Sur quelle base devons nous cohabiter ? Le dialogue :

2732 1063

 

Sur quelle base devons nous cohabiter ?! 2ième partie
Le dialogue :
Nous sommes absolument certains qu'il incombe aux savants et aux penseurs d'avoir une vision lointaine et profonde qui leur permette de ne pas courir derrière les choix fabriqués par des individus ou des organismes poussés par les événements et ne tenant compte ni des mœurs, ni des droits et pouvant entraîner les sociétés humaines dans un tourbillon de bouleversements, de privation et de lutte humaine. Le choix du dialogue est le choix de la force car cela peut permettre aux forces en conflit de jouer un rôle complexe dans l'avenir. Dans ce genre de tournant important de l'histoire, nous convions les penseurs libres à un dialogue sérieux qui assure une meilleure compréhension aux deux parties, éloigne nos peuples du cercle du pilonnage mutuel et de la lutte et prépare un futur meilleur pour nos générations qui attendent beaucoup de nous.
Il s'impose à nous tous d'appeler à un projet de dialogue que nous présenterons à notre monde sous les auspices de la justice, des mœurs et des droits, annonçant au monde la bonne nouvelle d'un projet qui lui apporte le bien et la paix. Autant, le dialogue est indispensable et efficient, autant le respect, la clarté, la franchise et l'objectivité sont essentiels à son succès. Le dialogue ne se fonde que sur le respect, la clarté, la franchise et sur le fait que les parties prenantes sont disposées à accepter la critique, la consultation et l'éloignement de la nervosité. Pour cette raison, nous disons en toute franchise que nous avons la capacité d'engager un dialogue responsable autour de chaque problème évoqué par l'Occident et sommes conscients qu'un ensemble de concepts dans le domaine des mœurs, des droits et du savoir constituent le dénominateur commun avec l'Occident et des atouts pour le progrès pour nous procurer à nous tous ce qui est meilleur. Ceci veut dire que nous avons des objectifs communs, mais tout comme vous, nous nous distinguons par nos différentes priorités qui sont parmi les bases de la suprématie et nos priorités culturelles.
 

Articles en relation