Education des enfants : une responsabilité partagée (1)

Education des enfants : une responsabilité partagée (1)
4087 1279

Situation numéro1 : Un père a puni son fils pour une erreur qu’il a commise. Par ce geste, il a voulu l'éduquer et lui apprendre quelque chose. Il lui a interdit de jouer à l'ordinateur. Lorsque le père est sorti de la maison, le fils s'est installé devant l'ordinateur. C'est alors que sa mère est venue. Elle a éteint l'ordinateur et a dit à son fils : « Ton père et moi sommes sur le même bateau. Si le bateau fait naufrage, nous allons tous nous noyer. Ne crois surtout pas que je vais t'autoriser à faire ce que tu veux en l’absence de ton père. Pourquoi ton père t'a puni ? C'est bien parce que tu t'es mal comporté. Tu dois apprendre de tes erreurs ; c’est dans ton intérêt. Cette situation a été pour nous une occasion de t'apprendre quelque chose et de t'éduquer. Nous t'éduquons et nous t'enseignons dans l'intérêt de tous, ton intérêt et le nôtre. »

 
Situation numéro 2 : Le fils s'est mal comporté. Son père l'a puni et l'a privé de son argent de poche. Mais en l’absence du père, la mère s'est hâtée de donner de l'argent à son fils. Et elle lui a dit : « Prends ça mon chéri. Ne t'occupe pas de ton père. Je te donnerai ce que tu veux. Ton père est toujours nerveux et ne s’entend pas avec nous. »
 
Ici le père retient et la mère donne. Le résultat est que le fils n'a pas tiré de leçon de son erreur et ses parents n'ont pas été capables de l'éduquer car ils ne se sont pas mis d'accord sur la même méthode d'éducation.
 
Avant le mariage, l'homme et la femme doivent apprendre deux choses :
Premièrement : les subtilités de la vie conjugale et les facteurs de réussite d'un couple.
 
Deuxièmement : l'éducation des enfants qui sont le fruit du mariage.
 
Après le mariage, Allah, Exalté soit-Il, octroie au couple un enfant dont ils prennent le plus grand soin. Cet enfant sera un homme équilibré et droit s'il reçoit une bonne éducation de ses parents. Si au contraire, ses parents lui donnent une mauvaise éducation, il est fortement probable qu'il devienne complexé ou psychologiquement instable. Cette dernière situation est due au fait que les parents ignorent les (bonnes) méthodes d'éducation, ne coopèrent pas entre eux pour élever leurs enfants ou encore ne s'entendent pas sur les bases de leur éducation.
 
Les enfants sont un don d'Allah, Exalté soit-Il. Ils sont la joie de vivre des parents et la responsabilité confiée par le Créateur à ses serviteurs. Les enfants sont les fruits du corps des deux époux. Ils sont le prolongement de leurs parents et le rêve commun de deux êtres humains. Les enfants sont aussi la joie du foyer et la source de sa chaleur. Avec eux, la vie familiale se manifeste sous son aspect le plus radieux et le plus bruyant. Le foyer change de couleurs en fonction des étapes de leur âge et de leurs besoins. On se soucie d’eux avec nos âmes et nos esprits. Les rêves des parents s'unissent pour réaliser les espoirs de leurs enfants. Les enfants sont la soupape de sécurité qui évite l'effondrement du foyer, par peur pour eux, en cas de disputes entre les parents. Lorsqu'ils réussissent ou échouent, ils sont la source du bonheur ou du malheur de leurs parents.
 
Les deux situations mentionnées au début de cet article montrent l'importance de déterminer les rôles au sein de la famille.
En effet, les époux doivent s'entendre sur le rôle de chacun, afin que les enfants ne soient pas perdus entre une mère complaisante et un père intransigeant ou le contraire. L'éducation des enfants doit être équilibrée et les parents doivent être en accord face à leurs enfants. Ils doivent avoir le même point de vue face aux problèmes auxquels ils sont confrontés.
La façon de se comporter avec les enfants est l'un des problèmes les plus récurrents au sein des couples. Les divergences émanent du profond souci de chacun des parents d'adopter ce qui, de son point de vue, est la meilleure méthode d'éducation. Malgré l'importance du fait de s'entendre sur l'éducation des enfants, il est très peu probable que les deux époux soient toujours d'accord sur la méthode à suivre. De surcroît, il est normal que des divergences surgissent entre eux à propos de cette méthode. L'important est de trouver un terrain d'entente et de fixer les grandes lignesde la méthode d'éducation. Il est nécessaire également de définir les lignes rouges dont il est interdit de s'approcher. Les enfants ne doivent pas sentir qu'il y a des divergences entre le père et la mère en matière d'éducation. Sinon ils auront le sentiment de détenir le pouvoir de fomenter la discorde entre les parents.
S'il y a des désaccords entre le père et la mère à propos de l'éducation des enfants, cela est tout à fait naturel ; en effet il est impossible de s'entendre sur tous les détails. Le plus important est de trouver un moyen de régler les différends afin que les parents soient en mesure de gérer le comportement de leurs enfants d'une manière stable et concertée.
 
A suivre …

Articles en relation