Islamweb | Accueil | Le Hidjab | Droits | La vie conjugale | Autres femmes pieuses | Santé et physique

 

 

Mercredi 15-11-2006

Question

Est-ce que la femme qui trouve des pertes blanches peut faire plusieurs prières sans refaire ses ablutions ?

En effet, il s'agit des pertes blanches qui accompagnent la femme tout le long de sa vie. Ce sont des pertes qui ne coulent pas mais suite auxquelles l'entrée du vagin reste légèrement humide tout le temps. Les médecins disent qu'elles protègent le vagin contre les microbes. J'aimerais, s'il vous plaît, qu'une femme me réponde. Car elle comprendra mieux la question.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

Pour donner un jugement sur ces sécrétions nous devons savoir d’où elles proviennent.

Si elles proviennent du vagin, alors elles sont pures et ne comportent aucune souillure. Elles n'imposent pas que l'on change les habits mais elles annulent les ablutions en dépit de leur pureté.

Si ces sécrétions proviennent de la vessie, alors c’est une souillure et par conséquent la femme doit laver les parties de son vêtement qui sont touchées. Elles entrainent aussi l'annulation des ablutions et il n'est pas exigé qu'elles soient abondantes pour cela : il suffit qu'elles parviennent au niveau de l'extérieur du vagin, c'est-à-dire qu’elles apparaissent pour la femme lorsqu’elle s'assoit pour faire ses besoins naturels.

Par ailleurs, il n'est pas permis à la femme de faire la prière après ces écoulements sans qu’elle ne se purifie. Dans le cas où ces sécrétions sont continues de telle sorte qu'elles ne s'interrompent pas pour un temps suffisant pour se purifier et faire la prière, alors la femme est ainsi classée dans la catégorie des gens atteints d'une  incontinence urinaire ou des femmes atteintes de métrorragie (hémorragies persistantes) et qui ne doivent faire les ablutions pour la prière que lorsque le temps de celle-ci survient. Elle doit avant de faire ses ablutions, faire la toilette intime complète en veillant à appliquer des serviettes hygiéniques, dans le cas où les sécrétions sont considérées comme souillures. Ensuite elle fait ses ablutions et accomplit la prière obligatoire et autant de prières surérogatoires qu’elle veut faire.

Ses ablutions ne seront pas annulées par la sortie de ces sécrétions même si cela se produit pendant l'accomplissement de la prière. Avec ces mêmes ablutions elle peut faire le Tawaf et toucher le Mous'haf, …etc.

Si le temps de la prière suivante arrive et qu'elle constate qu'elle a eu un écoulement, elle doit obligatoirement refaire ses ablutions sauf dans le cas où elle a groupé deux prières, dans ce cas elle a droit de prier avec une seule ablution.

Quant au cas où ces sécrétions s'interrompent pour un temps suffisant pour faire les ablutions et la prière, elle doit alors retarder la prière jusqu'à ce temps tant qu'elle ne craint pas le dépassement du temps de la prière. Si toutefois qu'elle craint cela, elle doit faire ses ablutions et accomplir la prière suivant ce que nous avons indiqué précédemment.

 

Et Allah sait mieux.

Newsletter

Entrez votre email pour recevoir les newsletter

Share this site on :

Droits d'auteur réservés à Islamweb.net 2010©