Sur quelle base devons nous cohabiter ? L'Amérique et ce que nous en pensons :

Sur quelle base devons nous cohabiter ? L
2621 936

 

Sur quelle base devons nous cohabiter ?! 5ième partie
L'Amérique et ce que nous en pensons :
Aujourd'hui, nous réalisons que les sociétés orientales au Japon et en Chine semblent plus éloignées dans les concepts avec le monde islamique que ne le sont les gens en Occident et il existe plus de ponts de communication avec l'Occident qu'avec ces sociétés orientales, ainsi que de relations mutuelles et d'intérêts communs. L'Occident devrait comprendre qu'il est de son intérêt qu'il y ait l'équilibre et la stabilité dans le monde islamique et retenir que les territoires islamiques lui ont beaucoup donné, surtout dans le domaine de l'édification de l'économie occidentale. Aussi, l'Occident est le premier bénéficiaire des forces économiques islamiques. Malgré cela, chaque individu dans le monde islamique sait que la Chine et le Japon n'ont pas causé un réel problème de conflit aux musulmans, n'ont pas causé de préjudices à leurs grandes questions et à leurs pays et à leurs sociétés de manière ostensible. Dans la conscience du musulman ordinaire, les Orientaux sont plus impartiaux, plus justes et plus calmes que les Occidentaux. Ce sentiment est créé par l'Occident lui-même chez l'individu dans la société islamique.
Si les Etats-Unis restaient chez eux et évitaient de s'immiscer dans les questions brûlantes à travers le monde, il serait égal aux musulmans qu'ils soient un pays développé, démocratique ou laïc. La divergence entre nous et la société américaine ne porte pas sur les valeurs de la justice, ni sur le choix des libertés car il y a deux groupes de valeurs : d'une part les valeurs humaines générales en accord avec la nature innée et notre religion y exhorte; et d'autre part les valeurs propres à un peuple précis qui les a préférées et les a choisies; nous ne le contraignons pas à les abandonner car notre religion nous a appris qu'il n'y a pas de contrainte en religion; en outre, un groupe de ces valeurs est composé de choix sociaux à l'origine liés à l'environnement ambiant. De même, nous n'admettons pas que qui que ce soit nous impose le changement de nos valeurs ou s'interpose entre elles et nous. Nous estimons qu'il est de notre droit  - tout comme il est du droit de tout peuple - que nous présentions clairement les valeurs auxquelles nous croyons à d'autres peuples afin de parvenir à plus de compréhension entre les peuples de la terre, dans le but de concrétiser la paix mondiale, et de donner l'occasion de profiter à ceux qui recherchent la vérité et le bien.
Même si les Etats-Unis d'Amérique ont participé à la création de l'Organisation des Nations Unies et la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et d'autres organismes semblables, ils sont parmi les pays qui transgressent le plus les objectifs de ces organismes et les valeurs de la justice et du droit. Cela apparaît clairement sur la position américaine vis-à-vis de la question palestinienne et son soutien permanent à l'occupation sioniste de la terre palestinienne, sa justification de toutes les pratiques sionistes contraires aux résolutions de l'O.N.U. et son appui avec les armes les plus sophistiqués qu'il utilise pour assassiner les enfants, les femmes et les vieillards ainsi que la destruction des habitations, au moment où nous voyons l'administration américaine mobiliser des troupes et diriger des opérations guerrières contre d'autres pays comme l'Iraq sous prétexte qu'ils transgressent les Droits de l'Homme et mènent une politique d'hostilité contre leurs voisins.
Ce comportement a donné aux Etats-Unis d'Amérique l'image d'un pays qui ne respecte pas les organisations internationales de même qu'il ne respecte pas les principes moraux sur lesquels se fonde la démocratie.
Certaines valeurs humaines évoquées par les intellectuels américains ne sont pas des valeurs exclusivement américaines; au contraire, elles ont beaucoup d'origines et sont partagées par diverses civilisations parmi lesquelles la civilisation islamique. Les musulmans et beaucoup d'autres personnes dans le reste du monde n'ont pas vu ces valeurs car elles sont voilées par les pratiques de l'administration américaine. De même, le modèle de l'entraide ne se réalisera jamais si les membres de la civilisation américaine demeurent dans la crainte permanente de voir faiblir ou disparaître leur domination et dans le souci permanent de ne pas voir autrui se développer, en particulier ceux qu’ils appellent pays du tiers-monde.
 

Articles en relation