Réponse à l’allégation concernant la mort de Jésus

Réponse à l’allégation concernant la mort de Jésus
12237 2445

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "(Rappelle-toi) quand Allah dit : 'Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre (Inni mutawaffîka), t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. […]" (Coran 2/285).

 
Certains chrétiens utilisent ce verset pour étayer l’une de leurs croyances erronées selon laquelle Jésus est bien mort et il est bien connu que celui qui meurt ne revient jamais dans cette vie. Et ils se demandent alors comment les musulmans peuvent-ils prétendre qu’il reviendra à la fin des temps ? Signalons en passant qu’ils se contredisent ici parce qu’ils croient en la divinité de Jésus qui ne va pas de paire avec la mort, mais c’est là la polémique et la contradiction.


Avant de répondre à cette allégation rappelons quelques données essentielles en rapport avec la croyance islamique concernant Jésus : 

- Les musulmans croient en Jésus en tant que noble prophète qui appela à l’adoration d’Allah, énonça et transmit le message et accomplit avec loyauté la mission qui lui avait été confiée.
- Ils croient donc que Jésus est l’uns des nobles prophètes d’Allah et qu’il fait partie de Ses cinq messagers doués de fermeté.
- Ils croient qu’il est un être humain créé sans père et qui évolua dans sa vie comme tous les autres en passant de l’enfance à l’adolescence, puis de l’adolescence à l’âge mur.
- Ils croient enfin qu’il naquit lorsqu’Allah, exalté soit-Il, décréta qu’il devait naître et il mourra lorsque son heure sera venue. « Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant » (Coran 19/33).

Dans ce présent article nous allons répondre, preuve à l’appui, à cette allégation et le faire suivre -incha Allah- par un second article que nous consacrerons à une autre allégation tirée du même verset et selon laquelle les chrétiens sont meilleurs que les adeptes de toutes les autres religions y compris l’islam.

Le terme arabe « mutawaffîka » mentionné dans le verset en question et traduit ici par l’expression « mettre fin à ta vie terrestre », ne signifie pas la mort, mais seulement la prise de l’âme qui peut se produire durant le sommeil et nous allons citer deux exemples explicites du Noble Coran :

Le premier verset : Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et, la nuit, c'est Lui qui [Yatawaffakum] prend vos âmes, et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour. Puis Il vous ressuscite le jour afin que s'accomplisse le terme fixé. […] » (Coran 6/60)
La signification du mot « Yatawaffakum » traduit par par l'expression « qui prend vos âmes» est : qui vous fait dormir la nuit. Al-Qurtubî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Ce n’est pas une mort réelle, mais une saisie des âmes, la nuit. » Et Ibn ‘Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « Il prend vos âmes pendant votre sommeil ».


Le second verset : Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Allah [Yatawaffa] reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu'Il renvoie les autres jusqu'à un terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent. » (Coran 39/42).


Les gens dont Allah, exalté soit-Il, reçoit les âmes sont de deux genres : Le premier genre est celui dont l’heure est arrivée et qui meurt. Et le second genre est celui dont l’heure n’est pas encore arrivée et à qui l’âme est rendue, restant dans son corps jusqu’au terme fixé, c’est-à-dire la mort qu’Allah, exalté soit-Il, a prédestinée à tous les êtres.
Le terme arabe « Mutawaffîka » mentionné dans le premier verset signifie donc « te prendre, t’élever vers Lui et te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru », et Il n’a jamais dit cela pour un autre être humain que lui, ce qui est la preuve que Jésus n’est pas mort. Il reviendra dans ce monde et sera un signe de l’Heure. Allah, exalté soit-Il, dit en confirmation de cela (sens des versets) :


• « et à cause de leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié ; mais ce n'était qu'un faux-semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. Mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. » (Coran 4/157-158).

• « Il sera un signe au sujet de l'Heure. N'en doutez point. […] » (Coran 43/61).
La descente de Jésus sur terre est donc une preuve de l’approche de l’Heure.

Articles en relation