Le suicide

Le  suicide
21092 1795

 

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset): « Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah. » (Coran : 4/29-30).
Quelles que soient les pressions psychologiques, quelle que soit la gravité des soucis auxquels le musulman est confronté, il ne doit pas se résoudre à se tuer puisqu’il sait que cet acte le conduira directement en Enfer où il subira un châtiment douloureux et interminable. A ce propos, le Prophète () a dit : « Quiconque se précipite du haut d’une montagne et se tue sera alors jeté en Enfer d'où il chutera éternellement sans fin.  Quiconque se suicide avec un poison gardera ce poison à la main pour l’ingurgiter en Enfer éternellement et sans fin. Et quiconque se suicide avec un morceau de fer le tiendra alors dans sa main et s’assènera des coups dans le ventre en Enfer éternellement et sans fin.»(Rapporté par Boukhari et Mouslim)
 
Djoundoub Ibn Abdallah, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit qu'il y avait, parmi ceux qui étaient avant nous, un homme blessé qui souffrait profondément. Il prit alors un couteau et se coupa les veines du poignet, le sang ne cessa de couler jusqu'à ce qu'il meurt. Allah dit à son sujet : «Mon serviteur a hâté sa mort, Je lui ai donc interdit le Paradis.» Ce Hadith est également rapporté par Boukhari et Mouslim.
 
Selon Thabit Ibn Ad-Dhahhak, le Messager d’Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) a dit : « Celui qui se donne la mort par un moyen quelconque sera châtié par ce même mode de mort  le jour de la Résurrection. »
 
Le verset et les hadiths susmentionnés prouvent qu’il n’est point permis de se suicider quelque soit les circonstances et que le suicide est un péché capital entrainant la demeure perpétuelle de son auteur dans l’Enfer.
Comment un musulman ou une musulmane qui croit en Allah et au Jour Dernier peut-il chercher à échapper aux douleurs d’ici-bas en se plongeant dans un châtiment plus dur et plus durable, celui de l’au-delà ?! Une personne raisonnable ne devrait pas se conduire de la sorte. Et puis  pourquoi ? Pour échapper au désespoir !
Allah a défendu le désespoir et a dit que seuls les gens mécréant désespèrent de Sa miséricorde. Il, exalté soit-Il, dit par la voix de Son Prophète Jacob (sens du verset): « ô, mes fils ! Partez et enquérez vous de Joseph et de son frère et ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Ce sont seulement des gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d’Allah» (Coran : 12/87). Il dit aussi par la voix Son Messager Ibrahim (Alaihi Salam): « […] et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés.» (Coran : 15/56)
Il incombe à la personne en état de dépression ou faisant face à une situation insupportable de compter sur Allah, de s’assurer de Sa clémence et de Sa miséricorde qui englobent toute chose, de s’appliquer à renouveler à chaque moment sa relation avec Lui, de chercher refuge auprès de Lui et L’implorer avec insistance afin qu’Il l’éloigne de tout ce qui engendre Sa malédiction et qu’Il chasse le mal dont elle souffre. Elle doit savoir que la vie est une bénédiction d’Allah et une occasion qui ne se renouvellera jamais et elle doit en profiter pour multiplier les bonnes œuvres. Allah, exalté soit-Il, dit : « Quiconque, mâle ou femelle fait une bonne œuvre tout en étant croyant, nous lui ferons vivre une bonne vie, et nous les récompenserons certes en fonction de leurs meilleures actions(Coran : 16/97)
Le Messager d’Allah () a dit : « Le meilleur des gens est celui qui aura une longue vie et entreprendra de bonnes actions et le pire des gens est celui qui aura une longue vie et entreprendra de mauvaises actions» (Hadith rapporté par Ahmed, Al Hakem et  Tirmidhi)  
 
Il est bon que celui envisage de se suicider sache qu’Allah, exalté soit-Il, le met à l’épreuve pour tester sa persévérance et sa patience. Pour passer ce test avec succès il doit être conscient de cette réalité et savoir que les épreuves auxquelles il est confronté peuvent lui être bénéfiques dans cette vie et dans l’autre.
Allah, exalté soit-Il, dit à ce propos (sens des versets) :
 «[…] et fait la bonne nouvelle aux endurants qui dissent quand un malheur les a atteint : certes, nous sommes à Allah et c’est à Lui que nous retournerons. Ceux là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur ainsi que la miséricorde et sont les bien gardés »(Coran : 2/155-156).
 « Les endurants auront leurs récompenses sans compter. » (Coran : 39/10)
 
Selon Abou Hourayrah, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Le croyant et la croyante ne cesseront de subir des épreuves à travers leurs personne, leurs enfants et leurs biens au point de rencontrer Allah (au Jour de la Résurrection) complètement débarrassés de péchés. » (Rapporté par At-Tirmidhi).
 
D’après Anas, qu’Allah soit satisfait de lui, le Messager d’Allah () a dit : « Quand Allah veut du bien à un serviteur, il lui inflige un châtiment anticipé ici-bas. Et quand Il veut du mal à un serviteur, il le laisse persister dans le péché jusqu’à ce qu’il Le rencontre au Jour de la Résurrection… » (Rapporté par At-Tirmidhi).
 
D’après Aïcha, Qu’Allah soit satisfait d’elle, que le Messager d’Allah () a dit : « Allah élève le grade du croyant et le débarrasse d’un péché chaque fois qu’une épine le pique ou qu’il subit une atteinte plus dure. » (Rapporté par Mouslim)
 
 

Articles en relation