Quel mérite que de prendre soin des filles !

Quel mérite que de prendre soin des filles !
2438 980

Louange à Allah, Exalté soit-Il. Que la paix et les bénédictions soient sur Son Prophète.

Dans ce présent  article nous allons parler, si Allah nous le permet, d’une grande œuvre pieuse. Celui qui l’accomplit comme il se doit en remplissant un certains nombre de conditions, réussira à trois niveaux :
 
Premièrement :  Il sera préservé du feu de l'Enfer.
Deuxièmement : Le Jour de la grande frayeur il sera avec le Prophète, l’Elu, .
Troisièmement : Il entrera au Paradis et y sera en compagnie du Prophète .
 
Y a-t-il une meilleure récompense ?! 
Le perdant est vraimentcelui qui a eu l’opportunité de profiter de cette offre et ne l’a pas fait !
Ô chers frères et chères sœurs, cette récompense est liée à un certains nombre de conditions qu’il il faut obligatoirement remplir pour la mériter.
Voyons à présent de quelle œuvre s’agit-il et quelles sont
les conditions qu’il faut remplir pour profiter de la grande
récompense liée à son accomplissement ?
 
Je dis en implorant l'aide d'Allah le Tout-Puissant :
L’œuvre en question consiste à prendre soin des filles, à pourvoir à leurs besoins et à veiller à leurs intérêts. Cette œuvre prouve l’importance que notre religion islamique accorde à la femme.
En effet, l’Islam honore la femme, la préserve, la protège et promet une récompense de cette ampleur à celui qui se montre bienveillant envers elle.
 
Combien sont immenses les bienfaits d'Allah, Exalté soit-Il, à l’égard des femmes et combien sont nombreuses celles parmi elles qui se montrent ingrates et qui nient ces bienfaits !!
 
Le Prophète élu, , dit dans un Hadith rapporté par la mère des croyants, Aϊcha, : « Celui qui a eu la responsabilité d'élever des filles et qui a bien agi envers elles, alors ces filles seront pour lui un bouclier le protégeant du feu de l'Enfer. » (Boukhari, Mouslim)
 
Il a, , dit dans un autre hadith :        «Celui qui a trois filles, les traite avec patience, leur offre vêtements et nourriture, selon ses moyens, elles seront pour lui une barrière contre le Feu. » (Ahmad, Ibn Majah)
 
 
Celle-ci est donc la première récompense : Un bouclier et une barrière contre le Feu. Ô serviteur d'Allah ! Quiconque est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi.
Qu'Allah, Exalté soit-Il, nous compte parmi ceux qui réussissent.
 
Concernant la deuxième récompense, elle consiste à être rassemblé le Jour de la grande terreur avec le Prophète, . Quel grand honneur et quel grand privilège que d’être en compagnie du Prophète,   dans ce moment difficile !
Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d'Allah, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Celui qui éduque deux filles jusqu’à ce qu’elles atteignent l’âge de la puberté, lui et moi serons ressuscités le jour de la résurrection de cette façon (et Il joignit les doigts de sa main.) » (Mouslim)
 
Concernant la troisième récompense, méditez donc avec moi ces paroles :
 
Djaber a rapporté que le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Celui qui a trois filles et qui se montre miséricordieux envers elles tout en leur offrant hébergement, nourriture et vêtement, gagnera sans aucun doute le Paradis. »
Un homme dit : « Ô Messager d'Allah, et celui qui en a deux ? »
« Et celui qui en a deux [aura aussi la même récompense] », répondit le Prophète, . [Rapporté par Ahmad et par Al-Boukhari dans son livre Al-Adab Al-Moufrad]
 
Abou Saïd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Celui qui a élevé  trois filles, deux filles ou deux sœurs en craignant Allah dans sa façon de les traiter et en étant bienfaisant envers elles, gagnera sans aucun doute le Paradis. »
 
Anas a rapporté que le Messager d'Allah, , a dit : « Celui qui a eu la responsabilité (d'élever) deux filles ou deux sœurs, a craint Allah (dans sa façon de les traiter) et s'est bien occupé d'elles, sera avec moi au Paradis comme ces deux là  et Il joignit entre l'index et le majeur. » (Ahmad)
Quelle grande récompense et quel rang éminent !
 
Mais elle est subordonnée à des restrictions pesantes et à diverses tâches exigeant de l’effort et de la patience afin que le serviteur les réalise et gagne cette rétribution et cette récompense.
 
Quelles sont donc ces conditions et les restrictions qui conditionnent cette immense récompense ?
 
Les conditions sont comprises dans la parole du Prophète, : « bienfaisant envers elles ».
 
La bienfaisance envers les filles est une bienfaisance qu'agrée la Charia, ceci est la condition générale et la plus grande restriction. Et les différentes versions rapportées précédemment détaillent ce sens général et l'expliquent clairement. Le Prophète, , a dit : « les héberge, leur suffit et est miséricordieux envers elles. »
 
Al-Hafedh Ibn Hadjar a dit : « et ces termes sont compris dans le terme « bienfaisance ».
 
Quel est le sens de l'hébergement  ?! Que veut dire leur suffisance ?! Et comment être miséricordieux envers elles ?!
 
Concernant l'hébergement, il se compose de trois parties :
Premièrement : leur hébergement auprès d'une bonne mère qui sera un bon exemple pour elles. Le premier genre d’hébergement est d'héberger les filles auprès d'une bonne mère pieuse et chaste, qui les préserve et les protège. N'avez-vous pas entendu le conseil du Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam : « Choisis celle qui est pieuse.Périsse ta fortune si tu n’agis pas ainsi.  » (Boukhari, Mouslim)
 
Deuxièmement : leur hébergement dans leur gynécée, dans sa maison, en leur apprenant à y rester et à n'en sortir qu'en cas d'urgence ou de besoin, pour un acte pieux ou d’obéissance. Le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit : « Elles profitent des bienfaits et des invocations des Musulmans. » (Fath Al-Bari)
 
Et c'est le sens de la Parole d'Allah, Exalté soit-il, qui dit (sens du verset) : « Restez dans vos foyers […]» (Coran 33/33), Allah, Exalté soit-Il, ordonna aux femmes  de rester à la maison, ce qui est plus sûr pour elle et permet de mieux défendre leur vie privée.
 
Regardez, qu'Allah, Exalté soit-Il, vous fasse miséricorde, comment Allah, Exalté soit-Il, a attribué les maisons aux femmes en trois endroits dans Son Livre, bien que les propriétaires originels de ces maisons soient leurs Waliyes. Allah, Exalté soit-Il, a dit (sens du verset) :
 
·       « Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité […]» (Coran 33/34)
·       « […] Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons […]» (Coran 65/1)
·       « Restez dans vos foyers […]» (Coran 33/33)
Prenez soin d’apprendre à vos filles à rester à la maison et soyez ferme, car cela est certes plus bénéfique pour leur religion et plus honorable pour vous et pour elle dans ce bas monde et dans l'au-delà.
 
Troisièmement : l'hébergement dans une maison remplie par l’évocation d'Allah, Exalté soit-Il, l'obéissance qu’on Lui témoigne et les actions pieuses, car certaines femmes ne sortent pas de leurs maisons, mais celles-ci sont remplies par les diables humains et les Djinns, ce sont des maisons où les femmes ne se voilent pas en présence des hommes qui leur sont étrangers. Les enfants de leur tante paternelle, de l'oncle et de la tante maternelle font partie de ceux qui entrent chez elles sans qu’elles ne se couvrent la tête ni ne se voilent.
Le chauffeur et le domestique sont tels des frères de lait, entrant dans la maison alors que les femmes sont sans voiles. Une maison comme celle-là ne convient pas comme demeure, mais c'est une maison dans laquelle on porte atteinte à l’honneur.
Certaines femmes ne sortent pas des maisons, mais leurs maisons sont remplies d'appareils de corruptions, de chaînes où sont diffusées les chansons et autre actes blâmables. Elle apprend l'illicite, le voit et l'entend, elle est éprouvée dans sa religion, s'égare et se corrompt bien plus que si elle se trouvait dans les marchés et sur les trottoirs.
 
Est-ce là un hébergement, Ô serviteur d'Allah ?!
 
L'hébergement réel se fait dans un gynécée caché protégeant votre dignité et la préservant. Le Prophète, , a dit : « Celui qui a trois filles, les héberge, leur suffit et est miséricordieux envers elles, entrera assurément au Paradis. »
 
Ceci est l'hébergement, mais qu'en est-il du sens de ces termes : « leur suffit » ?!
 
Le sens est expliqué dans la version qu'a rapportée Mouslim en ces termes : « Celui qui entretient deux jeunes filles jusqu'à leur puberté ».
L'Imam An-Nawawi, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « les entretenir, c'est-à-dire assurer leur subsistance et leur éducation. » Cela est aussi expliqué dans ces termes : « les vêtir selon ses moyens ».
 
Oui, ô serviteurs d'Allah, satisfaire les besoins indispensables de la femme en matière d’éducation, nourriture, vêtements et logement est une obligation et l’un des moyens les plus importants qui permettent à l'homme de se rapprocher d'Allah, Exalté soit-Il.

Articles en relation