Vous vous formez gratuitement durant le mois de Ramadan

Vous vous formez gratuitement durant le mois de Ramadan
4445 1738

Il est devenu clair pour la majorité des spécialistes en psychologie et experts du comportement que l’intelligence émotionnelle est beaucoup plus importante que l’intelligence académique, c’est-à-dire que les gens capables de gérer leurs émotions et de maîtriser correctement leurs ardeurs se distinguent partout des autres et ont plus de possibilités de réussir. Quant à ceux qui ne maîtrisent pas leurs émotions, ils font face à des conflits intérieurs qui détruisent leur capacité à penser correctement et à se concentrer au travail. C’est pourquoi se multiplient à travers le monde des formations cherchant à fournir diverses stratégies visant à développer l’intelligence émotionnelle. Or, nous avons l’opportunité en tant que musulmans, à travers le monde islamique, de suivre une formation obligatoire gratuite chaque année nous permettant d’aiguiser notre intelligence émotionnelle avec les meilleures méthodes.
En effet, l’exercice consistant à s’entraîner à retarder la satisfaction vitale de la plus forte pulsion biologique de la structure humaine (celle de la faim et de la soif) est considéré comme ce qui contribue le plus au développement de l’intelligence émotionnelle. L’importance de cet exercice réside dans l’aptitude de la personne à retarder la satisfaction de ses plus forts désirs, et cette seule chose peut être appliquée aux autres pratiques nécessitant un report permanent, du fait que la frustration est la caractéristique marquant la plupart des événements de la vie. En effet, les vents soufflent souvent d’une manière non propice aux navires, c’est-à-dire que nous ne pouvons imaginer la possibilité qu’une personne, quelle qu’elle soit, réalise tout ce qu’elle désire, et c’est une chose qui la contraint à accepter la frustration, parfois au détriment de sa santé mentale.
C’est pourquoi le fait de s’exercer à faire face à la frustration équilibre la personnalité et préserve sa cohérence. En effet, le jeûne obligatoire ou recommandé est parfois un élément important permettant à la personnalité de faire face avec un esprit ouvert et souple aux pressions et frustrations de la vie.
L’autre exercice du jeûne est le fait d’acquérir de l’empathie envers les autres et de développer de la sympathie, qui est considérée comme l’un des critères les plus importants distinguant une personnalité saine d’une personnalité déviante. Les sensations de faim et de soif sensibilisent la personne aux difficultés des autres et la poussent ensuite à leur venir en aide. Cette sensation suffit à lui apprendre à faire taire son ego et à penser aux autres, renforçant sans nul doute la santé mentale et développant ainsi les outils de l’intelligence émotionnelle. Nous ne pouvons omettre de remarquer d’autres choses résultant du report (de la satisfaction des désirs) exercé à travers le jeûne comme le contrôle de la libido et des sentiments de colère lorsque le jeûneur répond à cela en disant : « Ô Allah, je jeûne. » Sans doute n’y a-t-il pas de compétence psychologique plus importante que le fait de résister à l’ardeur, car cela est le fondement du contrôle émotionnel. S’imposer le report de la satisfaction de ses désirs et contenir ses ardeurs dans le but d’atteindre l’objectif d’autoréguler ses émotions et dans les buts que nous avons cités peut-il avoir une meilleure école que celle du mois de Ramadan pour former l’intelligence émotionnelle ?
 

Articles en relation

Les plus visités

Articles sur la santé

Les miracles médicaux du jeûne

Le corps humain est envahi par de nombreuses substances nocives et toxiques qui s’accumulent dans ses tissus. La majorité de ces substances se trouve dans la nourriture, surtout de nos jours...Plus