Quand peut-on jeŻner?

Quand peut-on jeŻner?
  • Date de publication:24/09/2007
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
28863 1480

 

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

 

En plus du mois de Ramadan dont le jeûne est un devoir pour chaque musulman pubère, sain d'ésprit et capable de jeûner, il y'a des jours dans l'année où il est commandé de jeûner et d'autres où il est interdit ou fortement déconseillé de jeûner; dans ce sommaire nous allons à la bases des hadiths authentiques essayer de définir les uns les autres. 

 

Les jours où il est recommandé de jeûner:

 1/ Jeûner le lundi et le jeudi en vertu du Hadith où le Prophète, , a dit que les œuvres sont exposées devant Allah  tous les lundis et jeudis ; et qu’il aimait jeûner lors de l’exposition de ses œuvres pour que la rétribution soit plus grande. Ce Hadith est rapporté par At-Tirmithi et d'autres.

2/ Jeûner trois jours chaque mois, notamment les treizième, quatorzième et quinzième jours de chaque mois lunaire est recommandé. L'argument est ce Hadith rapporté par Boukhari d'après Abou Horeira, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète, , lui conseilla de jeûner trois jours par mois.

De même, Abou Dharr, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète, ,  leur a ordonné de jeûner trois jours par mois, à savoir le treizième, quatorzième et quinzième jour du mois. Ce Hadith est rapporté par At-Tirmidhi.

3/ Jeûner six jours du mois de Chawal en vertu du Hadith rapporté par Muslim où le Prophète, , a dit que jeûner le mois de Ramadhan puis le faire suivre de six jours de Chawal équivaut à jeûner toute l’année. Il est à noter, à cet égard, qu'il est préférable que ces six jours soient consécutifs et qu'ils suivent directement l’Aid.

4/ Jeûner le mois de Mouharram, le premier des mois de l'année hégirienne, en se conformant ainsi au Hadith rapporté par Muslim où le Prophète, , a dit que le meilleur jeûne après celui du Ramadhan est celui du mois de Mouharram.

5/ Jeûner le jour de Achoura, le dixième jour du mois de Mouharram, et le jour d’avant. Ces deux jours font partie du mois de Mouharram : le Prophète, , a dit que le jeûne du jour de Achoura absout les péchés de l'année écoulée, ce qui prouve que les jeûner est recommandé, ce Hadith est rapporté par Muslim et At-Tirmidhi.

6/ Jeûner les neufs premiers jours du mois de Dhou Al Hidja, le douzième mois lunaire. Le Prophète, , a dit que les bienfaits lorsqu'ils sont accomplis les dix premiers jours de Dhou Al Hidja, sont les plus aimés d'Allah le Très-Haut. Même le Djihad n'est pas mieux rétribué que les bonnes œuvres accomplies en ces jours, excepté l'homme sacrifiant son argent et sa vie en mourant en martyr sur le Sentier d'Allah. Cette bonne action est la seule estimée meilleure que celles vouées à Allah durant ces dix jours. Ce Hadith est rapporté par Abou Dawoud et d'autres.

7/ Jeûner le jour de Arafat pour ceux qui n'accomplissent pas le Hadj, pèlerinage. Il s'agit du neuvième jour du mois de Dhou Al Hidja.  Les mérites de ce jeûne sont confirmés par le Hadith où le Prophète, , a dit que le jeûne du jour de Arafat absout les péchés de l'année écoulée et ceux de l'année à venir. Ce Hadith est rapporté par Muslim et Ibn Maja.

8/ Jeûner comme le faisait Dawoud, , c'est-à-dire un jour sur deux, pour autant que cela ne mette pas en péril la santé physique de la personne et ne l'empêche pas de remplir ses autres devoirs. L'argument est ce Hadith où le Prophète, , a dit que le jeûne le plus aimé d'Allah, Exalté soit-Il, est celui de Dawoud, , qui  jeûnait un jour sur deux. Ce Hadith est rapporté par Boukhari.

Les jours où le jeûne est déconseillé ou interdit

1- Le Jeûne du vendredi seul sans qu’il soit précédé ou suivi d'un autre jour de Jeûne.

2-         Précéder Ramadan d'un ou de deux jours de Jeûne.

3-         Le Jeûne du "jour de doute" qui est le 30 Chaabane (on n'est pas sûr s'il fait partie du mois de Chaabane ou de Ramadan), au cas où le croissant de Ramadan a été invisible le 29ème jour de Chaabane sous l'effet de nuages ou de tout autres obstacles.

4-         Le Jeûne ininterrompu pendant jour et nuit.

5-         Le Jeûne éternel est défendu.

6-         Le Jeûne du voyageur, du malade, de la femme enceinte et de celle qui allaite, si le Jeûne leur est nocif ou leur cause une grande fatigue.

9-         Le Jeûne surérogatoire de l'invité sans la permission du maître de la maison.

 

                        Le Jeûne est jugé illicite dans les jours et les cas suivants:

1-         Le Jeûne du premier jour des deux fêtes (Al-Fitr et Al-Adh'ha).

2-         Les trois jours de "Tachrick" c'est à dire les trois jours qui suivent le premier jour de la fête du Sacrifice "Al-Adh'ha", sauf pour le pèlerin qui doit Jeûner obligatoirement pour compenser son offrande.

3-         Le Jeûne surérogatoire de l'épouse sans la permission de son époux. Elle peut jeûner si elle est sûre de son consentement, ou alors durant son absence (en voyage par exemple).

4-         Lorsque la femme est en période de menstrues ou de lochies.

5-         Le Jeûne du malade qui craint les méfaits de cet acte, soit par ses propres connaissances soit par les recommandations d'un médecin musulman qualifié.

 

 

 

Articles en relation

Les plus visités

Le jeŻne

Le jeŻne de Mouharram et en particulier son dixiŤme jour

Louange à Allah, Seigneur des mondes, que la p[aix et la bénédiction soient sur notre Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ainsi que sur sa famille et ses Compagnons....Plus