Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Vendredi, Décembre 4, 2020
Rabee' Al-Aakhir 19, 1442
Il a été rapporté par Abou Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Deux mois ne diminuent jamais : les deux mois de fête à savoir le Ramadan et le...

More

Nos pieux prédécesseurs nous ont donné les meilleurs exemples dans l’accomplissement des bonnes actions. Lorsqu’Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, devint calife, il se rendait chaque jour à une mai...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

Les jours se ressemblent comme s’ils étaient des jumeaux, ils passent devant les yeux de leurs spectateurs comme un bataillon qui a ses propres caractéristiques et uniformes. De même que dans un petit village les saisons se ...

More

'Obâdah Ibn As-Sâmit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ceci : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sortit afin de nous informer de la date de la nuit du destin, quand deux hommes parmi les Musulm...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

L’évocation d’Allah, exalté soit-Il

Mardi 23/04/2013 Imprimez

Le croyant doit porter un grand souci à la multiplication des évocations d’Allah, exalté soit-Il, celles-ci étant à l’origine de la vie, du bonheur et de la sérénité du cœur. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « 'Ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah'. Certes, c’est par l’évocation d’Allah que les cœurs se tranquillisent » (Coran 13/28).

D’après Abû al-Dardâ’, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
- « Voulez-vous que je vous dise quelles sont vos meilleures œuvres, celles qui sont les plus pures et les plus méritoires aux yeux de votre Roi, qui élèvent le plus votre rang et vous valent une meilleure rétribution que le fait de faire don de votre or et de votre argent ou d’aller à la rencontre de vos ennemis pour les décapiter et vous faire décapiter ? ».
- « Certes », dirent les Compagnons.
- « C’est l’évocation d’Allah, exalté soit-Il », répondit le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) [al-Tirmidhî et Ibn Mâdjah (al-Albânî : Sahîh)].

Et après avoir connu tous ces bénéfices, le musulman néglige pourtant l’évocation d’Allah, exalté soit-Il ! En fait, une grande différence sépare celui qui évoque son Seigneur, exalté soit-Il, et celui qui ne L’évoque pas. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Celui qui évoque son Seigneur est, par rapport à celui qui ne L’évoque pas, comme le vivant par rapport au mort » (Boukhari).

Les avantages de l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, sont fort nombreux, dont les plus importants sont les deux suivants :

Primo, l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, éloigne l’homme des péchés, car celui qui évoque dans son for intérieur son Seigneur, exalté soit-Il, n’est pas comme celui qui néglige Son évocation et dont le cœur est loin d’Allah, exalté soit-Il, et attaché aux désirs et aux diverses distractions.

Dans son livre Al-wâbil al-sayyib, Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit : « L’évocation constante d’Allah, exalté soit-Il, met le serviteur à l’abri de l’oubli de son Seigneur, exalté soit-Il, ce qui est la cause de son salut dans sa vie présente et future. Car oublier Allah, exalté soit-Il, occasionne l’oubli de son âme et de ses intérêts. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : 'Et ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah ; [Allah] leur a fait alors oublier leurs propres personnes ; ceux-là sont les pervers' (Coran 59/19).

Dès que le serviteur d’Allah oublie son âme, il se détourne de ce qui lui est utile et se laisse distraire sans accorder la moindre attention à ce qui lui est bénéfique, c’est là la voie de la perdition et de la corruption pour cette âme. Ce serviteur est comme un homme qui possède une ferme, un jardin des bestiaux ou autres, sur lesquels il doit absolument veiller, mais qu’il néglige et oublie, se préoccupant d’autres choses sans en prendre soin. Naturellement, ces biens se corrompront, même s’il existe quelqu’un d’autre pour l’aider à veiller à leur bonne marche. Qu’en est-il donc de la corruption qui atteint sa propre âme et qui entraîne sa perdition et son malheur ? Qu’en est-il s’il la néglige, l’oublie, l’abandonne et cesse de prendre soin d’elle ? Le résultat sera certes sa corruption, sa perdition, sa déception et sa privation. C’est bien ce serviteur, « dont le comportement est outrancier » (Coran 18/28), qui ne contrôle plus ses affaires, a gaspillé ses intérêts, s’est égaré, s’est éloigné de tout ce qui peut le sauver et a été frappé par la déception et la perdition ».

L’évocation d’Allah, exalté soit-Il, empêche la langue de l’homme de commettre beaucoup de péchés, telles que les calomnies, la médisance et la profération de mensonges.

Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, affirma : « L’évocation d’Allah, exalté soit-Il, occupe la langue et l’empêche de proférer des paroles illicites, dont les calomnies, les futilités, l’éloge ou le blâme des gens. En fait, la langue ne se tait jamais : elle est soit occupée à évoquer son Seigneur, exalté soit-Il, soit à proférer des futilités ; c’est la seule alternative. C’est ainsi qu’a été créée l’âme : si vous ne l’occupez pas par la Vérité, elle vous occupera avec l’erreur. C’est ainsi qu’a été créé le cœur : si vous ne le remplissez pas d’amour pour Allah, il sera certes envahi par l’amour pour les créatures. Et de même la langue : si vous ne l’occupez pas par l’évocation d’Allah, elle vous occupera certes à proférer des futilités. Choisissez donc pour elle l’un de ces deux plans, et choisissez-lui l’un de ces deux rangs ».

Secundo, l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, chasse le Diable qui insuffle le mal à l’homme et le précipite dans les péchés. Les hadiths abondent à ce propos, dont celui, rapporté par Anas ibn Mâlik, qu’Allah soit satisfait de lui, dans lequel le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : «Celui qui dit en sortant de chez lui : 'Bismillah, tawakkaltu ‘alallah, wa lâ hawla wa la quwwata illa billah' (Au Nom d’Allah, je m’en remets à Allah et il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah), on (les Anges) lui dira : 'On t’a épargné le mal, on t’en a préservé et tu as été bien guidé'. Le diable s’écartera alors de lui et dira un autre diable : 'Comment pourrais-tu triompher d’un homme qui a été bien guidé, auquel on a épargné le mal et qui en a été préservé ?' » (Abou Daoud et al-TirmidhÎ).

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a également dit : « Celui qui dit le matin cent fois : 'Lâ ilaha illallah wahdahu lâ charîka lah, lahul-mulk wa lahul-hamd wa huwa ‘alâ kulli chay`în qadîr' (Nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah, Il n’a point d’associé, à Lui appartient le Royaume, à Lui sont attribuées les louanges, Il est Omnipotent) sera protégé contre Satan jusqu’au soir » (Boukhari et Mouslim).

Le musulman doit donc multiplier les évocations d’Allah, exalté soit-Il, sans se laisser distraire. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants » (Coran 7/205).

© 2020 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.