Le plus éminent des éloges

18781 3932

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et tu es certes, d’une moralité éminente » (Coran 68/4).
Le plus éminent des éloges décernés au Prophète ()  se trouve dans ce verset.

L’expression « moralité éminente » peut être comprise de trois façons acceptables, à savoir :
1. soit la religion de l’Islam ;
2. soit la discipline du Coran ;
3. soit le noble caractère.

Il est bien établi qu’en matière d’exégèse, lorsque le sens d’un verset fait objet de divergence chez les exégètes, et qu’il est possible que ce verset englobe toutes ces interprétations à la fois, c’est cette exégèse globale qu’il convient d’adopter.

Ceci dit, ce verset signifie que le Messager d’Allah () a embrassé la meilleure religion qu’est l’Islam. Il est même le premier des musulmans, tel que le confirme Allah, exalté soit-Il, dans le verset suivant (sens du verset) : «et je suis le premier à me soumettre » (Coran 6/163).

De même, il s’est paré () de la moralité à laquelle le Noble Coran appelle. A ce sujet, Sa'd ibn Hichâm ibn 'Âmir, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit qu’il était allé voir Aïcha, qu'Allah soit satisfait d’elle, et qu’il lui avait dit :
- « Ô, mère des croyants, parle-moi de l’éthique du Messager d’Allah () ».
- Elle me répondit : "Ne lis-tu pas le Coran ?", Elle veut dire par la que la réponse à ma question se trouve dans le Coran. "Bien sûr !", répondis-je
et Aïcha de rétorquer : « Son éthique était en tous points conforme aux injonctions du Coran ».
Aïcha dans sa réponse, voulait mettre l’accent sur un point très important du caractère du Prophète () : son application à la lettre des injonctions du Coran et c’est d’ailleurs cette application qui lui a fait mérité l’éloge exceptionnel mentionné dans le verset où Allah, exalté soit-Il, dit : « ‘Et tu es certes, d’une moralité éminente’ ?’ » (Coran 68/4).

A cet égard, Sayyid Qotb, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Le grand témoignage et l’éminent honneur sont ainsi proclamés : ‘Et tu es certes, d’une moralité éminente’. Toute l’existence s’harmonise avec cet éloge unique en son genre du noble Prophète (), un éloge divin qui s’ancre au sein de cette existence ! Nulle plume, nulle imagination ne peut décrire la valeur de cette parole éminente du Seigneur de toute l’existence. Il s’agit là d’une attestation de la part d’Allah, exalté soit-Il, en fonction des normes qu’Il a établies au sujet de Son serviteur. Une attestation où Allah, exalté soit-Il, dit à ce dernier : « Et tu es certes, d’une moralité éminente ». Le sens de «moralité éminente » renvoie à ce qui est auprès d’Allah, exalté soit-Il, et dont personne de cet univers ne parviendrait à mesurer l’étendue. En effet, cette haute parole vient prouver l’éminence de Muhammad () laquelle est abordée selon maintes perspectives :

- Elle s’inscrit d’une part, dans le cadre où elle est, elle-même, une parole prononcée par Allah, « Al-Kabîr » (Le Grand), « Al-Muta'âl » (Le Très haut) ; une parole qui, une fois reçue par cet univers, s’ancre en lui et ne cesse de se répéter au ciel autant qu’Allah, exalté soit-Il, le voudra.

- Elle s’inscrit d'autre part dans le cadre de la capacité de Muhammad () à l’assimiler tout en sachant bien Qui est Son Seigneur, l’Auteur de cet éloge, combien Il est éminent, quelle est la teneur de Ses paroles, leur étendue et leur influence. Cette grandeur absolue, il en connaît ce que nul autre que lui ne pourrait assimiler ».

Articles en relation