Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Lundi, Novembre 18, 2019
Rabee' Al-Awwal 21, 1441
Le corps humain est envahi par de nombreuses substances nocives et toxiques qui s’accumulent dans ses tissus. La majorité de ces substances se trouve dans la nourriture, surtout de nos jours où la prospérité dans mai...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du di...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Le pardon des péchés est l’espoir des gens pieux. Abdallah ibn Mas’ûd a dit : « J’aurais aimé qu’Allah me pardonne un seul de mes péchés plutôt que d’avoir un lignage ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Les conditions nécessaires pour commencer la réforme de la famille (I)

Dimanche 01/09/2013 Imprimez

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne. » (Coran 66/6)

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Chacun de vous a une responsabilité, à propos de laquelle il sera interrogé le Jour de la Résurrection. Le chef est responsable de ceux dont il a la charge. L'homme est responsable de sa famille et il sera interrogé sur cette responsabilité. La femme est responsable de son foyer et de ses enfants et elle sera interrogée sur cette responsabilité. Chacun de vous a donc une responsabilité, à propos de laquelle il sera interrogé le Jour de la Résurrection. » (Boukhari, Mouslim)

La famille musulmane est un sujet de la plus haute importance, et cela parce que la famille musulmane est l’un des bastions les plus difficiles à prendre pour les ennemis de la religion.
Il s’agit d’une attaque d’un genre différent, une attaque qui se sert des médias et des chaînes satellitaires. Et les ennemis de la religion tentent de toutes leurs forces de démanteler ce dernier bastion et de le frapper en plein cœur. Louanges à Allah, exalté soit-Il, il reste encore quelques familles qui, jusqu’à présent, sont réfractaires à ces attaques, mais un grand nombre d’entre elles sont tombées de façon navrante… !
Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« […] Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui abjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement. » (Coran 2/217)

Voilà la détermination des ennemis de la religion, alors qu’opposent donc à cela les musulmans ?! Combien de temps allons-nous rester les bras croisés, indifférents aux dangers qui nous menacent de toutes parts ?

Ajoute à la gravité de la chose :

Le fait que les musulmans d’aujourd’hui ont appris beaucoup de sciences, dont la médecine, l’ingénierie et la chimie, mais ont oublié une science très importante qui est la science de l’ingénierie humaine : comment éduquer nos enfants et comment les faire progresser pour transmettre le message divin ?

La préservation de l’être humain en vie est très simple et c’est une chose que font toutes les créatures, mais le gros problème est de transformer cet élément humain en un élément actif et énergique.
La fonction des pères, des mères et des enfants à cette époque en est presque réduite exclusivement à la nutrition et à l’habillement,

Vient se greffer à la gravité de cette question ce qui suit :

La réalité de nos familles est une réalité tragique dans la plupart des cas, sauf pour celui à qui Allah, exalté soit-Il, a fait miséricorde. Le père est occupé, la mère se trouve dans les marchés et les enfants ne sont pas informés du chemin ni de la direction à prendre, et nous avons confié leur éducation aux événements…

L’Islam a souligné que les parents jouent un rôle important dans l’éducation de leurs enfants lorsque le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « […] ce sont ensuite ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un mazdéen. » (Boukhari, Mouslim)

Cela est une exhortation pour les parents à ne pas laisser la rue et les événements éduquer leurs enfants.
Sans parler de la tragique réalité de la relation conjugale, de la relation entre le père et son fils et entre la mère et sa fille, en plus des mauvaises relations entre la belle-mère, la belle-fille et le beau-père, qu’il soit le père du mari ou de l’épouse…

Les conditions nécessaires pour commencer la réforme de la famille :

Il ne fait aucun doute que chacun veut que son fils ait une meilleure situation que lui ou au moins une situation équivalente à la sienne. Allah, exalté soit-Il, confirma ce sentiment par la parole d’Ibrâhîm (Alaihi Assalam). Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« […] Le Seigneur lui dit : ‘Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens’. – ‘Et parmi ma descendance’ ? demanda-t-il. […] ». (Coran 2/124) ‘Et parmi ma descendance’ ? veut dire : et Feras Tu de même avec ma descendance ?

Dans ces moments de rapprochement avec Allah, exalté soit-Il, Ibrâhîm (Alaihi Assalam) n’a pas oublié ses enfants et sa descendance. Comme ont mentionné les exégètes du Coran, « Un exemple à suivre pour les gens » (en arabe « imâm ») ne signifie pas ici uniquement la prophétie mais un exemple à suivre dans le bien… Ces passions sont profondément enracinées, mais nous voulons que nos enfants aient une meilleure situation, alors quel exemple à suivre désirons-nous qu’ils soient, un bon exemple ou un mauvais exemple ?!

Nos foyers sont nos derniers refuges, particulièrement à cette époque où règnent les fitnas (tentations) que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) compara aux ténèbres d’une nuit sombre en disant :

«….. des fitnas aussi ténébreuses qu'une nuit sombre où l’homme sera croyant le soir et deviendra mécréant le matin, et l’autre sera croyant le matin, et deviendra mécréant le soir. On en trouvera qui abandonneront leur religion pour quelque profit éphémère de ce bas monde. » (Mouslim et al-Tirmidhî)

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) conseilla de rester chez soi en période de fitnas en disant : « […] Reste chez toi et pleure pour (ou regrette) tes péchés. » (al-Tirmidhî)

Cependant, si les maisons sont elles-mêmes une fitna et que la maison est agitée par les tentations, alors où vont donc aller les enfants et les épouses ?

Comment s’en sortir ?

Il y a trois conditions essentielles pour entreprendre la réforme de la famille :

1- L’imploration de l’aide d’Allah, exalté soit-Il, qui dit (sens du verset) : « C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. » (Coran 1/5)

La répétition de cette imploration au secours plus de dix-sept fois par jour durant la récitation de la sourate al-Fatiha (l’Ouverture du Livre) lors de la prière n’est que pour apprendre au musulman de multiplier l’imploration du secours d’Allah, exalté soit-Il. Cette dernière ne consiste pas seulement en la répétition de mots, mais est en réalité l’orientation du cœur vers ce qu’il désire accomplir, avant de passer à l'acte lui-même.

2- L’éducation par l’exemple :

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

«Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ? Êtes-vous donc dépourvus de raison ? » (Coran 2/44)

Vous ne pouvez remettre votre famille sur le droit chemin et lui inculquer la ligne de conduite correcte si vous en déviez vous-même.
Vous pouvez inciter souvent votre enfant à prier à la mosquée, cela n’aura pas d’impact sur lui, mais l’emmener ne serait-ce qu’une seule fois ou le fait qu’il vous voie entrer dans la mosquée est beaucoup mieux que de nombreux conseils.

Vous pouvez inciter autant que vous voulez votre enfant à arrêter de fumer, cela ne l’influencera que s’il vous voit réellement le faire et l’appliquer.

Vous pouvez aussi inciter régulièrement votre enfant à cesser de regarder les émissions nocives, cela n’aura pas d’impact sur lui si vous ne faites pas vous-même le premier pas.

3- La maison n’est pas une zone de conflit où l’une des deux parties doit forcément gagner et où l’on doit suivre l’avis du mari, de l’épouse, de la belle-mère, du père de l’époux ou de l’épouse.

Le facteur le plus important d’une vie heureuse et réussie est le fait que l’homme enseigne à son épouse et ses enfants qu’il aime la vérité et qu’il aime la suivre même si elle sort de la bouche d’autrui, et qu’il n’a pas le moindre problème avec cela.


Ce que nous allons mentionner - avec la permission d’Allah, exalté soit-Il- dans les articles de cette série concernant la réforme de la famille n’est pas la manière d’éduquer les enfants, mais la manière d’éduquer la famille. C’est un programme pour la famille tout entière afin qu’elle mène sa vie avec une bonne ligne de conduite, une perspicacité et une compréhension réelle de la religion d’Allah.

© 2019 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.