Se repentir au mois de Ramadan

Se repentir au mois de Ramadan
8669 1604

Louange à Allah Qui nous a facilité l’accomplissement du bien et Qui a ouvert à Ses serviteurs les portes du repentir. Que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager.

 
Voici quelques conseils que j’adresse à toute personne qui souhaite se reformer afin d'obtenir l'agrément de son Seigneur, Exalté soit-Il, et d’acquérir le bonheur dans la vie présente et la vie future. J’implore Allah, Exalté soit-Il, pour que ces conseils soient utiles à celui qui les lira et à celui qui les recommandera à autrui, et je demande le pardon d’Allah, Exalté soit-Il, pour tous les péchés apparents et cachés.
 
Se repentir au mois de Ramadan :
Chers frères,
Je vous félicite tout d’abord pour l’arrivée de ce mois béni, le mois du repentir, du pardon d’Allah, Exalté soit-Il, de l’affranchissement du Feu, du bien, de la bénédiction, de la générosité et de la bienfaisance.
 
Le Prophète (Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam) a dit :
 
« Dès que la première nuit du mois de Ramadan arrive, les diables et les djinns rebelles sont enchaînés, les portes de l’Enfer se ferment, sans qu'aucune ne reste ouverte, et celles du Paradis s’ouvrent, sans qu'aucune ne soit fermée. Un héraut crie : 'Ô toi qui cherches le bien, avance. Ô toi qui cherches le mal, va-t-en'. Ce jour-là, il y a des gens qu’Allah sauve du Feu. Et ceci se répète chaque nuit » (At-Tirmidhi et Ibn Maadjah : Hassan).
 
D’après Abou Hourayrah, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète () monta un jour sur le minbar, puis dit : « Aamiine. Aamiine. Aamiine ». Les Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, s’exclamèrent : « Ô Messager d’Allah, tu es monté sur le minbar, puis tu as dit : Aamiine. Aamiine. Aamiine ». Et le Prophète () de répondre :
 
 « L’Archange Djibriil (Gabriel) est venu me voir et m’a dit : 'Ô Mohammad, quiconque parvient au mois de Ramadan et meurt sans que ses péchés ne lui soient pardonnés, qu'il entre en Enfer et soit privé de la miséricorde d'Allah. Dis : Aamiine !'. Je dis : 'Aamiine' » (Ahmad : Sahih).
 
Oui, le mois de Ramadan est arrivé. Empressez-vous donc vers votre Seigneur à Qui vous avez désobéi, empressez-vous avec crainte et recueillement, avec des larmes et des remords.
 
Chers frères, si pendant le Ramadan, vos péchés ne sont pas pardonnés, si vos yeux ne fondent pas en larmes, et si vous n'éprouvez pas un profond remords devant Allah, Exalté soit-Il, alors quand cela se produira-t-il ?
 
Chers frères, n'avez-vous pas pleuré par crainte d’Allah, Exalté soit-Il, ne serait-ce qu’une seule fois ? Ne ressentez-vous pas que vos cœur sont proches de votre Seigneur, Exalté soit-Il, pendant ce mois sacré ? Ne croyez-vous pas que c’est un moment propice pour que vous vous rapprochez davantage d’Allah, Exalté soit-Il, et que vous soyez plus humbles, et plus obéissants à Son égard ? Ne pensez-vous pas que ce mois de Ramadan peut être l'occasion d'un nouveau départ sincère qui vous permettrait de revenir à Allah, Exalté soit-Il, et de renforcer vos rapports avec Lui ? Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Quant à ceux qui se mirent sur la bonne voie, Il les guida encore plus et leur inspira leur piété » (Coran 47/17).
 
Ô Homme,
Allah, Exalté soit-Il, nous blâme en disant (sens du verset) : « Ô homme ! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble » (Coran 82/6). Oui,O Homme ! Qu’est-ce qui t'a trompé au sujet de ton Seigneur, Exalté soit-Il, lorsque tu as osé Lui désobéir et enfreindre ses limites ? As-tu ignoré Ses bienfaits ou oublié Sa surveillance et de Sa grandeur ?
 
Cher frère, ne songe pas à la petitesse de tes péchés, mais songe à la grandeur de Celui à Qui tu as désobéi.
 
Cher frère, ne prend pas soin de te cacher des gens pour commettre un péché en ne prêtant pas attention au fait qu’Allah
t’observe.
 
Voici une bonne annonce :
Je vous présente cette bonne annonce faites par Allah, Exalté soit-Il, et Son Prophète () Allah, Exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
 
·       « Dis: 'Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux' » (Coran 39/53) ;
 
·       « Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition, et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux » (Coran 25/68-70).
 
Quelle grâce ! Quel immense gain ! Allah, Exalté soit-Il, changera vos mauvaises actions en bonnes ! Allahou Akbar ! Seul un ignorant ou un récalcitrant qui repousse la grâce d’Allah, Exalté soit-Il, peut faire litière de ce gain.
 
Chers frères, repentez-vous si vous aspirez à cet immense gain, qui consiste à ce que Allah, Exalté soit-Il, change vos mauvaises actions en bonnes. Ecoutez aussi comment le Prophète () vous encourage à vous repentir. Il dit () :
 
·       « Certes, Allah Se réjouit du repentir de Son serviteur quand il revient à Lui plus que ne se réjouit l’un de vous dont la monture, alors qu'il la chevauchait sur une terre désertique, s’échappe tout à coup en emportant sa nourriture et sa boisson. Il désespère de la revoir et s’allonge à l’ombre d’un arbre, ayant perdu tout espoir de la retrouver. Et alors qu’il se trouve dans cette situation, voilà que sa monture apparaît debout devant lui. Il la saisit par sa brideet dit en s'embrouillant du fait de sa joie intense : 'Ô Seigneur, Tu es mon serviteur et je suis Ton seigneur !' » (Boukhari et Mouslim) ;
 
·       « Allah dit : 'Ô fils d’Adam ! Tant que tu M'invoques et que tu espères en Moi, Je te pardonne quels que soient tes péchés, peu M'importe leur nombre. Ô fils d’Adam ! Si la somme de tes péchés atteignait le ciel et qu'ensuite tu te repentais, Je t'absoudrais, peu M'importe leur nombre' » ;
 
·       « Allah dit : 'Ô Mes serviteurs, vous commettez des péchés jour et nuit, et Je pardonne tous les péchés, alors demandez-Moi de vous pardonner et Je vous pardonnerai' » ;
 
·       « Allah le Très-Haut étend Sa Main la nuit pour agréer le repentir de celui qui pèche le jour et étend Sa Main le jour pour agréer le repentir de celui qui pèche la nuit, et cela jusqu'à ce que le soleil se lève à l'Ouest (signe de la fin du monde) ».
 
Le Prophète () vit une femme qui cherchait son nourrisson parmi les prisonniers de guerre. Dès qu’elle le trouva, elle le pressa contre sa poitrine et lui donna le sein. C’est alors que le Prophète dit à ses Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux :
- « Pensez-vous que cette femme pourrait jeter son enfant dans le feu ? ».
- « Non », répondirent-ils.
- « Certes, Allah est encore plus Miséricordieux envers Ses serviteurs que cette femme envers son enfant ».
 
Allah est Plus Grand ! Pourriez-vous, après cette grâce, vous détourner du repentir et atermoyer ? Seigneur, gloire à Toi, comme Tu es Miséricordieux, Doux et Généreux !
 
Soyez francs avec vous-même :
Qu’est-ce qui vous empêche de vous repentir et d’emprunter le chemin de la piété ?
 
Comme si je vous entendais dire : la famille, la société, les amis ! Je crains de faire ce pas, puis de revenir sur mon repentir ! Mes péchés sont énormes et ne seraient pas pardonnés ! Je crains pour ma famille et mes biens !
 
Je vous dis : croyez-vous que vous allez dire ces choses le jour où vous rencontrerez votre Seigneur, Exalté soit-Il ? Non, par Allah ! Car ce ne sont que des prétextes que seul un croyant qui craint Allah, Exalté soit-Il, est capable de briser !
 
Soyez donc fiers de votre religion et sincèrement déterminés à faire le bien et à persévérer dans cette voie. Remettez-vous en à Allah, Exalté soit-Il, et rappelez-vous que Sa miséricorde et Son pardon sont immenses.
 
Chers frères, si l’Ange de la mort venait à vous maintenant, accepteriez-vous de rencontrer Allah, Exalté soit-Il, dans la situation qui est la vôtre ?
 
Chers frères, ne vous dérobez pas, regardez-vous en face, et faites votre examen de conscience. Car, si vous ne le faites pas maintenant, vous regretterez infiniment quand vous serez dans la tombe, alors que les remords seront inutiles.
 
Une nouvelle naissance :
Sachez qu'on ne se repent pas seulement au mois de Ramadan, mais tous les mois de l’année. Mais, qui sait ! Le mois du bien et de la bénédiction est peut être l'occasion pour vous de commencer une nouvelle vie. Car, on peut naitre deux fois : la première quand on sort du ventre de sa mère, et la seconde quand on sort des ténèbres de la désobéissance vers les lumières de l’obéissance. Soyez donc de ceux-là.
 
Je vous conseille, chers frères, de tenir compagnie aux gens vertueux qui vous seront bénéfiques, même après votre mort, en invoquant Allah, Exalté soit-Il, en votre faveur. Fréquentez-les et accompagnez-les là où ils vont et faites preuve d’endurance avec eux jusqu’au jour où vous rencontrerez Allah, Exalté soit-Il. C’est alors qu’on vous dira (sens du verset) : « 'Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré !'. Comme est bonne votre demeure finale ! »(Coran 13/24).
 
Une anecdote :
Il était parmi les vertueux, puis s’est éloigné d’eux. Il a commencé à négliger ses devoirs religieux. Un jour, il voyageait pour faire une excursion. Sur la route, il a eu un accident et sa voiture a été renversée. Transporté au service des soins intensifs il a rendu l’âme.
 
Après avoir appris la triste nouvelle, nous avons fait pour lui la prière funéraire. Il a été porté et déposé dans sa tombe, dans la poussière. Il ne reviendra plus. Les larmes ont été versées ; les cœurs se fendent de tristesse. Là, l’un des gens vertueux – je le crois ainsi, c’est Allah qui le jugera et je n’ai pas à faire prévaloir ma science sur la Sienne –, qui était son premier compagnon, s’est assis près de sa tombe, la tête baissée, et s’est mis à invoquer Allah, Exalté soit-Il, en sa faveur.
 
C’est alors que j’ai compris quel genre d’amis peut profiter à quelqu’un après sa mort.
 
Chers frères, gardez-vous d’être parmi ceux à propos desquels Allah, Exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
 
« Le jour où l’injuste se mordra les deux mains et dira: « [Hélas pour moi!] Si seulement j’avais suivi chemin avec le Messager!... Malheur à moi ! Hélas! Si seulement je n’avais pas pris «un tel» pour ami!... Il m’a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu’il me soit parvenu». Et le Diable déserte l’homme (après l’avoir tenté) » (Coran 25/27-29).
 
Avant que la porte ne ferme à jamais:
Chers frères, avant que la porte ne ferme à jamais, déterminez maintenant et sans atermoiement la voie que vous allez emprunter et la méthode que vous allez suivre pour ce bas monde et pour l’au-delà.
 
Quel bonheur que de revenir vers son Seigneur en repenti, pour rattraper le convoi des vertueux. Par Allah, c’est un bonheur que seuls les repentis peuvent savourer !
 
Chers frères, si vous avez décidé de vous repentir et de revenir à Allah, Exalté soit-Il, en humbles serviteurs, sachez que le repentir a trois conditions sine qua non, à savoir :
1- Avoir des remords par rapport à ce qui s’est produit ;
2- Renoncer totalement au péché ;
3- Avoir la ferme intention de ne plus y revenir. Et si jamais vous commettez à nouveau le même péché, vous devez renouveler votre repentir, mais sincèrement cette fois-ci.
4- Ce repentir doit être formulé avant d’en arriver au stade de l’agonie et avant que le soleil ne se lève de l’Ouest (signe de la fin du monde).
 
Que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed.

Articles en relation