Remède aux perturbations des menstruations

Remède aux perturbations des menstruations
5830 1736

Question :

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux,
 
Je suis une femme mariée depuis cinq ans. Je ne suis devenue enceinte qu'après sept mois. J'ai eu ensuite une fille; celle-ci n'a pas encore quatre ans. Le problème est que trois mois après l'accouchement, j'ai découvert que j’avais une tumeur au lobe gauche de la glande thyroïde, ce qui a nécessité son ablation. Suite à la chirurgie, on a dépisté chez moi un cancer, ce qui a nécessité l’ablation du lobe droit douze jours après. Suite au test du lobe droit, l'on a découvert l'existence d'une tumeur au niveau de l'isthme entre les deux lobes. Je suis toujours un traitement depuis plus de trois ans par détection moléculaire et par iode radioactif à des intervalles réguliers de six mois, un an et deux ans.
 
Mon problème réside dans les perturbations dues à la glande thyroïde, dont les plus importantes sont les perturbations des menstruations. Malgré mon emploi de pilules contraceptives, pour éviter la grossesse et les effets de l'iode sur les embryons, le sang des menstruations coule toujours, ce qui menace la stabilité de ma vie conjugale, ainsi que mes Salates qui sont devenues irrégulières.
 
Il est à noter qu'après la fin des menstruations, coulent deux gouttes ou plus, puis qu’elles cessent; et il en est de même durant tout le mois. J'ai consulté plus de cinq médecins hommes et femmes, d'autant plus que j'ai souffert d'une hémorragie après l'accouchement pendant six mois, ce qui a été attribué à la thyroïde.
 
Renseignez-moi, qu'Allah vous bénisse, car nous sommes à l’approche du noble mois (de Ramadan). Quelle est la nature de ces gouttes de sang continues? Quelle est la sentence relative à la Salaah, au jeûne, et au coït surtout après l’apparition de problèmes conjugaux, ainsi qu’aux pratiques cultuelles? Renseignez-moi, qu'Allah vous bénisse, car ma vie est au bord de l'effondrement.
 
Réponse :
 
Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.
 
Chère sœur,
 
Qu'Allah vous guérisse, vous accorde une bonne santé et vous mette à l'abri de toute adversité. En effet, il est connu que la glande tyroïde a des répercussions sur l'organisme et sur les menstruations. Il est clair que votre traitement n'est pas fini et que, d'après les médecins, l'état de votre thyroïde n'est pas encore satisfaisant.
 
J'aimerais savoir les choses suivantes : prenez-vous des pilules contraceptives actuellement? Pouvez-vous recourir à une autre pratique contraceptive étant donné que les pilules causent aussi des troubles du cycle menstruel, d'autant plus que la thyroïde a déjà un effet sur les menstruations? Il est donc préférable que vous évitiez les contraceptifs et que ce soit votre mari qui utilise quelque chose.
 
En ce qui concerne la vision de l'écoulement des gouttes de sang tout au long du mois, d’un point de vue de la Charia, si les menstruations cessent après six ou sept jours, alors que vous avez précisé que ces gouttes coulent après l'interruption des menstruations, purifiez-vous et accomplissez le Ghosl. Le sang qui coule après cette période est du sang de métrorragie qui ne vous empêche ni de faire ni la Salaah ni de faire le jeûne. Toutefois, faites vos ablutions avant chaque Salaah. En outre, la disposition applicable au coït est celle qui est applicable à la Salaah et au jeûne. Et Allah sait mieux.
 
Sachez que ceci est une épreuve. Patientez donc et espérez la récompense d'Allah, Exalté soit-Il, qu’Il donne aux gens patients.
Pour de plus amples informations à propos de l’aspect législatif, veuillez consulter la section des Fatwas de notre site.
 
C'est Allah qui accorde le succès et la droiture.
 
Et Allah sait mieux.
 

Articles en relation