Ton alimentation durant le Hadj

Ton alimentation durant le Hadj
6517 1140

Une des choses à laquelle le pèlerin doit accorder une attention spéciale est d'observer la modération dans sa façon de s'alimenter durant le Hadj, sans excès ni négligence. Cela relève des principes d'une nutrition saine, mais c’est également un conseil prophétique. Le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit :

 
«
L’être humain ne remplit pas de récipient pire que son estomac. L’être humain n’a guère besoin de plus de quelques bouchées pour le maintenir en vie. S’il doit absolument manger, alors qu’il réserve un tiers (de son estomac) à sa nourriture, un tiers à sa boisson et un tiers à son souffle.».(Ahmad, Tirmidhii)
 
 
Parallèlement à l’observance de la modération dans son alimentation, le pèlerin doit observer une alimentation saine, exempte de microbes, de toxines et de parasites.
 
En plus de cela, le pèlerin a besoin, durant son chemin entre les rites, d’une alimentation variée qui comble ses besoins physiques en calories, protéines, vitamines, et ce comme suit :
 
Les protéines sont un élément important dans l’alimentation quotidienne du pèlerin ; on les trouve dans la viande, les œufs, le poisson et le lait. La quantité quotidienne de protéines nécessaire au pèlerin est de cent grammes. Il est également important que son alimentation soit riche en vitamines et les meilleures sources à cet égard sont le foie, les fruits frais, le blé et le maïs.
 
Quant aux graisses, elles représentent une importante source d’énergie calorique ; on les trouve dans les aliments gras tels que la crème, le beurre, la margarine et les huiles.
 
Quant à l’alimentation des pèlerins malades, il y a là des malades qui ont besoin d’un régime alimentaire spécial durant la période du Hadj. Les malades des reins par exemple ont besoin d’une alimentation faible en protéines et en phosphore de réduire leur consommation de sel. Ils doivent boire beaucoup d’eau, de jus de fruits, manger beaucoup de légumes et de fruits sans exagérer dans la consommation de graisses. Il en est de même pour les diabétiques ou ceux qui souffrent de la goutte ou qui sont hépatiques.
 
 Ainsi, ils doivent donc se rendre dans des centres médicaux afin de suivre un programme alimentaire compatible avec les conditions du Hadj et obtenir les prescriptions nécessaires d’un diététicien avant de partir pour le Hadj, en particulier pour les diabétiques.
 
 Voici quelques conseils médicaux importants qui favorisent le contrôle de l’alimentation lors du Hadj ; il faut
 
1-   éviter de manger de la nourriture exposée en plein air et se contenter de manger des aliments « prêts-à-manger » sous emballage, après s’être assuré de la date de validité.
 
2-   être modéré dans sa consommation de nourriture et ne pas se remplir l’estomac en le chargeant au-delà de ses capacités et en évitant les aliments qui causent des indigestions et des gaz abdominaux comme les matières grasses et autres.
 
3-   Bien laver les fruits et les légumes frais
 
4-   Bien cuire la viande.
 
5-   boire des liquides contenant une quantité de sel modérée afin d’éviter les insolations.
 
6-   prendre soin de son hygiène personnelle en se lavant les mains avant de manger et en utilisant un savon non parfumé.
 
 En conclusion, la sécurité alimentaire durant le Hadj est l’un des éléments importants pour la santé et la prévention des maladies.
 

Articles en relation