Loi ou système contredisant la Charia

Mercredi 6-2-2008 | IslamWeb

Question :

Que doit faire le musulman qui craint Allah vis-à-vis des activités commerciales permises par la loi humaine et interdites par la Charia telles que l'assurance, le commerce des actions, les intérêts usuraires,… etc.?



Réponse :

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

L'attitude du musulman face aux activités interdites par la Charia est la position de la soumission aux lois d'Allah, Exalté soit-Il, présentée par les paroles d'Allah, Exalté soit-Il : " Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. "

 

Ainsi, il ne faut pas prendre en considération une loi ou un système qui contredit la Charia car le croyant doit s'abstenir de tout ce qui contredit les ordres d'Allah, Exalté soit-Il.

 

Dans le discours de Hadjate Al Wadaâ (le pèlerinage d'adieu) le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : " Je proscris tout ce qui se rapporte à l'ère préislamique, la vengeance propre à cette période est désormais interdite, à commencer par celle d'Ibn Rabiâ Ibn Al Hareth, l'usure propre à la Djahiliya (ère de l'ignorance) est également interdite, à commencer par celle d'Al Abbas Ibn Abdalmouttaleb."  Hadith rapporté par Muslim

 

Allah, Exalté soit-Il, a interdit des activités telles que l'usure, le jeu de hasard et la tricherie mais il a permis en échange d'autres moyens de subsistance licites telles que la commerce, l'industrie, l'agriculture, la location ainsi que plusieurs autres activités.

 

Nous voulons dire par là que le musulman doit abandonner ces actes interdits, les négliger et avertir les autre de leurs dangers en leur montrant les dégâts et les préjudices qu’ils provoquent. 

 

Et Allah sait mieux.

 

© 2014, IslamWeb