Les dix commandements coraniques (4)

Les dix commandements coraniques (4)
12383 4940

Quatrième commandement :
Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
« Dis : " Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux.

N’approchez pas des turpitudes ouvertement ou en cachette. Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée. Voilà ce qu’Allah vous a recommandé de faire ; peut-être comprendrez-vous.

Et ne vous approchez des biens de l’orphelin que de la plus belle manière, jusqu’à ce qu’il ait atteint sa majorité. Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n’imposons à une âme que selon sa capacité. Et quand vous parlez, soyez équitables même s’il s’agit d’un proche parent. Et remplissez votre engagement envers Allah. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous.

Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie ». Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété" » (Coran 6/151 à 153).
Nous allons aborder dans ce présent article le quatrième commandement, à savoir : « N’approchez pas des turpitudes ouvertement ou en cachette ».
Les turpitudes comprennent tous les péchés et toute entorse à une loi divine est un péché. L’interdiction de s’approcher des péchés est plus expressive que l’interdiction de les commettre, car l’interdiction de s’approcher du péché est une interdiction de ses causes, de ses préludes et de tous les moyens qui y conduisent.
Les péchés n’ont pas tous le même degré de gravité. Ils se subdivisent en péchés capitaux ou majeurs (kabâ`ir) et en péchés véniels ou mineurs (saghâ`ir), mais tous sont concernés par ce verset.
Allah, exalté soit-Il, a interdit dans ce verset les péchés qui sont commis en public ou en secret, les péchés qui proviennent des membres apparents et ceux qui proviennent des actions des cœurs et qui sont cachés.
Pour faciliter la détermination des péchés dans le but de mettre la communauté en garde contre leur perpétration, nos oulémas ont tiré du Coran et de la Sunna la classification suivante :
- Les péchés cachés : ce sont des péchés liés essentiellement au cœur. Les plus graves de ces péchés sont : associer d’autres divinités à Allah, persister dans la transgression de Sa loi, désespérer de Sa Miséricorde, ne pas craindre Son châtiment en pensant qu’Il ne sévira pas contre les transgressions dans ce monde, détester ce qu’Il aime ou aimer ce qu’Il déteste, l’hypocrisie, l’orgueil, la jalousie, la haine, la trahison, la perfidie, etc.

- Les péchés commis par la langue dont les plus graves sont : le fait de porter un faux témoignage, d’accuser injustement d’adultère une personne vertueuse et chaste, de pratiquer la magie, de mentir sous serment afin de s’emparer d’un bien ou afin d’avantager une personne qui est dans le tort.

- Les péchés liés au ventre dont les plus graves sont : boire le vin ou toute autre boisson qui provoque la perte de la raison, dépenser à son propre profit l’argent des orphelins, vivre d’un argent issu de l’usure.

- Les péchés liés au sexe dont les plus graves sont : la fornication, la sodomie.

- Les péchés concernant les mains dont les plus graves sont le meurtre et le vol.

- Les péchés qui concernent les pieds et dont le plus grave consiste à fuir l’ennemi au cours d’une bataille menée dans le sentier d’Allah.

- Les péchés peuvent aussi concerner le corps dans son ensemble : l’exemple le plus marquant est l’ingratitude envers les parents, qui se manifeste lorsqu’une personne désobéit à ses parents et n’accomplit pas ses devoirs envers eux, ou envers l’un d’eux, en terme de respect, de soins et de subvention à leurs besoins, qu’il s’agisse de besoins financiers ou affectifs.

Le Prophète () a dit concernent les péchés :
«Les péchés sont le territoire gardé d’Allah. Celui qui mène ses bêtes paître aux alentours d’un territoire gardé, ne tardera pas à y pénétrer » (Boukhari).

« On m’a présenté les œuvres de ma communauté jusqu’au moindre détail et jusqu’à l’impureté que l’on ôte de la mosquée. Puis on m’a présenté les péchés de ma communauté et je n’ai pas trouvé de plus grave que celui de l’homme qui a oublié une sourate ou un verset (du Coran) après les avoir retenu par cœur ». (Tirmidhî et Abou Daoud)

« Lorsque le croyant commet un péché, un point noir se forme dans son cœur ; s’il se repent de son péché, s’en démarque et demande pardon, ce point noir disparaît de son cœur ; s’il persiste dans son péché, ce point prend de l’ampleur jusqu´à enveloppé tout son cœur. C’est le « Rân » dont a parlé Allah (qu’Il soit exalté) dans Son livre : " Pas du tout, mais ce qu´ils ont accompli couvre leurs cœurs. "» (Rapporté par Tirmidhî, Ahmed, Ibn Hibbân et al-Hâkim).

« Gare à ces trois vices qui causeront votre perte : l’avarice obéie, la passion poursuivie et l'admiration de l'homme pour sa propre personne. » (al-Bayhaqî).

« Gare au soupçon car le soupçon est la parole la plus mensongère. » (Boukhari et Mouslim).

Le Messager d’Allah () a déclaré au cours du Pèlerinage d’Adieu : « Ô Musulmans ! Apprenez ces quatre choses : n’associez rien à Allah, ne tuez aucune personne dont Allah a rendu le sang sacré si ce n’est en toute équité, ne faites point l’adultère et ne volez point. » (Rapporté par Ahmed, al-Tabarânî et al-Hâkim avec une chaîne de transmission authentique).
Lorsque l’un des Compagnons a dit au Prophète () : « Quel est le plus grand péché ? » Il lui a répondu sans détour : « Le fait de donner à Allah un égal alors qu’Il t’a créé ! » (Boukhari et Mouslim).

Il est important de savoir enfin que toute personne qui se repent de n’importe quel péché sera pardonnée par Allah, exalté soit-Il. En effet, Allah est Pardonneur et Miséricordieux :
Allah, exalté soit-Il, dit dans ce sens : «Dis : Mes serviteurs qui ont fait du tort à eux-mêmes ! Ne désespérez pas de la Miséricorde d’Allah, Allah pardonne tous les péchés. Il est certes le Tout Absoluteur et le Tout Miséricordieux. » (Coran 39/53).

Le Prophète () a dit : « Allah, à Lui la puissance et la Gloire, ouvre Sa main la nuit afin que le pêcheur du jour se repente et Il ouvre Sa main le jour afin que le pêcheur de la nuit se repente. Et ceci durera ainsi jusqu’à ce que le soleil se lève de son coucher. » (Mouslim).
Le Prophète () a dit aussi : « Celui qui se repent d’un péché est semblable à celui qui n’a jamais péché. » (Rapporté par at-Tabarânî).

Articles en relation