La personnalité du Prophète et son impact sur la formation de grands dirigeants

9275 1905

La maison d’al-Arqam ibn Abû al-Arqam était la plus éminente école de formation et d’enseignement qu’ait connu l’humanité. Comment aurait-il pu en être autrement alors que son professeur était le Messager d'Allah () professeur de l’humanité toute entière, et que ses étudiants étaient les prédicateurs, les guides, les meneurs d’hommes divinement inspirés, qui libérèrent l’humanité du joug de la servitude, et la firent passer des ténèbres à la lumière après qu’Allah, exalté soit-Il, les eut formés avec un soin tout particulier comme personne ne l’avait fait et ne le ferait plus jamais.
Dans la maison d’al-Arqam, Allah, exalté soit-Il, a accordé le succès à Son Messager () en constituant le premier groupe de Compagnons, dans la mesure où ils furent les protagonistes de la plus éminente prédication qu’ait connue l’humanité.
En effet, le Messager d'Allah, le plus grand des éducateurs () put éduquer au cours de cette étape secrète, dans la demeure d’al-Arqam, des hommes exceptionnels, qui portèrent ensuite l’étendard du monothéisme et de la prédication, soumettant ainsi la péninsule et réalisant de grandes conquêtes en un demi-siècle.
Le Prophète () était doté d’une prodigieuse capacité à sélectionner, éduquer et préparer spécialement les premiers éléments pour la prédication au cours des trois premières années de la Da‘wa, afin de les prédisposer à prendre les rênes par la suite, et à porter le message, car seuls les hommes exceptionnels, les grands meneurs d’hommes, et les prédicateurs d’envergure, peuvent se charger de transmettre les grands messages, et être porteurs des desseins humains les plus ambitieux.
Ainsi, la maison d’al-Arqam fut l’une des plus illustres écoles et universités du monde, où se rencontrèrent le Messager éducateur et la crème de l’avant-garde minutieusement sélectionnée : « Les tout premiers [croyants] » (Coran 9/100). Ces rencontres régulières étaient un entraînement pratique pour disciples, afin qu’ils assimilent les notions d’écoute et d’obéissance, ainsi que l’art, la méthode et les fondements du commandement, et que le guide suprême affine la confiance que ses soldats et adeptes se doivent d’avoir en Allah, exalté soit-Il, ainsi que leur détermination et leur persévérance, et qu’il purifie et éduque leurs âmes, par la formation et l’enseignement. En somme, ces rencontres organisées affermissaient leur détermination, renforçaient leur ambition, et les poussaient au dévouement et à l’altruisme.
Le point de départ de ce mouvement éducatif d'inspiration divine fut la rencontre entre les personnes appelées à embrasser l'Islam et le Prophète (), celles-ci subissant alors un changement et devenant soudainement guidées dès lors qu'elles entraient en contact avec le Prophète () : elles sortaient du cercle de la pénombre vers celui de la lumière, acquéraient la foi et rejetaient la mécréance, et étaient capables de supporter l'adversité et les malheurs au cours de leur cheminement dans leur nouvelle religion.
La personnalité du Prophète () était le premier moteur de l'Islam, de plus elle possédait une force d'attraction et d'influence sur les autres. Allah, exalté soit-Il, l'a en effet créé avec une attention toute particulière, et a fait de lui l'image la plus parfaite de l'humanité ayant foulé cette terre. La grandeur est toujours appréciée, elle jouit de l'admiration des gens et est le centre d'intérêt des admirateurs, ils s'attachent donc à elle sous l'impulsion de l'émerveillement et de la passion. Néanmoins, le Messager d'Allah () ajoute à sa grandeur le fait qu'il soit le Messager d'Allah, ayant reçu la révélation de la part d'Allah, exalté soit-Il, et la transmettant à l'humanité. Ceci est donc encore un atout en sa faveur, et a un impact sur le façonnement des sentiments du croyant à son égard, car il ne l'aime pas seulement pour sa personne, tout comme on aime les grands hommes, mais aussi pour ce souffle divin qui l'entoure. Avec lui, il se retrouve en présence de la noble révélation divine, c'est pourquoi il rencontre en la personne du Messager d'Allah () ce grand homme, et ce grand Messager. Ensuite, ces deux personnes finissent par devenir un seul et même homme, sans que l'on puisse les distinguer. Il sent donc un amour profond et général pour le Messager homme, ou pour l’homme Messager. En plus, l'amour d'Allah est lié à l'amour du Prophète, les deux amours se retrouvent confondus en lui, puis ils deviennent le point d’appui de l'ensemble de ses sentiments, le pivot de tout mouvement lié à ces derniers ou au comportement.
Cet amour qui fit vibrer la première génération de Compagnons est la clef de l'éducation islamique et son point d'appui et de départ.

Articles en relation