Quel avenir pour les musulmans de France ?

Quel avenir pour les musulmans de France ?
4121 1321

Les centaines d’actes islamophobes qui touchent les mosquées et les personnes en France suite aux événements de début janvier sont des signes extrêmement inquiétants annonçant des jours au ciel obscurci pour les européens de confession musulmane, les « heures les plus sombres de notre histoire » seraient-elles devant nous ?
Il est tout à fait frappant que la manifestation de cette hostilité à l’égard de cette minorité religieuse prenne essentiellement place dans des pays qui ont été le théâtre au milieu du siècle dernier d’exactions touchant une autre minorité religieuse, il est étrange en sus, alors que les médias de ces sociétés nous enjoignent de croire en l’importance du devoir de mémoire, que justement cette mémoire collective fasse défaut quand la nouvelle victime sacrificielle est musulmane et/ou d’origine maghrébine.
Ainsi, il nous faut constater, effrayés et interdits, que les mêmes mécanismes, à 70 ou 80 ans d’intervalle, se mettent en place, il y a d’abord les caricatures de plus en plus outrancières mettant en évidence les défauts « éternels » inhérents à une population spécifique, hier l’envie des juifs de dominer le monde par la maîtrise de la finance, aujourd’hui l’incapacité d’accès aux « lumières » de la civilisation de musulmans qui n’ont comme préoccupations que la lapidation des femmes et la décapitation d’otages occidentaux, au fond quelle différence y a-t-il entre Charlie Hebdo et Der Stürmer (hebdomadaire nazi satirique violemment antisémite) ? Ensuite, une fois la parole libérée viennent naturellement les coups contre les personnes et les attaques perpétrées contre des lieux identifiés comme appartenant à la communauté visée et livrée à la vindicte populaire par un pouvoir médiatico-politique irresponsable. Puis les choses s’accélèrent, au nom de la sécurité sont instaurées des lois exceptionnelles (comprendre d’exception) qui officiellement ne visent qu’une infime minorité d’agités dangereux, mais qui dans les faits peuvent être utilisées contre n’importe qui du moment qu’il entretient un lien, quand bien même serait-il distendu, avec la religion problématique. Et c’est là que s’ouvre l’ère de l’arbitraire et de l’injustice légalisée, c’est l’ensemble des individus de la communauté suspecte qui s’exposent aux vexations administratives et autres fichages aussi arbitraires qu’opaques, et à ce propos il faut savoir qu’en 2009 a été instauré un fichier secret-défense (cristina) ne rassemblant quasiment que des personnes de religion musulmane jugées dangereuses, un tel fichier fondé sur un critère confessionnel n’avait pas existé en France depuis le régime de Vichy qui avait établi un fichier similaire concernant les juifs alors également jugés dangereux et suspects !
Et c’est ainsi que pas à pas, lentement mais sûrement, et toujours au nom du bien et de la défense des valeurs fondamentales de la nation en péril, un système oppressif, injuste et totalitaire se met en place, celui-ci resserre ces filets de plus en plus sur le bouc émissaire du moment, ce « pharmakos » moderne choisi avec soin pour détourner l’attention, il broie les individus, fauche des innocents, détruit des familles. Les tenants et les petites mains de ce système se voient progressivement pris d’une sorte de folie hygiéniste les poussant encore et toujours à purifier la société de ce mal humain qui la ronge, l’annihilation de ce dernier est enfin perçue comme la condition sine qua non d’un retour à la paix des corps et des âmes. Hier le Statut des juifs et sa kyrielle de lois d’exception retirant la nationalité française aux uns et interdisant aux autres d’exercer telle ou telle profession, et demain un Statut des musulmans, c’est bien de cela dont rêve un Zemmour lorsqu’il réhabilite Pétain, subliminalement il nous dit que de telles lois d’exception seraient une solution viable pour régler le problème musulman en France.
Espérons que les peuples de ces sociétés ne laisseront pas faire une ignominie qui a déjà entaché l’honneur de la France durant le siècle dernier, et ce, même si comme tant d’autres nous savons que la France était à Londres et non pas à Vichy. Evitons des humiliations, des douleurs et des souffrances et sortons sans tarder par le haut de ce piège qui est tendu aux Européens en général et aux Français en particulier, n’attendons pas que des camps soient édifiés et que des rafles veld’hiviennes aient lieu pour voir se constituer un CNR rassemblant tous les patriotes sincères et honnêtes de toutes confessions. L’avenir des musulmans de France dépendra de ce sursaut ou non, réconciliation dans le respect mutuel ou chaos généralisé avec dans le rôle des juifs martyrisés d’hier les musulmans d’aujourd’hui.
 

Articles en relation