Ramadan en Italie

Ramadan en Italie
4964 1608

Les musulmans profitent du noble mois de Ramadan pour développer leurs sentiments religieux et pratiquer les actes de dévotion islamiques. Ils tiennent à manger des plats nationaux préparés par les familles dans les pays d’origine, en plus des pâtisseries orientales que la gastronomie musulmane, et surtout arabe, a l'habitude de présenter durant le mois de jeûne.
Soulignons aussi l'affluence aux cours de religion organisés par le Centre Islamique dans les mosquées italiennes. Le pays accueille aussi des religieux que certains pays arabes, comme la Tunisie, envoient dans les pays non-musulmans pendant le mois de Ramadan.
En général, pour le musulman italien ou résidant en Italie, le noble mois de Ramadan représente une excellente occasion de renforcer les liens entre les membres de la communauté musulmane en général, mais aussi entre les membres d'une même famille. Cela se fait en prenant l'iftâr en groupe. L'iftâr en famille permet de rassembler parfois également des amis. Cette particularité est très répandue dans la société italienne déjà connue pour la solidité des liens familiaux.
Les communautés musulmanes se réunissent dans la grande mosquée de Rome et les femmes apportent des plats spécifiques au mois de Ramadan, ainsi que des pâtisseries, afin de montrer spécificités du mois de Ramadan lors de la rupture du jeûne. Dans les petits commerces situés près des mosquées on trouve des vendeurs de boissons et de nourritures orientales, que les Italiens de souche apprécient également.
Dans les boutiques qui entourent la mosquée de Rome, on vent des dattes et toutes sortes de pâtisseries arabes du mois de Ramadan ainsi que de l’encens, de la nourriture traditionnelle et du pain arabe.
Cette atmosphère fait le bonheur et la joie des fidèles qui fréquentent la mosquée et leurs familles, et procure un sentiment d’intimité entre musulmans, abstraction faite de leur nationalité. Le musulman se réjouit du musulman avec qui il partage le jeûne, le moment de la rupture du jeûne, le repas de l’aube, la prière ainsi que certaines traditions. De nombreux musulmans tiennent à accomplir la prière du Tarâwih, à lire le Noble Coran et à assister aux cours et aux prêches qui se tiennent avant le Maghrib et après la prière de la Ichâ’.
Cependant, les musulmans d’Italie font face depuis quelques années à certaines difficultés et désagréments particulièrement pendant le mois de Ramadan, comme par exemple l'intransigence manifestée par les autorités italiennes à l'égard des rassemblements musulmans et l’éloignement de la mosquée de Rome des zones d'habitation de nombreux musulmans ce qui fait qu’ils s’y rendent difficilement. De plus, jusqu’à présent, l’Italie ne reconnaît pas officiellement la religion islamique au même titre que les autres religions et cela bien que l’Islam soit la deuxième religion du pays après le catholicisme. C’est pourquoi les musulmans rencontrent des obstacles d'ordre politique et administratif ainsi que de nombreuses autres difficultés pour pratiquer leur culte.

 

Articles en relation

Les plus visités

Ambiance ramadanesque

L’essence du Ramadan

Les jours se ressemblent comme s’ils étaient des jumeaux, ils passent devant les yeux de leurs spectateurs comme un bataillon qui a ses propres caractéristiques et uniformes. De même...Plus