Comment rendre les fêtes organisées pour nos enfants productives ?

9377 1949

‘Amr ibn Anabissa, qu’Allah l’agrée, a dit :
« J’ai entendu le Prophète () dire : « Il y aura à la droite du Tout-Miséricordieux – et ses deux mains sont droites – des hommes qui ne sont ni des prophètes, ni des martyrs. Leurs visages sont envahis de clarté pour ceux qui les regarderont, les prophètes et les martyrs les envieront en raison de leur place et de leur degré de proximité auprès d’Allah. » Il lui fut demandé : « Ô messager d’Allah ! Mais qui sont-ils ? » Il dit () : « Ce sont des groupes de différentes tribus qui se rassemblent pour l’évocation d’Allah et qui choisissent de tenir les meilleurs propos comme on choisit les meilleures dattes » (Rapporté par Tabarani).

Le but de cette vie d’ici-bas est d’adorer Allah et l’évocation d’Allah et la glorification de Son nom font partie de cette adoration. La sounna de notre Noble Prophète () nous enseigne comment et quand le faire.
Nos enfants aiment que nous leur organisions des fêtes pour célébrer les Aïds ou lorsque l’un d’eux a fini de mémoriser une partie du Noble Coran. Pas de problème faisons-en des moments où l’on invoque et glorifie Allah le Tout Puissant.

Le Messager d' Allah () a dit : «Il n'y a pas une fois où des gens se réunissent dans l'une des maisons d'Allah pour réciter le Livre d'Allah et pour l'étudier entre eux sans que la sérénité ne descende sur eux, que la miséricorde ne les couvre, que les anges ne les entourent de leurs ailes et qu'Allah ne les mentionne devant ceux qui sont auprès de Lui. » (Sahih Muslim)

Ces fêtes sont en vérité autant d’opportunités qui nous sont offertes pour mettre en place chez nos enfants des habitudes d’invocations d’Allah le Tout Puissant. L’idée que les anges entourent nos enfants de leurs ailes est déjà suffisante comme argument mais qu’Allah les mentionne devant ceux qui sont auprès de Lui est extraordinaire, comment ne pas être séduit par ceci ?

Si vous êtes séduits par ce concept, alors il est temps de se poser les questions suivantes : comment et quoi faire durant ces fêtes pour que nos enfants invoquent Allah le Tout Puissant et comment en faire une activité attrayante en même temps ?

Quelques conseils :

- Faire des fêtes à thèmes : Bien sur les thèmes doivent être en relation avec notre religion. Par exemple pour nos petites filles nous pouvons faire une fête sur le thème « les princesses du Paradis » où chacune de nos filles ou par groupes, si elles sont nombreuses, peuvent lire l’histoire d’une femme du Paradis, Maryam, puisse Allah l’agréer, Fatima, puisse Allah l’agréer, Asiya, puisse Allah l’agréer, Khadija, puisse Allah l’agréer. Dans chacun des groupes les filles pourront, chacune leur tour dire quelques traits de caractère qu’elles aiment chez cette personnalité, par exemple Asiya, puisse Allah l’agréer, avait une  croyance ferme et Myriam, puisse Allah l’agréer, était chaste. Fatima, puisse Allah l’agréer, aimait son travail à la maison et Khadija, puisse Allah l’agréer, aimait venir en aide aux autres.
Vous pouvez aussi choisir vos thèmes en fonction du calendrier islamique. Si la fête organisée est proche d’un événement important, comme les quatre mois sacrés, le pèlerinage ou une grande bataille telle celle de Badr, utilisez cette opportunité pour en faire le thème de la fête, organisez un repas de rupture du jeûne si vous êtes au cours du mois de Ramadan et profitez-en pour apprendre aux enfants l’invocation relatives à la rupture du jeûne, etc.

- Organisez des activités en fonction du thème choisi, par exemple si vous avez choisi d’expliquer le calendrier islamique et les différentes dates importantes, imprimez des calendriers et demandez aux enfants de marquer les événements importants à l’aide d’autocollants, de crayons de papiers, etc. Voilà ! Le calendrier est prêt. Vous pouvez aussi prendre les choses dans un autre sens, c’est-à-dire vous servir des fêtes des non-croyants pour expliquer leur déviance et réaffirmer leur dogme. Prenons par exemple la Saint-Valentin, faites un bref historique de cette fête, de ses origines et rappelez-leur qu’Allah est Le Bien-Aimant et le Bien-Aimé. Il est toujours bon de rappeler aux enfants qu’Allah aime plus Ses créatures que n’importe qui d’autre. Soyez organisés et prêts pour saisir toutes les occasions qui se présentent.

- Faites un quiz, rassemblez les enfants et récitez une sourate du Noble Coran, le but étant de faire trouver aux enfants quelle est la sourate récitée. Pour une fois utilisez la télé ou internet et passez leur une vidéo racontant l’histoire d’un prophète et à la fin posez-leur des questions, c’est vraiment très simple.

- Organiser une compétition artistique, les enfants aiment ce genre d’activité, ils aiment mettre leur main dans la peinture, la glaise, etc. Soit vous planifier tout au préalable soit vous demandez aux enfants quelles activités ils veulent faire. Vous pouvez leur demandez de dessiner la créature (arbre, fleurs, etc.) qu’ils trouvent la plus belle, les possibilités sont innombrables.

- Organiser une compétition sur la biographie du Prophète (). Pas besoin de date particulière ici mais vous pouvez vous servir d’évènements tels que les dates de l’émigration de la Mecque à Médine ou l’ascension nocturne. Envoyez les questions ou les thèmes à aborder aux parents, faites faire aux enfants un bref exposé puis nommé le groupe qui aura fait le meilleur travail, n’oubliez pas la récompense !

- Organisez des activités sportives toujours en rapport avec l’Islam. Pour les plus grands, vous pouvez si vous disposez des moyens nécessaires organisez une compétition de natation ou de tir à l’arc. Pour les plus petits, vous pouvez prendre de grandes photos de mosquées par exemple, leur bander les yeux et leur demander, chacun leur tour, de placer le minaret sur la photo. Vous pouvez faire un dérivé du bowling : placez des bouteilles avec des étiquettes sur lesquelles sont écrites des bonnes et des mauvaises actions, les enfants doivent tirer et ne faire tomber que les mauvaises. Vous pouvez encore faire une course d’orientation avec des énigmes à résoudre où les questions auront pour thèmes les histoires des prophètes. Les possibilités sont encore une fois nombreuses, il faut juste faire preuve d’imagination.

- N’oubliez pas ceux qui sont moins chanceux : si vous organisez une fête à l'extérieur, profitez de l'occasion pour organiser une collecte de nourriture ou d'argent et donner la récolte à une association caritative. C’est une manière d’apprendre aux enfants l'importance de la charité, ils se sentent contents car ils ont accomplit une bonne action.
Le Prophète () a dit : «Il y a sept catégories de personnes qu’Allah accueillera sous Son ombre au jour où il n’y aura aucune ombre sauf la Sienne : un dirigeant juste; un jeune qui a grandi dans l’adoration d’Allah, le Puissant et Majestueux; un homme dont le cœur est attaché aux mosquées; deux personnes qui s’aiment pour Allah, qui se rencontrent pour cette raison et se quittent sur le même sentiment; un homme qu’une femme de grande beauté et de statut social important appelle à elle et qui refuse en disant : « Je crains Allah »; une personne qui donne une charité si discrètement que sa main gauche ignore ce qu’a donné sa main droite; et une personne qui, dans la solitude, pense à Allah et se met à pleurer doucement. » (Rapporté par Abou Hourayrah et recueilli dans Sahih al-Boukhari et dans Sahih Mouslim)

- Rares sont les fêtes où un goûter n'est pas prévu. Profitez-en pour enseigner aux enfants les invocations que l’on prononce avant et après le manger et toutes les autres habitudes que le Prophète () avait lorsqu’il mangeait. Saisissez l’occasion pour leur faire un petit briefing sur la malbouffe et ses conséquences.

- Mettez les valeurs islamiques en pratique : Si des enfants non-musulmans sont également invités, n’hésitez à utilisez les hadiths qui mettent en valeurs et appuient sur l’importance des bonnes manières. De cette façon, les enfants non-musulmans voient que l'Islam nous enseigne à être bons.

SubhanAllah ! C’est incroyable comme Allah rend facilite les choses lorsque nous avons l’intention de nous rapprocher de lui. L’organisation d’activités pour les enfants ne déroge pas à la règle. Il est tellement gratifiant d’entendre l’un de vos enfants vous demander : « Dis maman, est-ce qu’Allah va mentionner mon nom aujourd’hui auprès de ses anges ? »

Avant de nous quitter voici un autre hadith qui parle de l’invocation d’Allah :

Abu Harayra, puisse Allah l’agrée, rapporte que le Prophète () a dit : « Allah (exalté et glorifié soit-Il) a de nombreux anges qui parcourent la terre à la recherche d'assemblées où le nom d’Allah est invoqué et quand ils trouvent une telle assemblée ils se joignent alors à ce qui y sont et rassemblent leurs ailes les uns autour des autres, remplissant ainsi l'espace entre eux et le ciel. Quand ils finissent, les anges montent et s'élèvent jusqu'au ciel. Il (le Prophète) dit : « Alors Allah (puissant et sublime) leur demande bien qu'Il le sait mieux qu'eux même : « D'où venez-vous ? » Et ils disent : « Nous revenons de certains de Tes serviteurs sur Terre : ils Te glorifiaient (Subhnallah), T'exaltaient (Allahu akbar), témoignaient qu'il n'y a de dieu que Toi (La ilaha illa llah), Te louant (Al-Hamdulillah), et Te demandant des faveurs. » Allah dit : « Et que demandaient-ils de Moi ? » Ils disent : « Il Te demandent Ton Paradis. » Allah dit : « Et ont-ils vu Mon Paradis ? » Ils disent : « Non, Ô Seigneur. » Allah dit : « Comment serait s'ils l'avaient vu ? » Ils répondirent : « Ils seraient encore plus attachés à lui et plus attirés par lui.» Les anges poursuivirent : «Et ils recherchent refuge. » Allah leur demande : « Contre qui recherchent-ils refuge ? « Ils répondirent : « De Ton Enfer, Ô Seigneur. » Il dit : « Et ont-ils vu Mon Enfer ? » Ils disent : « Non. » Il dit : « Et qu'en serait-il s'ils avaient vu l'enfer? » Ils répondirent : « S'ils l'avaient vu ils s'éloigneraient de lui de plus en plus, et ils en auraient encore plus peur! » Les anges disent : « Et ils demandent Ton pardon. » Il (le Prophète) dit : « Alors Allah dit : « Je leur ai pardonné et je leur ai accordé ce qu'ils ont demandé, et je leur ai donné un refuge contre ce qu'ils ont demandé protection. » Il (le Prophète) dit : « Les anges ont dit : « Ô Seigneur, parmi eux se trouvait untel, un serviteur pécheur, qui passait juste par ce chemin et s'assit avec eux.. » Il (le Prophète) dit : « Et Il dit : Et à lui [aussi] J'ai donné mon pardon : Quel  groupe! celui qui s'assoit avec lui ne sera pas privé bénédiction. »
(Rapporté par Muslim et aussi par al-Bukhari, at-Tirmidhi et an-Nasa'i).

 

 


 

Articles en relation