L’avis religieux relatif à la célébration de la Saint-Valentin

L’avis religieux relatif à la célébration de la Saint-Valentin
7388 1952

Louanges à Allah, Exalté soit-Il. Paix et bénédictions sur note Prophète

Il ne fait aucun doute que la célébration du jour de la Saint-Valentin et le fait d’en faire une occasion pour manifester amour et passion mutuels et y échanger des présents ainsi que des félicitations, sont tant d’interdits qui relèvent de l’innovation blâmable et qui n’ont aucune origine dans la Charia. Leur auteur commet donc un péché majeur, et il est interdit au Musulman de dépenser de l’argent pour cette cause, d’y participer ou de répondre à une invitation pour cette occasion, ainsi que de vendre dans les marchés les objets utilisées à cette occasion tels les fleurs, les bouquets, les présents, les vêtements et autres, et l’argent que cela leur rapporte est illicite. Il est également interdit de commercialiser des slogans d’amour et quoi que ce soit qui y incite par le biais d’agences, de chaînes et de sites Internet.
Cette pratique comporte un grand nombre de causes de corruption et de désobéissance dont voici les plus importantes:
1-     L’invention d’une fête ne faisant pas partie de la Charia, alors que notre religion ne comprend que deux fêtes. Anas ibn Maalik, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté :
« Lorsque le Messager d'Allah, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, arriva à Médine, ses habitants avaient deux jours durant lesquels ils s'amusaient. Il leur demanda :
-        Qu'est-ce donc que ces deux jours ?’.
-        Nous nous y amusions au temps de la Djaahiliyyah’, répondirent-ils.
Le Messager d'Allah, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, dit alors :
‘Allah les a tous deux remplacés pour vous par deux autres jours meilleurs qu'eux : le jour de l'Eid Al-Adh-haa et le jour de l'Eid Al-Fitr’. » (Abou Daawoud, An-Nassaa'i, Al-Albaani : Sahih)
2-     L’imitation des rituels des chrétiens et des coutumes qui leur sont propres.
Le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit à cet égard : « Celui qui imite un peuple en fait partie ». (Abou Daawoud).
Il a dit également :
-        « ‘Vous suivrez la voie de ceux qui vous ont précédés empan par empan et coudée par coudée, et même s'ils entrent dans un trou de lézard, vous les suivrez’.
-        ‘Ô Messager d’Allah, s'agit-il des juifs et des chrétiens ? ’, s’écrièrent les compagnons.
-        ‘Et de qui pourrait-il s'agir sinon d’eux ?! ’, répondit-il. » (Boukhari, Mouslim)
3-     L’appel à la passion, au désir, à l’amour interdit et à tout ce qui affaiblit la foi dans le cœur et renforce les désirs sensuels.
4-     La propagation de l’immoralité et du vice et la construction de relations illégales entre les enfants des Musulmans par le biais de fêtes mixtes et de programmes et soirées suspectes.
Les jeunes Musulmans doivent craindre Allah, Exalté soit-Il, respecter leur Charia, abandonner ces mauvaises habitudes et savoir qu’il n’est pas permis à un jeune de se lier d’amitié avec une jeune fille, de s’y attacher, de lui manifester des sentiments d’amour et de passion d’une autre façon que par le biais du mariage légal, et en dehors de cela, ce n’est pas permis. La bonne intention ne justifie en rien un tel acte. S’il se lie avec elle par le mariage islamique, il n’a aucunement besoin de cette fête, la Saint-Valentin, car l’Islam lui a prescrit de nombreux moyens bénéfiques afin de renforcer les liens d’amour entre eux et de leur assurer le bonheur.
Les responsables doivent mettre fin à cela et l’interdire dans l’ensemble des domaines, qu’il s’agisse de l’éducation, des médias, du commerce ou autres.
Les parents doivent orienter leurs enfants, les suivre et punir les faibles d’esprit qui enfreignent ces interdits. Le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Chacun de vous est un gardien et est tenu responsable de ce qu’il garde. » (Boukhari)
J’implore Allah, Exalté soit-Il, d’améliorer la situation des Musulmans, de nous préserver des tentations manifestes et cachées et qu’Allah, Exalté soit-Il, fasse rependre Ses bénédictions sur  notre Messager, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam, et qu’Il lui accorde le salut ainsi qu’à sa famille et à l’ensemble de ses Compagnons.

Articles en relation