La fin du Ramadan (Aïd Al- Fitr)

La fin du Ramadan (Aïd Al- Fitr)
4786 1406


L'Aïd Al-Fitr (fête de la rupture), est la fête musulmane marquant la rupture du jeûne du mois de Ramadan. Elle est célébrée le premier jour du mois de Chawwal. Elle est aussi parfois appelée Aïd Es-Saghir  (la petite fête) par opposition à l’Aid Al-Kabir (la grande fête) ou fête du sacrifice. En arabe « Aïd » signifie fête et « Fitr » la rupture du jeûne.
Avant que les musulmans ne sortent accomplir la prière de l’Aïd, ils doivent s’acquitter de l’aumône de la rupture du jeûne appelée «Zakatou Al-Fitr». Cette aumône permet d’une part de se purifier de tous les manquements commis pendant le Ramadan et d’autre part elle permet d’épargner aux personnes nécessiteuses, en ce jour de fête, de mendier.
La Zakatou Al-Fitr a un caractère obligatoire et revêt une forme bien spécifique correspondant à environ 3 kg de nourriture par personne.
La tradition musulmane (ou Sunna) veut que, avant de se rendre à la prière, le fidèle revête ses meilleurs habits, se parfume et prenne un petit-déjeuner composé de quelques dattes, toujours en nombre impair.
La prière de l’Aïd (Salate Al Aïd) a lieu en début de matinée.
La fête de l’Aïd Al-Fitr est l’occasion de réjouissances puisque le jeûne est terminé. C’est pourquoi, après la prière et selon les pays, les fidèles visitent leurs proches et amis afin de leur présenter les vœux de l’Aïd. La distribution de cadeaux aux enfants tient également une place importante.
70 jours après l'Aïd el-Fitr les musulmans commémorent l’Aïd Al Adha (fête du sacrifice) ou Aïd el Kébir ("Grande" fête).

 

Articles en relation