Al-Aqsa est en danger, allons-nous venir à son secours!

16828 2554

Jérusalem est la ville qui abrite la mosquée Al-Aqsa qu’Allah, exalté soit-Il, a  mentionné dans le Noble Coran, lorsqu’Il dit (sens du verset): « Gloire et Pureté à Celui qui, de nuit, fit voyager Son Serviteur, de la Mosquée Sacrée à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour » (Coran : S17/V1). La mention de la mosquée Al-Aqsa revient souvent dans les hadiths du Prophète () tels que:


1) Lors de son voyage nocturne (al-isrâ wal-mi'râj), le Prophète a été conduit d'abord de la Mosquée sacrée de La Mecque jusqu'à la Mosquée Al-Aqsa de Jérusalem (voir verset du Coran plus haut, ainsi que les Hadiths bien connus rapportés par Al-Boukhari et Mouslim).

2) Après leur émigration à Médine, le Prophète ()  et ses Compagnons ont accompli, pendant 16 ou 17 mois, leurs cinq prières quotidiennes le visage tourné dans la direction de la mosquée Al-Aqsa (rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

3) Le Prophète () a dit : "On ne doit voyager que vers trois mosquées : la Mosquée Sacrée, ma Mosquée que voici, et la Mosquée Al-Aqsa." (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim). Ce Hadith souligne qu'à part ces trois mosquées, il n'est pas utile de voyager spécialement pour se rendre dans une mosquée (c'est l'interprétation de certains savants) ou qu'il ne faut entreprendre un voyage à but purement cultuel que vers ces trois mosquées (c'est l'interprétation d'autres savants).

4) Le Prophète () a dit : "La prière (salât) accomplie dans la Mosquée sacrée [de La Mecque] est égale [sur le plan des récompenses] à cent mille prières faites ailleurs. La prière accomplie dans ma Mosquée [à Médine] est égale [sur le plan des récompenses] à mille prières faites ailleurs. Et la prière accomplie dans la Mosquée Al-Aqsa [de Jérusalem] est égale [sur le plan des récompenses] à cinq cents prières faites ailleurs" (rapporté par Al-Bazzâr, cité par Ibn Hajar qui dit de ce Hadîth qu'il est hassan).
Jérusalem a traversé de nombreux événements, le plus important ayant été les Croisades, où elle est restée pendant 90 ans sous occupation croisée. Et aujourd’hui, c’est Israël qui souille la terre de Jérusalem.
Jérusalem a été libérée une première fois par `Omar Ibn Al-Khattab – - et l’armée musulmane, puis elle a été libérée par Salah Ad-Dîn Al-Ayyoubi (Saladin) à Hattin, et les Croisades, qui ont duré deux siècles, se sont terminées grâce à la lutte sincère des détenteurs du droit. Aujourd’hui, l’obscurité et l’injustice planent sur Jérusalem. Ce désastre est destiné à prendre une fin comme cela a été le cas dans le passé. Nous sommes témoins, depuis 1917, en passant par 1948 et jusqu’à aujourd’hui du combat et de la lutte légitimes du peuple palestinien qui offre ses martyrs.
 
Comme nous sommes fiers de ce peuple lorsque nous voyons des enfants résister à l’occupation avec des cailloux. Ils font face aux balles et aux bombes avec leurs corps fragiles, mais leurs âmes sont plus fortes que les pierres qui leur font office d’armes contre leur ennemi. Pour cette raison, la victoire se réalisera, que ce soit aujourd’hui ou demain. Mais cela exige de la solidarité, du soutien, de la sincérité et du dévouement dans le combat. Ceux qui luttent à l’intérieur de la terre sainte sont des héros, dont le combat n’est égalé de nos jours par aucune autre action et peut espérer que ce sont eux les principaux concernés par le hadith dans lequel notre Prophète () dit: « Il y aura toujours une partie de ma communauté maintenue sur la vérité ; ils ne subiront aucunement le mal de ceux qui dévieront de leur chemin ou qui les abandonneront, et cela, jusqu’à la fin du monde. » (Rapporté par Boukhari, Mouslim et Tabarani) dans la version de Tabarani figure cet ajout:  On demanda : « Ô Messager d’Allah, où sont-ils ? » Il répondit : « A Jérusalem et dans les alentours de Jérusalem. » 
 
Aujourd’hui Jérusalem à plus que jamais besoin de notre secours. En effet, sa judaïsation va bon train : démolition de maisons, retrait de cartes d’identité de Palestiniens, arrestations, agressions en tout genre… La commission d’Al-Qouds du Conseil Législatif Palestinien a énuméré la plupart de ces actes commis durant le mois de septembre dernier, dans un rapport. En effet, les Israéliens retirent les cartes d’identité de 110 mille Palestiniens. Ils veulent les éloigner de la ville, les considérant comme un danger démographique. Ils pratiquent également ces travaux de creusement. Ces travaux vont très loin, jusqu’à mettre en danger les murs de la sainte mosquée d’Al-Aqsa.
 
Les forces israéliennes d'occupation s’apprêtent à inaugurer un grand temple juif, non loin de la sainte mosquée d’Al-Aqsa, souligne un rapport publié par l’établissement d’Al-Aqsa pour la restauration des lieux saints islamiques.
De leur côté, les colons n’arrêtent pas leurs provocations. Les croyants musulmans ont repoussé, le 28 septembre, une de leurs tentatives d’invasion menée contre la sainte mosquée d’Al-Aqsa.
 
Ce qui nous rassure c’est qu’en vérité, le détenteur du droit n’est jamais vaincu. Le chemin sera certes, difficile et épineux, mais la fin du tunnel sera proche et Jérusalem reviendra à nous, le jour où chacun de nous fait de son mieux pour la secourir, le Coran est là pour nous rappeler que sa libération ne dépend que de nous : « Si vous faites triompher [la cause d’] Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas. » (Coran : 47/7), « Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre » (Coran : 3/160)et si nous lui tournons le dos c'est nous qui en subiront les conséquences: "Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous." (Coran: 47/38)
 

Articles en relation