Sont-ils des innovations religieuses (Bidâa)?

6826 2345

Les actes suivants ne sont-ils pas considérés comme une innovation religieuse : nous accomplissons le rituel du pèlerinage dans des endroits couverts alors que le Prophète, , l'accomplissait en plein air. On répétait dans l'appel à la Salate du Fadjr au temps du Prophète, , la formule "Accourez au meilleur des actes" et cela a été changé par Omar en "La prière est meilleure que le sommeil", comme cela est mentionné dans le Sahih de Muslim. Nous prions la prière de Tarawihs collectivement, alors que le Prophète, , ne la faisait pas ainsi, nos mosquées sont dotées de minarets et de dômes qui n'existaient pas du temps du Prophète, .

 
 
Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.
Cher frère,
 
Ce qu'a mentionné le cher frère dans sa question sont des affaires qui ne sont pas considérées comme des Bidaâ, innovations religieuses, à part la formule "accourez vers le meilleur des actes".
Le critère qui fait d'un acte une Bidâa, innovation religieuse, est qu'il doit être une imitation de l'acte prescrit par la Charia et une exagération dans la dévotion.
 
La construction de lieux avec des plafonds pour épargner aux pèlerins la chaleur et la pluie n'est pas une innovation religieuse car ce n'est pas une imitation d'un acte dévotionnel prescrit par la Charia et ne contient aucune exagération dans l'adoration mais elle est plutôt dans l'intérêt des musulmans et c'est permis par la Sunna.. Oum Al-Hausseine a dit: " J'ai accompli le pèlerinage d'adieu avec le Prophète, , et j'ai vu Oussama et Bilal, l'un prenant les brides du chameau du Prophète, , et l'autre hissant sa tunique pour le protéger du soleil jusqu'à ce qu'il termine la lapidation de la stèle al-Aqaba." (Muslim dans son Sahih).
Ainsi le Prophète, , s'est-il protégé de la chaleur et s'il avait été en mesure de construire des toits dans les endroits où sont accomplis le rituel du pèlerinage, il l'aurait fait.
 
Quand aux propos du frère selon lesquels Omar a changé la formule "Accourez vers le meilleur des actes" en "La prière est meilleure que le sommeil" et que ceci figure dans le Sahih de Muslim, ce ne sont que des allégations. Aucun hadith ne le confirme ni dans le Sahih de Muslim ni dans aucun autre recueil de Hadiths. La seconde formule "La prière est meilleure que le sommeil" a été édictée par le Prophète, , selon  Abou Mahdhoura, qu'Allah soit satisfait de lui. Par contre c'est La première formule qui est une innovation religieuse dans l'appel à la prière et qui n'existait pas du temps du Prophète, .
 
La Salate de Tarawih en commun n'est pas non plus une innovation religieuse car le Prophète, , l'a accomplie avec ses Compagnons deux ou trois nuits mais n'a pas continué à le faire, de peur qu'elle leur devienne obligatoire.
 
La construction des minarets n'a pas pour finalité l'exagération dans la dévotion et ne peut être considérée comme une innovation religieuse. Si les minarets sont construits dans le but de faire parvenir l'appel à la prière aux endroits lointains et tant qu'ils ne sont pas construits avec exagération, ce n'est pas interdit selon la Charia.
 
Et Allah sait mieux.

 

Articles en relation