Islamweb | Accueil | Le Hidjab | Droits | La vie conjugale | Autres femmes pieuses | Santé et physique

 

 

Est-ce que l'islam rabaisse les femmes ?

Lundi 4-5-2009

Est-ce que l'islam rabaisse les femmes ? L'image typique de la femme musulmane portant le voile, séquestrée à la maison et pour qui la conduite d’une voiture...

Imprimez   Votez       
  Lu: 3859 | Imprimé: 408 |  expédié: 0 |  Taux: 2

Est-ce que l'islam rabaisse les femmes ?


L'image typique de la femme musulmane portant le voile, séquestrée à la maison et pour qui la conduite d’une voiture est interdite est très (trop) ancrée dans l’imaginaire collectif.
Le statut des femmes en islam est souvent la cible d'attaques de la part des médias laïques. Le hidjab ou encore le code vestimentaire islamique des femmes, est cité par beaucoup comme un exemple de la «soumission» de la femme en vertu de la loi islamique. Avant de mentionner le raisonnement qui justifie le port du hidjab, étudions d’abord la situation des femmes dans les différentes sociétés avant l'avènement de l'Islam.
Dans le passé, les femmes ont été dégradées et généralement utilisées comme des objets de convoitise ou de plaisir.
 Les éléments suivants sont des exemples tirés de l'histoire. Ils illustrent parfaitement le fait que les femmes ont eu un statut d’être inférieur dans beaucoup de civilisations, dans la mesure où elles se sont vues refuser la dignité humaine fondamentale.

A. La civilisation babylonienne:
Les femmes ont été dégradées et privées de tous droits en vertu de la loi babylonienne. Si un homme assassiné une femme, au lieu d’être puni, son épouse était mise à mort.
B. La civilisation grecque:
La civilisation grecque est considérée comme la plus glorieuse de toutes les anciennes civilisations. Dans le cadre de ce très glorieux système, les femmes furent privées de tous les droits et furent méprisées. Dans la mythologie grecque, une femme imaginaire appelée «Pandore» a été la cause du malheur des êtres humains. Les Grecs ont considéré les femmes comme étant des êtres inhumains inférieurs aux hommes. La prostitution était une pratique normale et établie parmi toutes les classes de la société grecque.

C. La civilisation romaine:
Lorsque cette civilisation fut à l'apogée de sa gloire, les hommes avaient le droit de prendre de façon injustifiée la vie de leurs épouses. La prostitution et la nudité étaient pratique courante chez les romains.
D. La civilisation égyptienne:
Les Egyptiens considéraient les femmes comme étant des êtres mauvais et comme un signe du diable.
E. La civilisation préislamique de la péninsule arabe:
Avant l'islam dans la péninsule arabe, les Arabes méprisaient les femmes, par exemple quand une fille naissait, elle était enterrée vivante.
Quand l'islam est arrivé, il éleva le statut des femmes et leur donna l'égalité par rapport aux hommes. L'islam a élevé la femme et lui a accordé des droits justes il y a de cela plus de 1400 ans.
Trop souvent, l'image d'une femme couverte est utilisée pour représenter une grande partie de ce que le monde considère comme oppression. Son existence même est décrite en des termes qui incluent l'ignorance et le malheur. Des expressions comme : rouées de coups, réprimées et opprimées, sont brandies par les médias occidentaux dans une tentative désespérée de convaincre la masse que les femmes en islam n'ont pas de droits. Descriptifs et intrinsèquement oppressifs les termes comme enchainée et étranglée sont utilisés pour dépeindre une image de femme qui n'a pas d'esprit et qui est l’esclave ou l’objet de son mari, de son père ou de ses frères.
C'est une idée fausse et très éloignée de la véritable image de la femme en islam. En islam, la femme a la liberté fondamentale de choix et d'expression fondée sur la reconnaissance de sa personnalité. Elle est libre de choisir sa religion. Le Coran stipule (ce qui veut dire) : " Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement...." [Coran: 2:256]
En islam, les femmes sont encouragées à apporter leurs idées et leurs opinions. Il existe de nombreuses narrations du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, qui indiquent que les femmes lui posaient directement des questions et lui donnaient leurs opinions sur la religion, l'économie et les questions sociales.
Une femme musulmane choisit son mari et conserve son nom après son mariage. Le témoignage d’une femme musulmane est valable dans les différents ordres juridiques. Dans les domaines dans lesquels les femmes sont plus familières que les hommes, leurs aides sont très bénéfiques.
La raison pour laquelle le hidjab est prescrit pour les femmes est mentionné dans le Coran dans les versets suivants de la Sourate Al-Ahzab : " Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. " [Coran: 33:59]
Le Coran dit que le hidjab a été prescrit pour les femmes afin qu'elles soient reconnues comme étant des femmes modestes ainsi que pour les prévenir des agressions. Supposons que deux sœurs jumelles, aussi belle l’une que l’autre, marchent dans la rue. L'une d'eux porte le hidjab, c'est-à-dire que l'ensemble de son corps est couvert, sauf le visage et les mains. L'autre porte des vêtements occidentaux, une mini-jupe par exemple. Au coin de la rue un voyou attend une éventuelle proie à taquiner. Qui va-t-il importuner ? La jeune fille qui porte le hidjab ou la fille qui porte une mini-jupe ? Naturellement, il va taquiner la jeune fille qui a la tenue vestimentaire qui dévoile le plus son corps. Ses habits constituent une invitation directe pour le sexe opposé. Le Coran a donc raison de dire que le hidjab empêche les femmes d'être molestées.
Dans le cadre de la loi islamique, un homme reconnu coupable de viol est passible de la peine de mort. Beaucoup sont étonnés de cette "dure" sentence. Certains vont même jusqu’à dire que l'islam est une religion impitoyable, une religion barbare ! J'ai posé cette simple question à des centaines de non-musulmans : supposons, à Dieu ne plaise, que quelqu'un viole votre femme, votre mère ou votre sœur. Vous êtes le juge et le violeur est en face de vous. Est-ce que vous le condamneriez à la peine de mort ? Tous, sans exception, m’ont dit que s’ils étaient le juge, le coupable serait mis à mort. Certains sont même allés jusqu'à dire vouloir le torturer jusqu’à ce que mort s’en suive ! Donc lorsque je demande : si quelqu'un viole votre femme ou votre mère la mort vous semble-t-elle une sanction juste pour le coupable, ils répondent oui, mais si le viol est commis sur quelqu'un d'autre que sa femme ou sa fille la peine de mort est barbare ? Pourquoi devrait-il y avoir deux poids deux mesures ?
La société occidentale prétend faussement avoir élevé le statut de la femme
Dans les pays occidentaux, où la libération englobe la liberté illimitée, les femmes vivent des vies qui sont insatisfaisantes pour elles. Dans leur quête de libération, ils ont abandonné les idéaux de la morale et de la stabilité et se sont retrouvés dans un système où les mariages et les familles portent peu d’importance à la «vraie vie».
Est-ce libérateur d'être contrainte de travailler toute la journée et de retour à la maison d’être la femme de ménage ? Est-ce libérateur d'avoir des bébés de six semaines, déposés dans les garderies et apprenant le bon comportement et la moralité avec des étrangers ?

L’Occident parle de la libération de la femme mais en fait ce n’est  rien d'autre qu'une forme déguisée d'exploitation de son corps, de dégradation de son âme et de privation de son honneur. La société occidentale prétend avoir "élevée" la femme. Au contraire, elle l’a dégradée à l'état de concubine, de maîtresse et de simple instrument entre les mains de capitalistes et de commerçants de sexe.
En conclusion disons que la femme musulmane s’est vue confier un rôle, des devoirs et des droits il y a plus de 1400 ans de cela et que la plupart des femmes d’aujourd’hui ne jouissent toujours pas de ces droits - même en Occident.
Ces droits, ce sont Dieu qui les lui a donnés pour garder l'équilibre de la société.
Ce qui semble injuste ou manquant dans un endroit est compensé dans un autre lieu.

Faites passer le mot

Conseillez le site IslamWeb à vos amis, parents et voisins..Cliquez ici

Services

Effectuez vos prières à l'heure.. Cliquez ici

Newsletter

Entrez votre email pour recevoir les newsletter

Share this site on :

Droits d'auteur réservés à Islamweb.net 2010©