Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Vendredi, Juillet 20, 2018
Thul-Qi'dah 6, 1439
1- Réunions coraniques Organisez avec vos enfants des réunions quotidiennes tout au long du mois de Ramadan, que vous consacrerez à la récitation d’une des 30 parties du Coran, car certes les musulmans ne connaissen...

More

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Louange à Allah qui a révélé à Son serviteur (Muhammad), le Livre, et n’y a point introduit de tortuosité (ambiguïté) ! » ...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Louange à Allah, le Fort, le Puissant. Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Le jeûne en Islam est une prescri...

More

Quels heureux moments que ceux où l’on voit les groupes de musulmans et de musulmanes se rendre dans les mosquées pour accomplir la prière de tarâwîh ou la prière nocturne pendant le mois sacré de ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Vertus de l’invocation

Lundi 25/07/2011 Imprimez

L’invocation est une imploration et une supplication que nous adressons à Allah, exalté soit-Il, pour qu'il satisfasse nos besoins, nous accorde Ses bienfaits, pardonne nos péchés, nous aide à surmonter nos difficultés, à résoudre nos problèmes, à corriger nos défauts, à nous rapprocher de Lui, à trouver le droit chemin et la paix intérieure. Implorer Allah est le plus court chemin pour le salut, l'échelle la plus sûre pour obtenir l'accès, l'objet le plus convoité par les savants, la monture préférée des justes, l'ultime recours des opprimés et l'abri sûr et sécurisé des faibles. C'est par son biais que s’obtiennent les bienfaits et que sont repoussées les malédictions. 
Que les hommes en ont donc besoin! Quant au musulman il ne saurait, en aucune manière, s’en passer.

 
L'invocation est le remède le plus bénéfique et le plus efficace contre les maux, l'adversaire le plus coriace des fléaux qu'il jugule, traite, empêche de venir, fait disparaître ou atténue l'intensité.
Si tel est le cas de l'invocation il incombe donc au musulman d'en connaître les vertus et les règles. Nous allons parler dans ce premier article des ses vertus puis le faire suivre Incha Allah par un second concernant ses règles et par un troisième renfermant une sélection d’invocations tirées du Coran et de la Sunna. Nous demandons à Allah d'accepter nos implorations et les vôtres ainsi que les bonnes actions des uns et des autres.
 
L'invocation a des vertus innombrables et des fruits incalculables. D'ailleurs comment peut il en être autrement alors qu'il s'agit d'une forme d’adoration, ou même de l’adoration par excellence comme le prouve ce hadith du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam): « L’invocation est l'Adoration» (Rapporté par Tirmidhi et déclaré authentique par Al Albani). Dans une autre version : «L'invocation est "la moelle de l'adoration"».  
Le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) a donné à l’invocation ce qualificatif du fait qu’elle exprime la signification profonde de la servitude, de la soumission et du recueillement qu'incarne l'adoration, et sans elles, celle-ci équivaudrait à un corps sans âme. 
Allah, exalté soit-Il, dit : « Et votre Seigneur dit : "Invoquez-Moi, Je vous exauce. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'Enfer, humiliés" » (Coran : 40/60). Ce verset montre que l’invocation est une forme d’adoration et que l'abandon de l’invocation est assimilable à l'arrogance qui empêche d'adorer Allah, exalté soit-Il.
L’invocation est un signe de la confiance en Allah dans la mesure où, se faisant, l’invocateur s'en remet entièrement à Allah et à Lui Seul, Lui demandant  aide et assistance.
L’invocation n’est autre qu’une obéissance à Allah, le Tout Puissant et une soumission à Ses ordres.
Allah, exalté soit-Il, dit: « Et votre Seigneur dit : "Invoquez-Moi, Je vous exauce. »
L’invocation est une arme puissante utilisée par le musulman pour attirer le bien et éloigner le mal. Le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam)  a dit : « Quiconque parmi vous éprouve le désir de faire des invocations doit savoir que c'est un signe qui ne trompe pas d'ouverture des portes de la miséricorde divine devant lui. Aussi, rien n'a été demandé à Allah parmi les choses susceptibles d'être accordées par Lui et qu'Il aime qu'on Lui demande ne pèse mieux, pour Lui, que le bien-être. En fait l'imploration est efficace pour repousser ce qui a été déjà décrété et ce qui ne l'est pas encore. En conséquence, je vous engage, ô serviteurs d'Allah, d'implorer votre Seigneur, de le supplier et de l'invoquer encore et toujours.» (Rapporté par Tirmidhi et déclaré authentique par Al Albani).
C'est cette même arme que  les prophètes utilisaient dans les situations les plus difficiles. Ainsi le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) s’en est servi dans la bataille de Badr, quand il s'est tourné vers les infidèles et qu'il a constaté que leur nombre était de mille alors les siens ne faisaient que trois cent dix neuf, s'est immédiatement orienté vers la Qibla, leva ses mains et dit: «Ô Allah fais ce que tu m'as promis, Ô Allah réalise ce que tu m'as promis, Ô Allah si jamais il arrive que cette bande de Tes adeptes soit exterminée ,Tu ne seras plus jamais adoré sur la terre ". Le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) resta ainsi suppliant et implorant Allah, tendant ses deux mains, faisant face à la Qibla jusqu'à ce que son manteau tombe. Sur le coup Abu Bakr le rejoignit, ramassa son manteau, le remit sur ses épaules, se mit derrière lui et dit:« Ô Prophète ! C’en assez d'implorer et de supplier ton Seigneur, à coup sûr Il fera ce qu'Il t'a promis » (Rapporté par Mouslim).

Le Prophète Ayoub, quant à lui, n'a t-il pas utilisé l'arme de l’invocation et de l'imploration après avoir souffert de tous les genres de fléaux, après s'être vu rejeté et abandonné par tout le monde sauf sa femme qui, seule, a eu pitié de lui. Cependant il a continué à supporter les afflictions qui lui venaient de toute part, sachant qu'Allah le récompensera de toute manière. Il endura jusqu'à ce qu'il n'en put plus, et se mit alors à invoquer son Seigneur. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset): « Et Job, quand il implora son Seigneur : "Le mal m'a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux" ! Nous l'exauçâmes, enlevâmes le mal qu'il avait, lui rendîmes les siens et autant qu'eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs.» (Coran : 21/83-84).
Pour soulager les inquiétudes, faire disparaître la détresse, attirer bonheur et facilité rien ne vaut l'imploration. Le moment de l'imploration est un instant où l'individu se met à l'écart avec son Seigneur pour lui exposer ses problèmes les plus délicats, un instant où il reconnaît volontiers son impuissance, sa faiblesse et son besoin absolu d'avoir de l'aide de la part de son Créateur et Maître. L'imploration est aussi un moyen pour se protéger contre le courroux d'Allah, le Tout Puissant, comme l'indique clairement le hadith suivant du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam): «Celui qui n'implore pas Allah s’attire Son courroux » (Rapporté par Ahmad et Tirmidhi et déclaré authentique par Al Albani).
 
Allant dans le même sens un poète a si bien dit :
 "Évite d'exprimer le moindre besoin au fils d'Adam
Implore plutôt Celui dont les portes ne sont jamais gardées
Allah se met en colère quand tu ne Lui demandes rien alors que le fils d'Adam s'enrage quand tu t'adresses à lui pour un besoin".
L’invocation est l'arme des opprimés et des faibles qui n'en peuvent plus, rejetés qu'ils sont par la société.
Evoquant le cas de l’invocation, l’imam Shafi'i a dit:
 "Te moques-tu et méprises-tu l'invocation sans comprendre de quoi est elle faite?
Eh bien elle est faite de flèches lancées pendant la nuit, mais qui ne ratent jamais leur objectif même si c’est après un délai ".

© 2018 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.