La prière en groupe et le bon alignement des rangs

La prière en groupe et le bon alignement des rangs
  • Date de publication:01/01/2012
  • Catégories:La prière
  • Fréquence:
9466 2135

La prière en groupe revêt une grande importance dans la pratique cultuelle. Elle est le moyen idéal pour que les fidèles se retrouvent et tissent des liens de fraternité et d’amour. Il est indispensable pour chaque musulman d’en connaître les règles, surtout celles qui concernent l’alignement des rangs derrière l’imam.

Pour rappeler l’importance de l’accomplissement de la prière en groupe nous nous contentons de mentionner le hadith d’Ibn Mas’ud rapporté par Mouslim et dans lequel il dit : « Celui qui désir être heureux de rencontrer demain, Allah le Très-Haut en étant musulman, qu’il soit assidu à ces prières, quel que soit l’endroit d’où on y appelle. Allah a, en effet, prescrit à votre Prophète () les voies de la bonne direction, et ces prières en font partie. Si jamais vous priez dans vos maisons comme le fait cet individu qui a manqué à l’appel, alors vous avez délaissé la tradition (Sunna) de votre Prophète (), et si vous la délaissez, alors vous tomberez dans l’égarement. Certes, tu ne voyais personne d’entre nous manquer la prière en groupe, sauf une personne hypocrite à l’hypocrisie évidente. C’est ainsi que l’homme (malade) était porté par deux hommes, pour être conduit à la prière jusqu’à ce qu’il se place dans le rang des prieurs. » (Rapporté par Muslim).
 
Le Prophète ordonnait aux musulmans avant la prière de s’aligner soigneusement et de bien agencer leurs rangs. Il a dit une fois, en voyant la poitrine d’un homme dépasser des rangs : « Ô serviteurs d’Allah! Soyez en surs, si vous ne soigniez vos rangs, Allah instaurera la divergence entre vous ! » (Hadith rapporté par Boukhari et Muslim)
Une telle menace de la part du Messager d’Allah () montre que l’agencement des rangs est bien plus qu’une recommandation prophétique mais en fait une obligation. L’imam Ibn Taymiya dit dans son livre « Al Ikhtiyarât al-fiqhiya » que tout le groupe se rend coupable en négligeant les rangs.
 
Rien ne stipule qu’il faille se lever au moment où le muézin (l’homme qui appelle à la prière) dit « qad qâmatisalat »  et surtout pas avant que l’imam ne se montre. Le Prophète () a dit : « Levez-vous (pour prier) lorsque vous me voyez ». (Rapporté par boukhari)
 
Le Prophète () prenait le temps de bien aligner les fidèles, faisant reculer celui qui est trop en avant et avancer celui qui est en retrait en passant sa main sur les épaules et les poitrines d’un bout à l’autre de la rangée. Sachant ce qui menace ceux qui négligent l’alignement des rangs, les imams doivent se montrer patients et insister pour que les fidèles s’habituent à prier en rangs correctement alignés.
 
Le Prophète () a dit : « Si les gens savaient ce que recèlent l’Adhan et le premier rang, ils se les seraient disputés ; et s’il n’y avait que le tirage au sort pour les départager, ils l’auraient fait. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).
 
Le Prophète () a dit : 
« Que viennent derrière moi les hommes sensés (mûrs) et sages. » (Rapporté par Mouslim).
 « Les meilleures rangées pour les hommes sont celles de devant et les pires sont celles de derrière. Les meilleures rangées pour les femmes sont celles de derrière et les pires sont celles de devant ». (Rapporté par Boukhari et Mouslim).
Dans la version de Mouslim : « Les meilleures parmi les rangées des femmes sont les dernières et les pires sont les premières ; les meilleures parmi les rangées des hommes sont les premières et les pires sont les dernières »
 

Articles en relation