qui sont atteints de maladies des voies urinaires, surtout ceux exposés aux calculs rénaux ou qui souffrent d'insuffisance rénale. Ces médecins conseillent à leurs malades de ne pas jeûner et de consommer de grandes quantités de liquides. Or, les recherches scientifiques ont prouvé le contraire, étant donné que le taux de sodium augmente dans le sang durant le jeûne, ce qui empêche la cristallisation des sels de calcium. Qui plus est, l’urée augmente dans le sang, ce qui entrave la précipitation des sels urinaires favorisant la formation des calculs dans les voies urinaires. Le jeûne n’affecte pas ceux qui souffrent d'insuffisance rénale et procèdent à des dialyses de manière récurrente, encore qu’il s’agisse là de l’une des maladies les plus graves de l'appareil urinaire. On a prouvé également que le jeûne n’est pas dangereux pour la plupart des diabétiques, même s'il n'est pas profitable pour beaucoup d'entre eux, ni pour les femmes qui allaitent et qui sont enceintes durant les six premiers mois de la grossesse.
4- Le jeûne protège le corps contre les dangers des poisons accumulés dans ses cellules et ses tissus, suite à la consommation des aliments, notamment ceux conservés (artificiellement) et les produits industriels, suite à l’absorption de médicaments, et à la respiration de l'air pollué par ces poisons.
5- L'être humain profite de la soif durant le jeûne, car cela favorise l'approvisionnement du corps en énergie, améliore la capacité d'apprentissage et fortifie la mémoire.
6- Le jeûne améliore la fertilité de l'homme et de la femme. De plus, le fait de jeûner fréquemment atténue la fougue de l'instinct sexuel chez les jeunes gens, épargnant ainsi au corps les troubles psychologiques et physiques ainsi que les déviations comportementales. Ceci étaye le miracle contenu dans le hadith suivant du Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) :
"Vous les jeunes, que celui d’entre vous qui en a la capacité se marie, car cela incite davantage à détourner le regard (de l’illicite) et permet de préserver sa chasteté. Et que celui qui se trouve incapable de le faire, jeûne, car c’est pour lui une protection contre les tentations.".
L'hormone de la masculinité (testostérone) baisse beaucoup avec le jeûne continu pendant plusieurs jours, puis augmente nettement. Ceci prouve que le jeûne islamique fréquent et la réduction de la quantité de nourriture consommée en raison de ce jeûne permet, tout comme le jeûne continu, de maîtriser le désir sexuel ; mais ce dernier augmente après la rupture du jeûne.
7- Les cellules malades et faibles sont détruites dans le corps, lorsque la destruction l'emporte sur la construction dans le corps durant le jeûne, et que les cellules du corps se renouvellent durant l'étape de la construction.
8- Certains croient que le jeûne a un effet négatif sur leur santé et qu’ils regardent leur corps comme s'il était une machine qui ne fonctionne qu'au combustible. Ils pensent que le fait de ne pas prendre trois repas par jour ne peut manquer d'avoir des conséquences néfastes pour le corps et de l’exposer à de graves dangers. Ceci les fait passer la nuit du mois de Ramadan uniquement préoccupés à compenser ce repas qu’ils n’ont pas pris en mangeant et buvant davantage, et ils passent la journée en dormant par peur pour leur santé, ce qui entrave leur activité, réduit leur productivité et augmente leur consommation d’aliments et de boissons.
Or voici les preuves décisives de la fausseté de cette conviction et de ce comportement :
Les études scientifiques réalisées en physiologie soulignent que le jeûne islamique est facile et accessible et n'expose le corps à aucun effet nuisible ; qu'au contraire ce jeûne comporte des avantages qui ne peuvent être réalisés que grâce à lui. Le jeûne islamique est facile pour le corps ; Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous" (Coran: 2/185). Al-Râzî a dit : "Allah, exalté soit-Il, a prescrit le jeûne et l'a rendu facile et réalisable, et Il ne l'a prescrit que pendant une courte période de l'année. De plus, il n'a prescrit ce jeûne ni au malade ni au voyageur".
Cette facilité se manifeste dans le fait de procurer au corps tous ses besoins alimentaires sans l’en priver, étant donné que l'on s'abstient durant ce jeûne de nourriture et de boisson pour une période déterminée du jour à partir de la pointe de l'aube jusqu'au coucher de soleil, et que l'on a la liberté de manger et de boire durant la nuit. C'est ainsi que ce jeûne consiste seulement en un changement des horaires de consommation de la nourriture et des boissons.
Allah, exalté soit-Il, a stocké dans l'être humain une énergie qui lui permettrait de vivre s’il s’abstenait totalement de nourriture pendant une période de un à trois mois. Par conséquent, des cliniques internationales ont été construites pour traiter de nombreuses maladies chroniques grâce à ce qu'on nomme "le jeûne médical" : le malade y est privé de toute nourriture et de toute boisson, exception faite de l'eau.
Nous voyons que la durée du jeûne islamique, qui s'étend de 12 à 16 heures, tombe en partie durant la période d'absorption, soit environ cinq heures après avoir mangé, et dans sa plus grande partie durant la période qui la suit, s'étendant de 12 à 14 heures, et au cours de cette période, ce qui est tout à fait sûr selon les critères scientifiques, tous les outils de l’absorption s'activent et le métabolisme est en équilibre. Ceci met en marche le mécanisme de dissolution du glycogène et de l'oxydation et de la dissolution des lipides, ainsi que la dissolution des protéines et de la formation du nouveau glucose ; et le corps ne subit à cause de cela aucun déséquilibre dans toutes ses fonctions. Les lipides ne sont pas oxydés dans une mesure qui donnerait naissance à des corps cétoniques qui nuisent à l’organisme et il ne se produit pas d’équilibre azoté négatif du fait de l'équilibre du métabolisme de la protéine. Le cerveau, les globules rouges et le système nerveux recourent au seul glucose pour obtenir leur énergie.
Il est intéressant de noter que le jeûne médical ne s'arrête pas à l'activation de ces mécanismes, mais s'accentue et va jusqu'à causer un déséquilibre dans certaines fonctions physiologiques. C'est pour toutes ces raisons que le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a interdit de procéder à un jeûne continu jour et nuit, pour faciliter les choses à sa communauté. Partant, les cellules du corps fonctionnent normalement au cours du jeûne et satisfont tous leurs besoins en puisant dans l’énorme stock déposé dans le corps, et le processus d’alimentation ne s'arrête donc jamais, mais c'est uniquement le processus de digestion et d'absorption qui s'arrête.
Le jeûne islamique est considéré comme une forme de métabolisme unique, car il contient les deux phases de la construction et de la destruction et après les deux repas de la rupture du jeûne et de sahûr (repas pris avant l’appel à la prière de l’aube), commencent la construction des composants importants des cellules et la régénération des matières stockées et consommées dans la production de l'énergie. Et suite à l'absorption du repas du sahûr, la destruction commence et c'est alors que le stock nutritif de glycogène et de lipides se dissout pour procurer au corps ses besoins en énergie nécessaire durant le mouvement et les activités de la journée du jeûne. Voilà pourquoi le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a fortement incité à prendre le repas de sahûr pour procurer au corps ses matières de construction.
Le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a également incité à hâter le repas de la rupture de jeûne et à retarder le sahûr, car cela diminue la période du jeûne afin qu'elle ne dépasse pas la période d'absorption dans la mesure du possible. Voilà pourquoi le jeûne islamique ne cause pas de problème et ne donne en aucune façon lieu à un stress psychologique nuisible pour le corps. Au contraire, il améliore le degré d'endurance des efforts physiques et améliore les performances musculaires.
Certains savants ont effectué des expériences à cet égard et les résultats furent les suivants : la performance musculaire chez les jeûneurs dans cette expérience intéressante a augmenté de 20 % chez 30 % des individus de l'expérience, et de 7 % chez 40 % d'entre eux. La vitesse du pouls a augmenté de 6 %. Le résultat de la tension artérielle multipliée par la vitesse du pouls a augmenté de 12 %. Le sentiment de gêne dans la respiration a diminué de 9%. Le sentiment de fatigue dans les deux jambes également, de 11 %.
 

© 2019 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.