Surveillons et prenons soin de notre foi

Surveillons et prenons soin de notre foi
5455 1618

Cher lecteur, la foi est le bien le plus précieux qu’Allah, exalté soit-Il, a octroyé à l’homme ; par conséquent, il faut en prendre grand soin : « […] le jour où ni les biens ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain » (Coran 26/88-89). La foi est le meilleur chemin pour accéder à une bonne et digne vie dans la vie d’ici-bas et pour obtenir la récompense divine le Jour du Jugement : « Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions » (Coran 16/97).


L’arbre de la foi nécessite de l’attention :


Mon cher frère, ta foi en Allah, exalté soit-Il, est comme un arbre de la meilleure espèce, si tu en prends soin de manière régulière et si tu l’arroses avec l’eau de l’évocation d’Allah, de l’obéissance et de la droiture, alors cet arbre te donnera les meilleurs fruits, les plus mûrs, les plus jolis, les plus doux et les plus goûteux.
Allah, exalté soit-Il, dit : « N’as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s’élançant dans le ciel ? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose des paraboles à l’intention des gens afin qu’ils s’exhortent » (Coran 14/24-25).


Le grand savant al-Sa’dî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Allah, exalté soit-Il, a symbolisé la foi, qui est le plus beau des mots, par le plus beau des arbres dont les nobles caractéristiques sont les suivantes : ses racines sont stables et parfaitement ancrées dans le sol, sa croissance est continue, il donne des fruits de manière incessante sans interruption et il prodigue à ses propriétaires et même aux autres personnes des bienfaits multiples et des fruits fort bénéfiques.


Cet arbre de la foi qui grandi dans le cœur des croyants n’est pas de même qualité d’une personne à l’autre, cette disparité, qui peut être importante, vient du fait que certains ont un arbre dont les caractéristiques sont plus ou moins éloignées de celles employées par Allah, exalté soit-Il, pour décrire ce que doit être un bel arbre. Par conséquent, le musulman se doit de tout faire pour connaître et intégrer les caractéristiques de cet arbre idéal, les causes de son épanouissement, ses racines ainsi que ses branches. Le musulman doit consentir de grands efforts pour réaliser cet objectif, et ce, de manière théorique, par l’apprentissage des sciences religieuses, et de manière pratique. En somme, ce qu’il obtiendra en termes de bienfaits, de réussites et de félicité dans cette vie et dans l’autre dépendra de la qualité de son arbre de foi » (Al-tawdîh wal-bayân).


Prends soin de ton cœur :


Si ton cœur est sain spirituellement alors tu seras toi aussi sain de ce côté ; s’il est en paix, tu seras en paix ; s’il est pieux, tu seras pieux. Le Prophète () a dit : « Il y a dans le corps un morceau de chair qui s’il est sain alors tout le corps sera sain, mais s’il est corrompu alors tout le corps sera corrompu, ce morceau de chair c’est tout simplement le cœur ».
Quand le cœur évoque beaucoup Allah, exalté soit-Il, il devient doux, sain, fort et tranquille. Allah, exalté soit-Il, dit : « […] ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah. N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? » (Coran 13/28).


Ibn al-Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il ne fait aucun doute que le cœur rouille comme rouille le cuivre, l’argent ou d’autres métaux ; par conséquent, son polissage s’effectue avec l’évocation d’Allah, laquelle le polit jusqu’à rendre le cœur aussi brillant qu’un miroir. En résumé, si on abandonne le cœur il rouille, si on invoque Allah, on le polie. Le cœur se rouille à cause de deux choses : la négligence et les péchés ; et il peut être poli grâce à deux choses : le demande de pardon et l’évocation d’Allah » (Al-wâbil al-sayyib).
 

Le Prophète () a dit : « La différence entre celui qui évoque Allah et celui qui ne L’évoque est comme la différence entre celui qui est vivant et celui qui est mort ». En fait, l’évocation d’Allah est un remède à la dureté du cœur, elle lui donne force et tranquillité et enracine la foi en lui. Le grand savant al-Sa’dî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Parmi les causes du renforcement du cœur on trouve : la multiplication et la fréquence des évocations d’Allah ainsi que l’invocation, qui est l’essence de l’adoration. L’évocation d’Allah plante l’arbre de la foi dans le cœur, elle le nourrit et le fait se développer, et plus un croyant évoque Allah, exalté soit-Il, plus sa foi se renforce, et parallèlement plus la foi augmente plus les évocations se multiplient. Parmi ceux qu’Allah, exalté soit-Il, aime le plus, on trouve ceux qu’ils L’invoquent beaucoup, et l’amour d’Allah c’est la foi, je dirais même que c’est l’âme de cette dernière » (Al-tawdîh wal-bayân).
 

Les bienfaits de l’évocation d’Allah innombrables et illimités. L’évocation est le plus sûr moyen d’être parmi les gagnants le Jour du Jugement comme nous le rappelle notre Prophète () : « L’œuvre qui éloigne le plus le fils d’Adam du châtiment d’Allah, exalté soit-Il, est l’évocation d’Allah » (Rapporté par Ahmed).


Cher frère, soigne ton cœur avec l’évocation d’Allah, multiplie Sa glorification, demande Lui beaucoup pardon et fais des évocations du matin et du soir des roses résistantes qui ne fanent pas. Toutes ces choses stabilisent ta foi, la rendent plus forte et plus solide, et sache qu’une pratique régulière des évocations, des invocations et des formules prophétiques de protection contre le mal sont les meilleures des armes pour combattre Satan qui est un très mauvais conseiller. En fait, l’évocation d’Allah soumet et écrase Satan de même qu’elle détruit toutes ses ruses et perfidies.


Sois toujours conscient qu’Allah, exalté soit-Il, t’observe :


Allah, exalté soit-Il, est plus proche de ton âme que tu ne l’es toi-même, Il entend tous ce que tu dis et Il voit tout ce que tu fais. Allah, exalté soit-Il, dit dans le Coran : « Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah qui connaît son gîte et son dépôt ; tout est dans un livre explicite » (Coran 11/6) ; ou encore : « Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà) » (Coran 47/19) ; ou bien : « Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit le quatrième, ni entre cinq sans qu’Il ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour du la Résurrection, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient » (Coran 58/7).


Cher frère, médite donc le cas de cette femme qui est venue se plaindre au Prophète () du comportement de son mari, Allah a descendu un verset la concernant : « Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah. Et Allah entendait votre conversation, car Allah est Audient et Clairvoyant » (Coran 58/1).

Tes paroles aussi Allah, exalté soit-Il, les entend toutes, celles que tu dis à haute voix aussi bien que celles que tu murmures ; Allah, exalté soit-Il, connaît exactement ta situation à chaque instant ainsi que tes pensées les plus profondes : « Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire » (Coran 50/16). Par ailleurs, Allah, exalté soit-Il, te voit où que tu sois et où que tu ailles : « Les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards » (Coran 6/103) ou « Ne sait-il pas que vraiment Allah voit ? » (Coran 95/14).
Le croyant qui est conscient en permanence de ce pouvoir d’omniscience divin extraordinaire et qui croit profondément en la toute-puissance et en la grandeur d’Allah a honte de désobéir à Allah, exalté soit-Il, de même que cette conscience aigue remplit son cœur de la crainte de commettre tout acte qui pourrait entraîner la colère d’Allah, ce croyant est convaincu qu’Allah le voit. Par ailleurs, cette conscience d’être observé par Allah, exalté soit-Il, donne de la ferveur à la foi du croyant et cela se voit sur son visage, son cœur bat au rythme de cette foi intense, il baisse les yeux chastement de peur qu’Allah décèle dans une certaine insistance du regard des intentions mauvaises et cachées. Enfin, si ce croyant sincère commet un péché, sa grande crainte d’Allah le pousse tout de suite à se repentir. Dans un hadith authentique, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa sallam) a dit : « Sois pudique avec Allah comme tu l’es avec les hommes pieux de ton peuple ».


Le fait d’avoir conscience d’être surveillé par Allah, exalté soit-Il, en permanence, de savoir qu’Il entend tout, voit tout et sait tout des faits et gestes de Ses serviteurs pousse le croyant sincère a avoir profondément honte de dévier du droit chemin. De plus, ce croyant fait bien attention de ne dire que des paroles qu’Allah, exalté soit-Il, agrée, et ce, pas seulement parce qu’il a peur du fait que l’ange enregistre tout ce qu’il dit, mais avant tout parce qu’il est convaincu qu’Allah, exalté soit-Il, est au courant de toutes ses paroles, celles dites à voix haute comme celles les plus cachées : « Rien, vraiment, ne se cache d’Allah de ce qui existe sur la terre ou dans le ciel » (Coran 3/5).


Mon cher frère, ta conviction profonde et solide qu’Allah, exalté soit-Il, voit tout ce que tu fais et connaît tout ce que tu dis à haute voix et tout ce que tu caches doit t’amener à Le glorifier et Le craindre, de même qu’elle doit te mener à développer une grande confiance en Lui, exalté soit-Il, ainsi que l’envie d’obtenir Sa miséricorde. Voilà donc les fruits les plus importants que produisent la connaissance des attributs divins et la conscience aigue qu’Allah, exalté soit-Il, connaît absolument tout de Ses serviteurs, ces deux éléments permettent à ton arbre de la foi de croître, de devenir luxuriant et de faire pousser de nombreuses branches jusqu’à te faire monter au degré de la bienfaisance (al-Ihsân), lequel est le plus haut degré de la religion.


Prends soin de ta foi en parfairant tes adorations :


La foi se renforce grâce aux adorations, celles-ci ont deux conditions. La première : être sincère envers Allah, exalté soit-Il ; et la seconde : suivre la voie tracée par notre Prophète (Salla Allahou Alaihi wa sallam). Ces deux conditions permettent de parfaire les adorations et les actes d’obéissance, ce qui permet d’augmenter considérablement la foi et de protéger les actes de l’anéantissement. Il est possible qu’une personne effectuant de nombreuses adorations n’en tire aucun bénéfice malgré leur multitude et la fatigue engendrée, et ce, parce que soit il a accompli ses adorations sans une intention sincère ou bien soit il a adoré Allah, exalté soit-Il, sans aucune science, et c’est pour cela qu’Allah, exalté soit-Il, dit dans Son Livre : « Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur » (Coran 18/110).

Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Ces deux choses sont les deux piliers des actes acceptés : il faut absolument faire preuve de sincérité envers Allah et être en accord avec la Charia du Prophète (), beaucoup ont dit la même chose et notamment al-Qâdî ‘Iyâd, qu’Allah lui fasse miséricorde ». Ainsi, cher frère, nous t’enjoignons à être sincère dans ton intention et à faire preuve d’un bon caractère ; par ailleurs, tâche d’accomplir tes adorations et tes actes de dévotions uniquement pour Allah, exalté soit-Il. Il est certain que la sincérité fait partie des causes qui amènent la bénédiction divine (Baraka) dans les actes ; si les actes sont faits pour Allah, exalté soit-Il, et accomplis de la manière voulue par Lui, exalté soit-Il, alors Il les bénit et donc même une petite quantité d’œuvres produit, grâce à Allah, exalté soit-Il, de nombreux fruits. C’est pour cette raison que le Prophète () a dit : « Les actes ne valent que par leurs intentions, l’homme n’obtient que ce qu’il a désiré » (Rapporté par Boukhari). En fait, tout cela dépend du cœur, celui qui ne met pas une bonne intention dans son cœur alors ses adorations n’auront aucune valeur.

Mon cher frère, sache que l’adoration ne se limite pas à des rites précis, mais c’est un moment durant lequel le serviteur se conforme à ce qu’Allah, exalté soit-Il, veut de lui. Ainsi, il s’adonne aux prières obligatoires quand vient l’heure de leur accomplissement, il accomplit les prières surérogatoires dans leur temps, il s’adonne également à la lecture du Noble Coran et aux évocations d’Allah de même qu’il adore Allah en préservant scrupuleusement les liens familiaux et en dépensant de l’argent pour Allah, exalté soit-Il. Et c’est donc ainsi que le serviteur accomplit ses adorations en conformité avec ce qu’Allah, exalté soit-Il, veut de lui, le seul et unique but de ce serviteur est d’obtenir la satisfaction d’Allah, exalté soit-Il, ainsi que Son Paradis. Allah, exalté soit-Il, dit : « Dis : « En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre » (Coran 6/162-163).

Celui qui médite sur ces choses et les comprend, elles lui seront grandement profitables dans ses actes. A ce propos, le Prophète () a dit : « Celui a qui Allah veut du bien, Il lui apprend sa religion » (Hadith pour lequel il y a consensus). On peut ajouter que multiplier les actes d’adorations surérogatoires fait partie de la bienfaisance (al-Ihsân), grâce à cela les âmes se purifient et le serviteur se rapproche d’Allah, exalté soit-Il, d’ailleurs cela est rappelé dans le hadith : « Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi grâce aux actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime ».

 

Ô cher frère bien-aimé prends soin de ta foi et médite bien ce qui a été dit dans ce présent article sur les causes qui permettent d’augmenter la foi. Nous demandons à Allah, exalté soit-Il, qu’Il nous donne une foi complète et la maintienne en nous jusqu’à ce que nous Le rencontrions et qu’Il soit, à ce moment, satisfait de nous. Notre dernier invocation est : louange à Allah le Seigneur des Mondes.

Articles en relation