L'Arabe et son rôle dans l'éducation des enfants

Lundi 13-11-2006 | IslamWeb

Question :

Je suis marocaine et je suis musulmane. J'habite en France. Je n'ai pas encore d'enfants mais je connais beaucoup de mamans qui éprouvent beaucoup de difficultés à éduquer leurs enfants car ces derniers refusent d'apprendre l'Arabe et ils disent souvent des choses du genre : " Nous sommes français et nous ne voulons pas être marocains. Nous somme français, donc nous voulons vivre comme les français : fêter Noël, Halloween, etc." Comment peut-on donc réagir vis-à-vis de ce problème ? Comment convaincre les enfants d’apprendre l'Arabe, sachant qu'ils ne refusent pas l'Islam en tant que religion.



Réponse :

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

 

L’environnement a un rôle et une influence, négative ou positive, dans l'éducation des enfants.

 

Les pays mécréants font partis des environnements les plus dangereux pour éduquer les enfants et le risque de voir ces derniers dévier est considérable. Il n'est pas permis d'y résider sauf en cas de nécessité ou si un besoin l’exige.

 

L'obligation d'émigrer vers un pays musulman est la plus importante recommandation aux parents, surtout pour ceux d'entre eux qui n'ont pas de justification légale qui les pousse à vivre dans les pays mécréants.

 

Quant à la langue Arabe, nul doute qu'elle joue un très grand rôle dans l'éducation saine. Car elle est la langue du Coran et c’est elle qui nous permet de comprendre la parole du Seigneur de l'univers et la Sunna du Messager, Salla Allahou Alaihi wa Sallam.

 

Le musulman doit faire de son mieux pour l'apprendre et l'enseigner à ses enfants. Les parents doivent obligatoirement enseigner à leurs enfants en arabe ce qui les aide à accomplir les prescriptions parmi ce qu’il n'est pas permis d’enseigner dans une langue autre que l'arabe, telles que la récitation du Coran dans la prière.…. etc. Par conséquent, tous ceux qui négligent cela sont des pécheurs.

 

Les facteurs aidant à la bonne éducation des enfants : en premier lieu il faut que les parents soient un modèle à suivre, qu'ils choisissent pour eux une bonne compagnie, qu'ils essayent de les mettre en liaison quotidienne avec les milieux saints et vertueux comme les mosquées. Qu'ils occupent leur temps libres par ce qui leur est utile surtout à l'adolescence et qu'ils tiennent à les marier lorsqu'ils atteignent l'âge convenable pour le mariage.

 

Par ailleurs nous attirons votre attention sur le fait qu'il n'est pas permis au musulman de fêter Noël ou de participer aux fêtes des mécréants. Les parents ne doivent pas permettre à leurs enfants de faire cela.

 

Et Allah sait mieux.

© 2014, IslamWeb