Histoire d'Yves

Histoire d
3373 1077

 

Yves
Avant - Hier J'étais athé, de parents catholiques non pratiquant. J'ai eu une éducation catholique, baptême, petite communion, grande communion... A mon mariage je n'ai pas voulu de cérémonie religieuse. Je suis contre le racisme sous toutes ses formes.
Hier J'ai divorcé, Je suis toujours et plus que jamais contre le racisme. J'ai des questions, une foule de questions... la religion musulmane ne me laisse pas indifférent. J'y trouve beaucoup plus de correlation avec ma façon de penser, d'agir. J'en arrive même à me trouver fautif de ne pas faire le ramadhân. Mais même si je trouve des affinités, je suis devant une porte qui pour l'instant n'est qu'entre-ouverte.
Ce matin Il existe une véritable tempête en moi où les élements qui se déchainent sont représentés tour à tour par la foi en Dieu et une attirance naissante pour l'Islam et aussi une vie antérieure, très proche, en contradiction totale avec les autres éléments, l'Athéisme. . Je suis depuis peu, un peu perturbé au point de me demander pourquoi. J'ai une envie irresistible de connaitre plus une religion qui m'était il y a peu de temps complètement inconnue. Et de ce que j'ai pu lire, j'ai des sentiments en complète contradiction avec ma façon de pensée. Depuis peu, pour ne pas dire hier, je suis heureux, entousiasmé, enervé, j'ai même le coeur qui palpite lorsque j'arrive à comprendre un texte, une phrase, même insignifiant. Je ne me reconnais pas, j'ai un sentiment d'amour, de bonheur. J'ai une soif de lire, d'apprendre. Je ne suis pas d'origine arabe, et je trouve qu'il me manque quelque chose. Et je m'en trouve frustré. Il faut que je l'apprenne. Je ne sais plus du tout où j'en suis. Et à un moment il va falloir que je prenne une decision, d'accepter et de comprendre ce qui m'arrive, car je ne peux pas continuer comme cela.
Ce midi Est-ce que je crois en Dieu ? Est-ce que je crois à la prophétie de Mohamad (saw)?
Je me suis posé ces questions et qui m'ont valu un certain désordre dans mes pensées, une réflexion assez contreversée par ma façon d'être de tous les jours et une prise de conscience de ce qui m'arrivait. Et les réponses ne se formulent que par un Oui, un oui de toutes mes forces. J'ai tout à apprendre, je viens d'un seul coup effacer toute l'éducation que j'ai eue.
Là maintenant Je suis heureux. Je suis calme, j'aime. J'ai eu de la chance, celle de rencontrer Allah, de prendre conscience de la venue de Mouhammad (saw), de m'apercevoir que dans notre monde actuel, j'ai des frères et des sœurs de toutes les nationalités. Et que demain et les jours à venir, il en sera de même. J'ai fais quelques petits progrès en arabe, et je ne me lasse pas de dire "La ilaha illallah, Mouhammadoun rassouloullah" (Il n'y a de Dieu qu'Allah et Mouhammad est son prophète)
Yves d'Aix en Provence. France.

Articles en relation