Vertu de la conciliation des personnes (2ème partie)

Vertu de la conciliation des personnes (2ème partie)
  • Date de publication:07/03/2012
  • Catégories:Ethique
  • Fréquence:
8405 1884

Les efforts entrepris dans le cadre de la réconciliation constituent en eux-mêmes un culte de grande importance qu'Allah aime beaucoup. Le réconciliateur est celui qui fournit ses efforts, dépense ses biens et utilise sa puissance et son autorité pour rapprocher deux parties en conflit. Bref c'est une personne qui aime le bien et y aspire sans se soucier, le moins du monde, de l'opinion ou de la moquerie de tel ou de tel personne tant qu'il a l'intime conviction que ce qu'il fait plait à Allah. Il n'exclut pas que, ce faisant, il peut ne pas plaire à tel ou tel mais ce qui le préoccupe vraiment c'est la dissipation des chagrins de ses frères. N'est-ce pas là son métier après tout?

Que de foyers étaient au bord de la destruction en raison d'un simple désaccord entre les deux conjoints et qui, de justesse, sont sauvés grâce, justement, aux efforts louables menées par le réconciliateur qui, par ses bonnes paroles, par ses conseils honnêtes, et parfois par son argent, arrive à rétablir l'ordre et donc à réconcilier le couple et, par conséquent, à sauver une famille de la désintégration et du désarroi.

Que de ruptures allaient se produire entre deux frères, deux amis ou deux proches en raison d'une erreur ou d'une gaffe mais que l'intervention du conciliateur a permis d'éviter en faisant un barrage infranchissable contre la sédition et les tentations vilaines.

Que d'effusions de sang, de dilapidation d'argent et de tentations sataniques allaient se produire mais qu'Allah a fait éviter par l'intervention d’un réconciliateur digne d'éloge.

Félicitons donc, ô musulmans, ceux parmi nous qui ont la chance de se voir assigner par Allah cette noble mission qui consiste à réconcilier deux parties en conflit, qu’il s’agisse de deux conjoints, deux voisins deux amis ou deux communautés.

Tellement la conciliation entre les individus est au cœur des préoccupations de l'Islam que celui-ci a autorisé le réconciliateur à mentir pour résoudre un litige, c’est-à-dire à exagérer et à amplifier la description des aspects positifs chez les deux parties pour mettre leurs cœurs en accord et à dire que ce qui s'est passé n'était pas fait exprès. Le Prophète () n’a-t-il pas dit : " N’est pas menteur celui qui réconcilie les gens en disant de bonnes paroles (inexactes) ou en rapportant de bonnes paroles. " (Rapporté par Ahmed)
A souligner aussi, dans le même ordre d'idées, que l'un de nos grands oulémas a dit qu'Allah préfère le mensonge du réconciliateur à la sincérité de l'instigateur de l'inimitié". Faites y attention donc.
Nous devons comprendre que nous sommes des êtres humains et que, de ce fait, les désaccords entre nous sont quelque chose de normal et de naturel. D’ailleurs rares sont ceux qui en sont dispensés. Il se peut donc qu'il y en ait entre vous et votre frère, votre voisin, votre conjoint, votre parent ou votre ami. Il s’agit donc d’une situation que l’on vit pratiquement tous les jours mais qu’on peut dépasser et résoudre par la réconciliation, par l'échange de salutations où chacun serre la main de l'autre, par le compromis, la concession, l’affection et la fraternité qui sont autant de moyens susceptibles de faire revenir tout le monde à de meilleurs sentiments.

Considérons donc ce Hadith du Prophète () qui est le premier réconciliateur : "Les portes du Paradis s'ouvrent le lundi et le jeudi et Allah accorde Son pardon à chaque serviteur qui n'associe quoi que ce soit à Allah, sauf deux personnes qui ont une rancune entre eux, Allah dit à leur propos à Ses anges : « laissez ces deux jusqu’à ce qu’ils se réconcilient »" (Rapporté par Mouslim)

Al Awza’i a dit : "Il n'y a pas de démarche plus digne d’éloge pour le Tout Puissant que celle entreprise dans le cadre de la réconciliation et toute personne qui réconcilie deux individus aura, de la part d'Allah, une garantie contre l'Enfer."

Cher frère, il arrive parfois que quelqu'un dise : "Je veux bien aller voir tel ou tel pour me réconcilier avec lui mais je crains qu'il ne me refoule ou ne me reçoit pas ou ne juge pas à sa juste valeur ma visite … !

Je te dis une chose : "Rappelle-toi que ton Prophète () te dit ceci: vas le voir même s'il refuse de te recevoir, même s'il te parle rudement ! Vas-y le voir une première fois, une deuxième et une troisième, prends l'initiative de lui faire un don, accueille le avec un visage souriant, sois conciliant à son égard. Sache que le Prophète () a dit :"Tout serviteur qui pardonne verra son prestige augmenté par Allah". Rapporté par les deux cheikhs. Donc si tu pardonnes tu récolteras plus d'honneur et plus de prestige. Tu en récolteras aussi quand tu es refoulé ou quand on ferme la porte devant toi et qu'il ne te reste plus qu'à rebrousser chemin. Au lieu de constituer un embarras pour nos ancêtres, une telle situation était un rêve pour eux car ils y voyaient un signe de la pureté et de la sanctification du cœur. Le Tout Puissant dit: « Et si on vous dit : “Retournez”, eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. » (Coran 24 /28). Prends garde, o croyant, et ne laisses pas Satan te leurrer.

Prends ton courage à deux mains et tente la réconciliation aujourd'hui même, vas-y voir quelqu'un avec qui tu as un différend, sois conciliant avec lui, tout en nourrissant l'espoir que ce contact sois, la miséricorde d'Allah aidant, une cause pour le pardon de tes péchés: « Qu’ils pardonnent et qu’ils absolvent ! N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne ? Allah est Pardonneur et Miséricordieux ! » (Coran 24 /22)
Allez-y donc le voir. Ne sais tu pas que des gens étaient partis voir leurs adversaires pour passer avec eux un quart d'heure ou une demie heure mais voilà qu'ils sont restés avec eux pendant de longues heures à cause de la joie intense, de l'intimité, de la familiarité et de l'affection qu'ils ont ressenties.

Essaye d'être l'initiateur de la réconciliation, ne laisses surtout pas Satan avoir raison de toi. Le Prophète () a dit: "Il n'est pas permis à un musulman de rompre avec son frère plus de trois nuits consécutives pendant lesquelles quand ils se rencontrent chacun tourne le dos à l'autre. Le meilleur parmi eux est celui qui prend l'initiative de saluer l'autre". Rapporté par Ahmed.

Aussi il est nécessaire au réconciliateur de se rappeler des principes et de l'éthique qui régissent la réconciliation afin de recevoir appui et renfort de la part d'Allah et d'en récolter le fruit. Il doit donc :
- Faire en sorte que son intention soit de plaire exclusivement à Allah et non de recevoir de l'argent, de gagner un prestige, d'avoir une réputation, de se faire remarquer ou de laisser bonne impression, mais seulement « Et quiconque le fait, cherchant l'agrément d'Allah, à celui-là Nous donnerons bientôt une récompense énorme.» (Coran 4/114)
- Il doit également agir en toute justice pour prévenir l'injustice et s'en méfier « Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables. » (Coran 49/9)
- Faire en sorte que cette réconciliation soit basée sur la connaissance de la Charia. Il est même souhaitable de se concerter avec les oulémas et d'examiner la question sous tous ses aspects et d'écouter chacune des deux parties;
- Prends ton temps, ne fais pas un jugement à la hâte de crainte de gâcher au lieu de réparer;
- Choisis le bon moment pour servir de médiateur entre les parties en conflit, c'est-à-dire que tu ne dois entreprendre la réconciliation que lorsque le cas s'apaise, le conflit perd de son intensité et les adversaires reviennent à de meilleurs sentiments. A ce moment et à ce moment seulement tu peux entamer ta démarche;
- Plus important encore, tu dois user d'un langage remarquablement doux en disant par exemple :"O monsieur vous êtes connu pour tel ou tel". Et tu commences à citer certaines de ses qualités et de ses bonnes œuvres. Il t'est permis de parler avec exagération et même d'en rajouter avant de l'avertir des dangers consécutifs à l'inimitié;

Ô Allah, purifie nos cœurs de la rancune, de l'envie et de la traîtrise. Seigneur fais prévaloir la concorde entre nous et nos parents, entre nous et nos amis, fais, par Ta miséricorde, que la vie soit pour nous une occasion pour augmenter tout ce qui est bon et positif et que la mort soit pour nous une occasion pour nous débarrasser de tout ce qui est mauvais et négatif, ô toi qui es le plus Miséricordieux.
Louange à Allah, Seigneur des Mondes.

Articles en relation

Les plus visités

Ethique

L’interdiction de maudire son prochain (ne vous maudissez pas)

Maudire consiste à invoquer Allah contre son prochain pour le chasser et l’éloigner de la miséricorde d’Allah. Il fait partie des dommages les plus durs causés par...Plus